Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Queenworld.fr

Une statue de Freddie Mercury en Corée du Sud, pays fan de Queen

23 Avril 2022, 19:17pm

Publié par ANTHEVA

Au terme d'une campagne acharnée de huit ans, un homme d'affaires sud-coréen fan de Queen a enfin réalisé son rêve: une statue grandeur nature de Freddie Mercury, la deuxième au monde, sur l'île touristique de Jeju.

Au terme d'une campagne acharnée de huit ans, un homme d'affaires sud-coréen fan de Queen a enfin réalisé son rêve: une statue grandeur nature de Freddie Mercury, la deuxième au monde, sur l'île touristique de Jeju.

Même si la Corée du Sud est plus volontiers associée à la K-pop et à son groupe-culte BTS, Queen y jouit d'une énorme popularité.

 

Quand il était adolescent, Baek Soon-yeob, un homme d'affaires de 57 ans originaire de Jeju et inconditionnel du groupe de rock britannique, avait l'habitude d'écouter des copies pirates de Freddie Mercury, le chanteur de Queen mort de complications du sida en 1991.

La musique de Queen était prohibée dans la Corée du Sud des années 1970, où le régime du dictateur militaire Park Chung-hee interdisait également aux hommes de se laisser pousser les cheveux.

Une statue de Freddie Mercury en Corée du Sud, pays fan de Queen

Les chansons de Freddie Mercury "m'ont aidé à aller de l'avant, malgré tous les obstacles sur mon chemin", raconte M. Baek à l'AFP.

Haute de 1,77 mètre, la statue de bronze du chanteur levant le poing a été dévoilée jeudi en bord de mer dans l'île de Jeju.

Elle a coûté à M. Baek 50 millions de wons (37.000 euros) et huit ans de démarches.
"J'ai envoyé les premiers emails en 2014 pour demander les droits", explique-t-il.

Il a répété cette demande tous les mois auprès de Queen, mais n'a reçu aucune réponse pendant sept ans. Finalement, en 2020, des membres du groupe et de sa maison de production ont accepté de le rencontrer à Séoul, à l'occasion du premier concert de Queen en Corée du Sud.

Une statue de Freddie Mercury en Corée du Sud, pays fan de Queen

L'homosexualité encore taboue

Ce concert avait été organisé après le succès phénoménal en 2018 de "Bohemian Raphsody", le film-biographie de Freddie Mercury, vu par dix millions de spectateurs en Corée du Sud, soit un cinquième de la population.

La statue de Mercury commandée par Baek n'est que la deuxième au monde à être officiellement approuvée par le label Queen. L'autre se trouve à Montreux, en Suisse, où le changeur vivait et avait enregistré ses albums.

Malgré la popularité de Queen en Corée du Sud, M. Baek s'est heurté à l'opposition de quelques riverains. Certains se sont plaints que "la statue d'un homosexuel" soit érigée chez eux.

Une statue de Freddie Mercury en Corée du Sud, pays fan de Queen

Bien que légale, l'homosexualité reste largement taboue en Corée du Sud. La chaîne de télévision locale SBS a ainsi été critiquée l'an dernier pour avoir coupé une scène de "Bohemian Raphsody" dans laquelle l'acteur Rami Malek embrasse un homme (le film n'avait pas été censuré à sa sortie).

M. Baek a dit espérer que la statue aidera "les gens qui critiquent les minorités sexuelles à reconsidérer leurs points de vue".

Quelques fans de Queen ont fait le déplacement à Jeju pour assister à l'inauguration. Le guitariste du groupe, Brian May, leur a assuré dans un message vidéo qu'il était avec eux "par la pensée", et que Freddie Mercury aurait apprécié cet hommage.

"Je suis sûr que Freddie nous donne sa bénédiction depuis là-haut, au paradis", a lancé l'un des fans, Kim Pan-jun, propriétaire d'un bar sur le thème de Queen à Séoul.

Voir les commentaires

Slash raconte à quel point il était "intimidé" lorsqu'il a dû jouer devant Jimmy Page et Brian May

27 Février 2022, 11:36am

Publié par Adrien-Metalzone.fr

Slash raconte à quel point il était "intimidé" lorsqu'il a dû jouer devant Jimmy Page et Brian May

Ce moment s’est déroulé vers 2005, lorsque le guitariste de Guns N’ Roses était en tournée au Royaume-Uni avec Velvet Revolver.

Dans une interview récente sur 95.5 KLOS, il a déclaré qu’il n’avait rencontré aucun des deux musiciens britanniques auparavant, bien qu’il les considère tous deux comme des héros.

