Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

Classic Rock Awards (bis) : Place aux vieux !

9 Décembre 2009, 22:54pm

Publié par ANTHEVA

Et oui, le Rock n'est pas mort! Ce ne sont pas les fansde Queen, d'AC/DC, de Metallica ou de Muse qui diront le contraire. Or, les médias nous imposent leurs artistes préfabriqués qui polluent les ondes avec leur bouillie insipide. Pas un jour ne passe sans que l'on cherche à nous obstruer le conduit auditif avec des pantins promus par la branchitude, les nouveaux diktats culturels, et le conformisme ambiant. Ces clowns pathétiques, que la décence m'oblige à ne pas citer, ont les faveurs des ménagères bobos de moins de 35 ans, des graphistes branchouilles qui travaillent dans la "puuub" ou des petites cailleras ramollis du bulbe qui paradent dans nos banlieues avec cette bêtise crasse et cette vulgarité dont eux seuls ont le secret (« ouais nike ta maire ! »).

Cela tombe bien puisque la semaine dernière, quelques-uns de ces vieux routiers, et non des moindres, se sont vu déroulé le tapis rouge dans un grand hôtel londonien lors de la désormais traditionnelle cérémonie des Marshall Classic Rock Roll of Honour Awards.

Sponsorisée par l'excellente revue britannique Classic Rock Magazine et la célèbre marque d'ampli sus-citée, cette petite sauterie vise à récompenser les artistes qui ont donné ses lettres de noblesse au rock. Les Classic Rock Awards sont donc l'occasion de voir une pléiade de seniors prestigieux, pour la plupart toujours en activité.

Présents, parmi d'autres, dans l'assistance : Jimmy Page (Led Zeppelin), Pete Townshend (The Who), Ron Wood (The Rolling Stones), Brian May (Queen), Joe Perry (Aerosmith), Jeff Beck, Paul Rodgers, (Bad Company), Iggy Pop, Slash (Guns N' Roses), Tony Iommi (Black Sabbath),  Anthrax, Anvil, Marillion, ZZ Top, Uriah Heep et même Mott the Hoople (si si !)

Bref, que des grands noms du rock qui combattent l'arthrose et les rhumatismes en envoyant quelques riffs bien sentis à la face du jeunisme triomphant.

Commenter cet article