Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Queenworld.fr

BRIAN MAY - QUESTIONS REPONSES

12 Juin 2010, 17:33pm

Publié par ANTHEVA

Rock-my-world.fr

 

Quel est le moment de votre vie dont vous êtes le plus fier ?

 

Brian : La première soirée au Madison Square Garden . Ce fut à cette occasion que j'ai fait venir ma mère et mon père à bord du Concorde , et, c'est alors que mon père s'est exclamé ' OK! OK ! I've got it ' . Il y a aussi l'hommage que l'on a fait pour Freddie . Notre équipe mettait cela en place depuis des mois , et, ce fut la dernière fois que notre équipe eut l'occasion de travailler vraiment ensemble . Il y eut un moment quand tout fut terminé et que nous quittions la scène pour nous rendre en coulisses , après le medley Queen, où Joe Elliott de Deff Leppard m'a saisi par le bras et m'a dit : ' Brian , regarde çà ! Regarde cette foule ! Tu ne verras jamais plus quelque chose comme çà .' Et cela me rendit si fier , fier d'avoir connu Freddie , fier de tout ce que nous avons accompli .

 

 

Quel est votre album de Queen favori ?

 

Brian : L'album de Queen que je préfère est Queen II , peut-être parce qu'il représente le plus grand bond en avant que nous ayions jamais fait . Nous avions écrit le premier album dans des conditions tout simplement épouvantables , ayant la possibilité de travailler dessus seulement une ou deux heures chaque nuit . Mais, pour le deuxième album , nous nous sommes complètement immergés dans la conception et ce fut comme si nous disposions d'une carte blanche totale pour exprimer tout ce que l'on voulait .

 

Est-ce que vous êtes fiers lorsque vous entendez vos chansons chantées dans les stades de football ?

 

Brian : J'en suis tout à fait heureux , de cette manière votre musique fait partie de la vie réelle . C'est le plus beau rêve que vous puissiez faire lorsque vous créez une chanson - qu'elle devienne à part entière du domaine public de telle sorte que les gens qui la chantent de ne souviennent même plus qui l'a écrite . Il y eut bien des fois , aux Etats-Unis, alors que nous n'étions pas en mesure de nous produire là-bas et où malgré tout ' We Will Rock You' et ' We Are The Champions ' étaient joués dans les stades de football . Il y a beaucoup des choses comme cela qui font désormais partie du domaine public et je suis extrêmement content de cela .

 

Comment vous mettez-vous à l'écriture d'une chanson ?

 

Brian : Cela se passe de différentes manières . C'est une sorte d'inspiration qui peut surgir n'importe où , mais, jamais devant la feuille blanche ? Cela survient dans un bar, ou dans une voiture , et, j'espère chaque fois avoir mon magnétophone avec moi . Je trouve que ce sont là de vrais précieux moments d'inspiration , le reste n'est plus qu'une question de travail .

L'inspiration pour ' We Will Rock You' m'est venue lors d'un concert . Je me rappelle que nous jouions à Bingley Hall à Birmingham , une salle qui n'existe plus de nos jours. Alors, il se passa une chose incroyable , pendant que nous jouions , au lieu d'assister passifs au concert, les gens se sont mis à chanter avec nous . En fait , tout d'abord, nous avons été très agacés . Et lorsque nous sommes sortis de scène , ils ne voulaient plus s'arrêter de chanter . En réalité , ils chantaient ' You'll Never Walk Alone' . C'est sûrement une coutume là-bas . Mais ce fut un moment d'une rare charge émotionnelle . Je me souviens de Freddie et moi assis et réfléchissant , quelque chose se passait , là , et ce n'était pas quelque chose qu'on allait empêcher , non, c'est quelque chose que nous devions adopter . Alors Freddie rentra chez lui et composa : " We Are The Champions " et, moi, je me suis éveillé au beau milieu de la nuit avec un air en tête qui ressemblait déjà à ' We Will Rock You' . Je pouvais déjà imaginer les gens se joindre à nous en choeur pour chanter et j'ai pensé que ce serait génial .

 

Est-ce que vous pensez que votre statut d'icône vous a enlevé une partie de vous-même en tant que personne ?

 

Brian : Le fait d'être une figure populaire signifie certainement que vous ne pouvez plus être perçu comme une personne normale , et, je crois que oui, on perd très certainement quelque chose de ce fait . Une fois que vous êtes devenu une personnalité publique , vous devenez comme quelque chose que l'on peut accrocher au mur . C'est une situation bizarre , mais j'aimerais ajouter que pour la majeure partie c'est une très bonne chose . Vous devenez célèbre , et vous en héritez les à-côté qui vous séduisent et les côtés déplaisants aussi . En tant que guitariste , j'ai eu le privilège , grâce à cette popoularité, de pouvoir rencontrer toutes mes idoles du monde de la guitare et de jouer avec eux . Le côté négatif pour moi , est de ne pouvoir rien faire d'ordinaire comme tout un chacun . Cela m'a empêché de faire tellement de choses avec mes enfants . Cela vous empêche d'être un parent normal , et, çà c'est la chose la plus dure pour moi .

 

 

Quelle est la chanson que vous avez écrite et que vous préférez ?

 

Brian : Bon , je crois que ' We Will Rock you' sera incrit sur ma pierre tombale . Je suis très fier de ' Too Much Love Will Kill You' , probablement , peut-être , parce qu'elle m'a demandé de m'impliquer davantage dans sa composition , c'est sûrement la chanson où j'ai donné la plus grande part de vérité et de sincérité .

 

Est-ce que vous accepteriez de vous faire raser la tête pour une cause caritative ?

 

Brian : Si c'est une cause qui en vaut la peine , oh oui . Si seulement cela pouvait arrêter la guerre , je le ferais de suite . Les cheveux ne sont que des cheveux .

Commenter cet article

Lolita 13/06/2010 09:52



ah! aucun rapport lol


je te remercie



Lolita 12/06/2010 21:36



Un grand merci !


il me semble que ce fut l'interview quil a donné en 2006 lors du jubilé de la reine si mes souvenirs sont bons ?



ANTHEVA 12/06/2010 22:06



Bonsoir Lolita,


Entretiens du mardi 9 Octobre 2001, à l'Union Society de Cambridge.