Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

BOHEMIAN RHAPSODY- TERMINOLOGIE

20 Décembre 2009, 12:10pm

Publié par ANTHEVA

rock-my-world.frLe groupe utilise une technique connue sous le nom de « bell effect» sur les paroles « magnifico » et « let me go ». En outre, sur « let me go », Taylor, qui chante la section aiguë, prolonge sa note finale alors que le reste du chœur s'est déjà tu. Les références lyriques que l'on retrouve dans ce passage incluent Scaramouche, le fandango, Galileo, Figaro et « Bismillah » tandis que des factions rivales se disputent l'âme du narrateur. L'introduction est rappelée par une inflexion chromatique sur « I'm just a poor boy, nobody loves me ». Cette section se conclut sur un traitement choral complet des paroles « Beelzebub has a devil put aside for me! » sur un accord de si majeur. Roger Taylor chante sa dernière note en fausset, presque deux octaves au-dessus du do original.

Scaramouche (Scaramuccia en italien est un personnage-type de la commedia dell'arte, dont le nom (escarmouche) signifie « petit batailleur ».

Son type primitif, originaire de Naples, se rapproche du Capitan. Comme celui-ci il est vantard, fanfaron et peureux, et il finit toujours par fuir ou être battu. Tout de noir vêtu, à la mode espagnole, et porteur d’une longue rapière, il s’annonce comme étant pour le moins prince ou duc, mais il remplit au besoin des rôles plus modestes. Scaramouche prit en effet, sous le nom de Pasquariello, l’emploi d’un valet gourmand et ivrogne, doué d’une agilité de gymnaste, puis devint, sous celui de Pasquino, un serviteur intrigant, menteur et bel esprit ; enfin, il subit sur la scène française une troisième métamorphose, celle de Crispin.

Il existe des Scaramucciana ou bons mots du personnage.

Les scaramouches ont été joués en France, avec un grand succès, par le célèbre Napolitain Tiberio Fiorilli venu à Paris, sous Louis XIII, dans la troupe italienne.

Goldoni tint cet emploi dans la troupe des Fedeli et Giuseppe Tortoretti s’y fit connaître en 1685 dans la variété de Vasquariello.

rock-my-world.fr

Le fandango est un style musical et une danse traditionnelle espagnole de couple, d'origine andalouse, sur un rythme 3/4 ou 6/8, accompagnée de castagnettes et de guitare qui peut être chantée.

Connu dès le XVIIe siècle, le fandango est de rythme ternaire (3/4) et de tempo assez rapide (allegretto) ; il était autrefois un 6/8 lent. L'étymologie arabe du terme semble douteuse ; on lui préfère une origine africaine. La danse fut introduite en Europe par les Espagnols qui revenaient des Indes occidentales après avoir fréquenté les Noirs déportés de Guinée.

Le fandango est en mode mineur, d'un mouvement à la fois animé et voluptueux, et sans finale marqué, ce qui permet de le recommencer autant de fois qu'on veut. Le fandango s'exécute à deux, au son de la guitare ; les danseurs en marquent le mouvement avec des castagnettes et en frappant du talon.

On danse aussi le fandango en forme de contredanse à 4 couples (séguédille). Connu depuis le XVIIe siècle, le fandango fit l'admiration de Casanova qui en appréciait les accents amoureux.

À la fois danse de ville et de théâtre, le fandango est l'une des danses espagnoles les plus anciennes et les plus courantes.

Le fandango est également une danse traditionnelle portugaise de la région du Ribatejo. On le retrouve aussi au Nouveau Monde.


rock-my-world.fr


Galilée
, en italien : Galileo Galilei (né à Pise le 15 février 1564 et mort à Arcetri près de Florence, le 8 janvier 1642) est un physicien et astronome italien du XVIIe siècle, célèbre pour avoir jeté les fondements des sciences mécaniques ainsi que pour sa défense opiniâtre de la conception copernicienne de l'univers.

Ses réalisations comprennent le perfectionnement de la lunette astronomique dont l'invention proviendrait de l'amélioration de la longue-vue conçue par l'opticien hollandais Hans Lippershey en 1608, ainsi qu'une amélioration notable au niveau des observations astronomiques comme la possibilité, par exemple, de confirmer les phases de Vénus. Dans le domaine des mathématiques et de la physique, il a surtout contribué à faire avancer les connaissances relatives à la cinématique et la dynamique.

Ardent défenseur du système de Nicolas Copernic (héliocentrisme), il s'est heurté à de vives critiques émanant des partisans du géocentrisme ainsi qu'à celles de l'Église catholique romaine. Il est considéré comme le père de l'observation astronomique et de la physique moderne.



rock-my-world.fr

Figaro, qui dit avoir pour prénom « Anonyme » (précisé dans Le Mariage de Figaro Acte III Scène 15[1]), est un personnage inventé par Beaumarchais à la fin du XVIIIe siècle et qu'il fait figurer dans trois de ses pièces, en tant que héros: Le Barbier de Séville, Le Mariage de Figaro et La Mère coupable.

Mozart importa le personnage de Figaro et le thème de la pièce Le Mariage de Figaro, pour son opéra Les Noces de Figaro, sur un livret italien de Lorenzo da Ponte. Rossini s'inspira de l'intrigue du Barbier de Séville pour son propre opéra. Darius Milhaud compléta le triptyque en composant un opéra sur La Mère coupable.

Personnage du peuple sévillan, vif, sentimental, enthousiaste, insolent, il est depuis sa création, il y a plus de deux cents ans, un héros populaire et sympathique, voire pathétique et dramatique. Il arrive souvent trop tard pour empêcher l'irréparable, mais il est le témoin et le catalyseur de toute l'histoire — « Figaro-ci, Figaro-là ». Il est l'amoureux, l'entremetteur, le discoureur, le serviteur virevoltant, mais aussi le nigaud maladroit, le cabotin provocateur et finalement le valet résigné. Il fut annonciateur des thèmes de la Révolution française.



rock-my-world.fr

Belzébuth était une divinité philistine honorée dans la ville d'Eqrön, connue essentiellement par une mention dans le Deuxième livre des Rois I.2, où le roi Ahzariah d'Israël est maudit par le prophète Élie pour avoir sollicité son oracle au lieu de s'adresser à Yahweh. Sur la foi de ce passage, des théologiens et mystiques chrétiens l'ont identifié tout d'abord à Satan, puis parfois à l'un de ses 'lieutenants'. Le premier texte chrétien à lui donner ce rôle est l'Évangile de Marc III.22 où Béelzéboul est chef des démons.

Il existe plusieurs orthographes alternatives, quoique moins fréquentes, comme Baal-sébub, Baal-zébub, Baalzébuth, Béelzébub, Béelzébuth, Belzéboul, Belzébul, Belzébut, etc.

rock-my-world.fr

Commenter cet article