 

Slash a déclaré : “J’étais probablement aussi impressionné, sinon plus, que la personne moyenne. Vous devez garder votre sang-froid et essayer de ne pas mettre les gens mal à l’aise en leur disant tout de suite quelle grande influence ils ont eue sur vous… Je pense que c’est déconcertant. Ça l’est pour moi parce que je ne sais pas comment réagir [quand ça m’arrive].”

Il a expliqué plus en détail : “Je faisais un show à Hammersmith. Jimmy Page et Brian May ont débarqué au concert. J’étais vraiment mal à l’aise ! Mais ce sont des gars adorables – vraiment, vraiment terre-à-terre. Et j’étais heureux de les rencontrer et aussi de découvrir qu’ils étaient en quelque sorte humains. Mais je n’oublierai jamais que c’était l’un des shows les plus intimidants de ma vie.”

Voir les commentaires

@ATVIAssist supprimer le compte activision

22 Janvier 2022, 18:40pm

Publié par antheva

Voir les commentaires

Galaxie d'Amnéville : le concert One night of Queen annulé au dernier moment

10 Janvier 2022, 14:37pm

Publié par ANTHEVA

Galaxie d'Amnéville : le concert One night of Queen annulé au dernier moment

La déception doit être grande pour les fans lorrains de Queen attendus ce dimanche au Galaxie d'Amnéville. Le concert One night of Queen programmé à 17 h a été annulé seulement deux heures avant le début du show, alors que la jauge était pleine au regard des nouvelles conditions sanitaires qui limitent à 2 000 le nombre de spectateurs en salle. En cause : la Covid-19.

Le chanteur positif au Covid-19

Gary Mullen, le chanteur de ce spectacle, « a été testé positif en milieu de journée », s’excuse la production dans un communiqué diffusé vers 15 h. C’est lui qui incarne sur scène Freddie Mercury et ses tubes avec son groupe Gary Mullen and The Works.

« Il a d'abord été testé positif à l'antigénique, avant qu'un deuxième test antigénique ne l'estime négatif. J'ai alors fait venir un médecin pour passer un 3e test qui a de nouveau viré au positif. L'artiste voulait jouer mais je n'avais pas d'autre solution que d'annuler, la mort dans l'âme », explique avec dépit Richard Walter, le producteur.

Ce spectacle-hommage est présenté comme « le plus authentique et impressionnant jamais présenté sur scène ». « Nous travaillons d’ores et déjà sur une date de report. Gardez bien vos billets, ces derniers resteront valables pour cette nouvelle date », précise la production.

 

Initialement prévu au samedi 8 janvier 2021, ce concert avait déjà été repoussé d'un an. Joint par téléphone, le producteur ne cachait pas son écoeurement face à la période traversée. « Je me suis battu pour que cette tournée ait lieu.

A Amnéville et ailleurs, on aurait pu réunir 4 000 personnes. Avec la jauge limitée à 2 000 spectateurs, je perds de l'argent mais j'ai tenu à maintenir pour montrer que le spectacle est encore vivant. Les artistes, qui viennent d'Angleterre, ont dû arriver le 25 décembre et s'isoler dix jours à Roissy pour pouvoir jouer à partir du 4 janvier.

Depuis, ils sont testés tous les jours. Samedi, ils ont joué à Lyon et tout s'est très bien passé. Mardi, nous devons être à Strasbourg. Nous referons un test PCR demain afin d'être sûr de la positivité du chanteur. S'il est négatif, il nous faudra annuler», regrette Richard Walter, plutôt pessimiste à l'idée de pouvoir tenir le concert alsacien.    

Voir les commentaires

Queenworld.fr : Bonne année 2022

1 Janvier 2022, 11:43am

Publié par ANTHEVA

Queenworld.fr : Bonne année 2022

L'année 2021 nous ayant tous profondément affectés à bien des niveaux, nous attendons avec impatience les douze coups de minuit ! Tournons-nous d'ores et déjà vers 2022. QueenWorld.fr vous souhaite une excellente année 2022.

 

As the year 2021 has deeply affected us all in many ways, we look forward to the stroke of midnight! Let's now turn to 2022. QueenWorld.fr wishes you a happy new year 2022.

Voir les commentaires

Le batteur de Queen dit que Sacha Baron Cohen aurait été "complètement nul" dans le rôle de Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody

8 Décembre 2021, 17:19pm

Publié par ANTHEVA

Le batteur de Queen, Roger Taylor, ne mâche pas ses mots pour juger Sacha Baron Cohen, qui avait été initialement choisi pour incarner Freddie Mercury dans le biopic Bohemian Rhapsody de 2018.

