Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

FREDDIE MERCURY: LA GENESE DU MYTH (1er PARTIE).

29 Octobre 2010, 09:03am

Publié par ANTHEVA

www.rock-my-world.fr

 

Freddie Mercury, figure emblématique du rock anglais des années 70-80, mais aussi figure de proue du mouvement gay, m’a toujours fasciné. Grâce à sa merveilleuse voix, il était l’un des chanteurs le plus talentueux de son époque et est parvenu à se hisser à la tête du groupe Queen avec lequel il a réussi à s’emparer de la tête des classements musicaux anglais pendant vingt ans. Petit retour en arrière:

Farookh Bulsara est né le jeudi 5 septembre 1946 à Zanzibar, une île aujourd'hui rattachée à la Tanzanie, de parents anglais descendants de la Perse antique et membres de l'ancestrale secte Zoroastrienne, Jer et Bomi Bulsara. Son père, Bomi, est fonctionnaire du gouvernement britannique.

Durant l’été 1955, alors qu’il n’a que huit ans et demi, les parents de Farookh pensent que son éducation serait meilleure s’il passait quelque temps dans un pensionnat en Inde. Il s’embarque alors dans un voyage en bateau de huit semaines pour l’Inde, près de Bombay, où il poursuit ses études à la St Peter's School, une école anglaise. C'est alors qu'il commence à se faire appeler Freddie. Il pratique différents sports : "Je détestais le cricket et la course de fond, mais j'étais bon au sprint, au hockey et, croyez-le ou pas, à la boxe!". Il excelle surtout au ping-pong, sport qu'il ne cessera jamais de pratiquer, tirant une grande fierté de son habilité.

Il est également bon élève, montrant des dispositions particulières pour les disciplines artistiques comme le dessin et surtout la musique. Le directeur du collège, ayant remarqué ses dons dans ce domaine, écrit aux parents Bulsara pour leur proposer que Freddie prenne des cours de piano. Il les suivra quatre ans avec plaisir atteignant un niveau de jeu très honorable qu'il mettra à profit quelques années plus tard. A l'école, il fait aussi partie de la chorale et de la troupe théâtrale. Il joue dans beaucoup de pièces de théâtre et souvent des rôles de femme. Aux fêtes de l’école, il commence à chanter en public, emballant celui-ci avec des tubes tels que « O sole mio » ou « la danse des Tziganes ». Il devient évident que son talent principal est artistique, tant visuel que musical. C'est à cette époque qu'il forme son premier groupe : "The Hectics" (Les agités), dans lequel il est un pianiste discret, comme le rapporte Derrick Branche, son meilleur copain de l'époque : "Aussi étonnant que cela puisse paraître, Freddie était très content de rester à l'arrière plan. En fait, il ne semblait pas avoir cette nature de leader, ni de showman. Ce fut une grande surprise pour moi de découvrir Freddie Mercury sur scène quelques années plus tard". Le groupe se produit dans toutes les fêtes et soirées de l'école, jouant surtout du rock'n roll et du boogie woogie, les idoles de Freddie étant à l'époque Elvis Presley, