Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

ALBUM DE LA SEMAINE - FLASH GORDON (1980).

23 Mai 2010, 18:29pm

Publié par ANTHEVA

Rock-my-world.fr

Flash Gordon(1980) est la bande originale composée par Queen pour le film de science-fiction du meme non.Les membres du groupe sont tous de grands amateurs de science-fiction. Le film est fondé sur le personnage de comics eponyme,Flash gordon créé le 8 janvier 1933 par Alex Raymond pour King Features Syndicate. C'est l'un des premiers long-métrages à gros budget à exploiter une B.O créée pour l'occasion par un groupe de rock. Si le film n'obtient pas le succés escompté au box-office,il reste concidéré comme un classique "Kitch"dans le monde entier.Coté musique c'est réellement à part dans la carrière du groupe,ne serait-ce que du fait qu'il est quasi-instrumental. le morceau-phare de l'album"flash",a tout de même remporté du succès lors de sa vente en 45 tours et figure même sur le greatest hits 1.Ce qui est à mon avis,mérité dans la mesure où c'est un morceau de qualité présentant une facette différente du groupe. La face b de ce single:football fight est un morceau assez court et instrumental faisant la part belle aux synthétiseurs(tout comme l'intégralité de l'album,et c'est justement ce qu'on lui reprochera!)qui même s'il n'égale pas flash,reste d'une relative qualité.le reste est beaucoup plus inégal pour ne pas dire de moindre qualité.l'innovation majeure de cet album est donc,comme je l'ai laissé entendre précédemment l'utilisation,à outrance,de synthétiseurs. Pour réellement comprendre l'échec relatif de cet album il faut regarder quelques albums en arrière.Depuis leur premier album,sobrement nommé queen en hommage à Led Zeppelin,en 1973,queen s'était systématiquement autoféliciter au sein du livret de chacun de leurs albums de n'utiliser aucun synthétiseur,et ce en référence au jeu de guitare de brian may,si particulier et qui faisait souvent penser à des sonorités électroniques. Jusqu'en 1980 où Roger Taylor incite ses comparses à utiliser ces tant haïs synthétiseurs"parce que leur son a beaucoup évolué".L'album the game sorti en 1980 présente donc les premières notes de synthés de queen,mais de manière relativement raisonnable tout de même. L'expérience leur ayant plu ils décident de faire un album entièrement"électro" pour la BO de flash gordon. et c'est là que les fans ont crié à la trahison.Certains l'avaient cependant déjà fait à la sortie de The Game et ont continués pour la sortie de hot space,album électro-disco-soul-funk qui n'a pas non plus beaucoup plu chez les fans de la première heure. L'album Flash Gordon est donc à prendre comme une BO et non comme une oeuvre à part entière de Queen même s'ils en sont les compositeurs exclusifs. Effectivement, les 18 morceaux ne sont bien souvent que les plages instrumentales entendues dans le film (si l'on met à part Flash's Theme (le générique) et The Hero, les 1er et dernier morceaux mis en paroles). C'est un ensemble d'ambiances cosmiques d'où émergent surtout les synthétiseurs, les percussions et les guitares dans une moindre mesure. Un album atypique qui malgrès l'acceuil en dents de scie des fans, reste une BO de grande qualité.

 

Commenter cet article