Le batteur de Queen, Roger Taylor, ne mâche pas ses mots pour juger Sacha Baron Cohen, qui avait été initialement choisi pour incarner Freddie Mercury dans le biopic Bohemian Rhapsody de 2018.

Le guitariste Brian May a confirmé que Cohen avait été sélectionné pour incarner Mercury lorsque le film oscarisé a été annoncé en 2010. La star de Borat a quitté la production en 2013, affirmant que May et Taylor n’étaient pas d’accord avec sa vision de la vie de Mercury, et qu’ils voulaient “protéger leur héritage en tant que groupe”, tandis que Taylor a suggéré que Cohen “ne prenait pas Freddie assez au sérieux”.

Après de nombreuses réécritures du scénario et des changements d’acteurs et de réalisateurs, Bohemian Rhapsody a finalement vu le jour en 2018 et a remporté quatre Oscars et battu des records au box-office dans le monde entier, rapportant près d’un milliard de dollars.

 

Dans une nouvelle interview accordée au magazine Classic Rock, Taylor a déclaré : “Je pense qu’il aurait été complètement nul. Sacha est juste insolent, c’est tout. Il est aussi trop grand de 15 cm. J’ai regardé ses cinq derniers films et j’en suis arrivé à la conclusion qu’il n’est pas un très bon acteur… Cependant, je pense qu’il est un brillant comédien subversif, c’est ce qu’il fait de mieux. En bref, je pense que Rami [Malek, qui a joué Mercury dans le biopic] a fait un travail brillant dans un rôle presque impossible.”

“Nous avons en quelque sorte réussi au final. Nous voulions emmener les gens en voyage, les faire se sentir bien, puis mal, puis joyeux à la fin.”

 

May a dit à peu près la même chose il y a quelques années, en déclarant à Classic Rock que l’implication initiale de Cohen dans Bohemian Rhapsody était un “quasi désastre”.

Voir les commentaires

M6 rediffusera le lundi 27 décembre la même soirée que... mercredi dernier avec le film "Bohemian Rhapsody" et un doc sur Freddie Mercury

7 Décembre 2021, 19:09pm

Publié par ANTHEVA

Le lundi 27 décembre prochain, M6 diffusera la même soirée que... le mercredi 1er décembre dernier. En prime-time, à 21h05, les téléspectateurs retrouveront le film "Bohemian Rhapsody".

Le long-métrage retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury. Au casting, les téléspectateurs retrouveront Rami Malek, Lucy Boynton, Aidan Gillen, Tom Hollander ou encore Gwilym Lee.

Ensuite, à 23h30, la chaîne reproposera un documentaire sur Freddie Mercury : "Freddie Mercury : The Great Pretender". Ce documentaire retrace la vie et la carrière de Freddie Mercury à travers des extraits de concerts, interviews, archives et témoignages de ceux qui l’ont connu, notamment Roger Taylor et Brian May (Queen) ou encore Montserrat Caballé, grande cantatrice espagnole, connue par le grand public pour avoir interprété avec Freddie le duo “Barcelona” en 1987.

Pour mémoire, le 1er décembre prochain, diffusé à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida, "Bohemian Rhapsody" avait permis à M6 d'être leader avec 4,1 millions de téléspectateurs (20,9 % de part de marché).

Voir les commentaires

Tony Iommi (Black Sabbath) choisit Brian May (Queen) comme son "Dieu du Rock" : "Quand vous entendez Brian, vous le reconnaissez immédiatement"

6 Décembre 2021, 17:53pm

Publié par Metalzone.fr

Blabbermouth rapporte que Tony Iommi, guitariste de Black Sabbath, était l’invité vedette de l’émission The Rock Show With Johnnie Walker de la BBC dans le cadre du segment Rock God

Blabbermouth rapporte que Tony Iommi, guitariste de Black Sabbath, était l’invité vedette de l’émission The Rock Show With Johnnie Walker de la BBC dans le cadre du segment Rock God

Tony a choisi le guitariste de Queen, Brian May, et a déclaré à propos de son choix : “Son son et son style m’ont vraiment sauté au visage lorsque j’ai écouté le premier album de Queen.”

“Quand j’ai entendu cet album, [j’ai pensé] : ‘C’est un très bon groupe’. Un guitariste est toujours à la recherche d’autres guitaristes, et il [avait] une sorte de son unique et une façon de jouer, j’ai tout simplement adoré… C’était attirant. Il a un certain truc que vous n’avez jamais entendu de la part de quelqu’un d’autre ; il y a quelque chose de très ‘lui’. Quand vous entendez Brian, vous le reconnaissez immédiatement.”

 

“Nous nous sommes rencontrés pour la première fois au début des années 70. Je ne sais pas si c’était en studio. En fait, je ne m’en souviens plus. Sait-il où nous nous sommes rencontrés ? Nous nous sommes entendus très vite et nous discutions à toute heure de la nuit au début. Maintenant, je suis au lit, mais à l’époque, s’il savait que j’étais en studio à Londres, il venait.”

“On a jammé quelques fois. Il est monté sur scène et a joué avec moi, et nous avons fait des trucs ensemble sur différents albums. Il a joué sur mes albums solo plusieurs fois.”

 

On a fait une jam session une fois. Il est venu à l’une de nos répétitions, quand on était à Londres, et le groupe est parti petit à petit, et Brian et moi sommes restés et avons continué à jouer. Tout le monde était parti sauf nous, et on jouait toujours [rires].”

 

“Ouais, donc on a entretenu une grande amitié au fil des années. Et le truc avec lui, c’est qu’il adore sa guitare – il a toujours sa guitare avec lui et il en joue [c’est un passionné]. Et quand il vient chez moi, j’ai toujours

Voir les commentaires

Paul Prenter, l'homme qui a eu "une très mauvaise influence" sur Freddie Mercury

3 Décembre 2021, 19:05pm

Publié par ANTHEVA

Paul Prenter, l'homme qui a eu "une très mauvaise influence" sur Freddie Mercury

Il y a trente ans, le 24 novembre 1991, disparaissait Freddie Mercury à l'âge de 45 ans. L'occasion pour de nombreuses chaînes de rendre hommage au leader du groupe Queen. Après Arte, qui avait pris les devants fin août en diffusant un premier documentaire, CStar programmait la semaine dernière La Story de Freddie Mercury, dans laquelle était expliqué que, dès l'enfance, Freddie Mercury – qui s'appelait alors Farrokh Bulsara –, avait prévu de devenir une légende. Ce mercredi 1er décembre, c'est M6 qui consacre sa soirée au chanteur britannique. Après la diffusion du film Bohemian Rhapsody, le documentaire Freddie Mercury : the Great Pretender explore à 23h30 la personnalité complexe de la star.

Roger Taylor à propos de Paul Prenter : "Moins on en dit sur lui, mieux c'est"

Parmi les proches de Freddie Mercury, outre Mary Austin, son ex-compagne (qui deviendra sa principale héritière) et sa sœur Kashmira Cooke, on en apprend plus sur Paul Prenter. Au début des années 1980, cet homme a été le complice de Freddie, lui servant d'assistant, mais pas que. Le manager de Queen, John Reid, avait fait se rencontrer les deux hommes. Il raconte ainsi : "Freddie ma dit qu'il voulait un homme à tout faire. Je n'ai pas tout de suite compris mais je me suis rendu compte que le groupe avait besoin d'une sorte de bras droit en qui il pouvait avoir confiance. J'ai donc engagé Paul Prenter, que je connaissais bien." Mal lui en prit, car rapidement son influence va devenir néfaste pour Freddie Mercury. Paul Prenter va jouer un très grand rôle dans sa vie, lui faisant découvrir les clubs et lui montrant "tout ce qu'il pouvait y faire". "Il ne disait jamais non à un homme ou à la drogue, il aimait la débauche", explique le producteur Reinhold Mack, qui se souvient aussi : "Freddie pouvait être interrompu dans des moments de créativité. Même si tout se passait bien en studio, Paul se mettait à faire les 100 pas. Il regardait sa montre en disant : “Il est 19h (ou 20h), c'est l'heure d'aller en boîte !”" Roger Taylor, membre de Queen, est très clair : "Moins on en dit sur lui, mieux c'est. J'ai toujours pensé que Paul avait une très mauvaise influence sur Freddie. (…) Quand on le critiquait, il n'essayait jamais de calmer la situation ou de faire profil bas. C'est dommage car ça aurait pourtant beaucoup aidé."

Paul Prenter, l'homme qui a eu "une très mauvaise influence" sur Freddie Mercury

Brian May pas tendre avec Paul Prenter : "En gros, cet assistant a réussi à énerver toute l'Amérique à lui tout seul"

Pourtant, Paul Prenter va continuer d'évoluer aux côtés de Freddie Mercury. "Le groupe a rejeté Paul Prenter, qui a ensuite essayé de soustraire Freddie Mercury à Queen. D'une certaine façon, il a réussi : Freddie a engagé Paul à son compte personnel quand le groupe n'en voulait plus à cause de sa mauvaise influence", explique Peter Freestone, qui fut assistant personnel du chanteur. Les tensions au sein du groupe sont grandissantes, et Paul Prenter n'y est pas étranger. Brian May se souvient : "Pendant notre dernière tournée américaine, c'est Paul qui répondait au téléphone pour nous. Les stations de radio nous appelaient et il jouait l'intermédiaire. Il leur disait que Freddie n'était pas intéressé, qu'il n'avait rien à leur dire… ce qui était complètement faux la plupart du temps. L'information a fini par remonter jusqu'à nous, mais sur le moment on n'en savait rien. En gros, cet assistant a réussi à énerver toute l'Amérique à lui tout seul." Freddie Mercury finira par licencier ce complice trop encombrant. Vengeur, Paul Prenter donnera une interview dans laquelle il révélera que deux anciens amants de la star sont morts du sida. Une trahison qui affectera beaucoup Freddie Mercury. Paul Prenter décèdera, lui aussi du sida en 1991, trois mois avant son ancien ami.

Voir les commentaires

Brian May parle de sa relation avec Freddie Mercury : "C'était très instinctif"

27 Novembre 2021, 21:20pm

Publié par Metalzone.fr

Lors d’un récent passage sur BBC Radio, le guitariste de Queen, Brian May, a parlé du défunt leader du groupe, Freddie Mercury.

Lors d’un récent passage sur BBC Radio, le guitariste de Queen, Brian May, a parlé du défunt leader du groupe, Freddie Mercury.

Lorsqu’on lui a demandé comment il célébrait l’anniversaire de la mort de Mercury, May a répondu (tel que transcrit et traduit par MetalZone.fr) : “Eh bien, je ne le célèbre pas. Je m’assois juste tranquillement et je réfléchis. Je me sens toujours bizarre ce jour-là.”

Il a poursuivi : “Ce n’est pas comme si c’était le seul moment où nous pensons à Freddie, nous pensons à lui tout le temps, il fait partie de nos vies et cela ne pourra jamais changer. De bien des façons, nous ne pouvons pas passer un jour sans penser à Freddie.”

 

Ensuite, May a parlé du sida et de ce que les musiciens en pensaient à l’époque : “Je me souviens que nous regardions des articles de presse en studio parlant de cette étrange maladie qui avait été découverte à San Francisco, et qui semblait être incurable et toucher les homosexuels.”

“Je me souviens que nous en avons parlé brièvement et que nous avons pensé qu’il fallait s’en méfier. Mais nous n’en avons plus vraiment parlé après ça, Freddie n’en a pas parlé. Cependant, c’était assurément dans un coin de ma tête, et probablement dans la tête de tout le monde pendant un long moment.”

Et environ deux ans et demi plus tard, nous avons commencé à voir Freddie souffrir de quelque chose et nous ne savions pas ce que c’était. Nous avons commencé à nous poser des questions mais nous n’avons pas eu de véritable conversation à ce sujet pendant très longtemps car cela ne semblait pas approprié. Ce n’est que bien plus tard que Freddie nous a dit : ‘Écoutez, vous savez ce que je traverse, j’en suis sûr’ [et nous a expliqué ce qui se passait].”

 

Il a ajouté : “Il s’avère que Freddie a été contaminé trop tôt. S’il l’avait eu quelques mois plus tard, il aurait survécu, car on a mis au point un merveilleux cocktail de médicaments qui permet aux personnes atteintes du sida de vivre une vie normale.”

“Freddie n’a pas bénéficié de cela. Il a bénéficié des services des plus grands spécialistes de Grande-Bretagne et du monde entier, mais ils n’avaient pas les connaissances nécessaires à l’époque pour le sauver. Donc, nous serons éternellement tristes que les choses se soient passées ainsi.”

Parlant plus en détail de la relation entre les membres du groupe, May a commenté : “Nous étions très, très proches, mais il y avait des sujets dont nous ne parlions pas. C’était l’un d’eux […] et cela pourrait vous surprendre, mais un autre sujet dont nous ne parlions pas était la signification des chansons.”

 

“Quand on apportait une chanson, on ne disait pas : ‘Oh, j’ai écrit cette chanson sur untel ou untel…’. On n’a jamais fait ça. C’était toujours du genre : ‘Voici la chanson, voici les paroles, l’air, écoutez et essayons de faire ça’.”

“On ne s’est jamais demandé : ‘De quoi s’agit-il ? Qu’est-ce qu’on essaie de dire ?’. Tout était sous le tapis, non dit. On écrivait en métaphores, je suppose. C’était comme si l’art était à part et ne voulait pas qu’on en parle, il voulait juste être fait. […] C’était très instinctif.”

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>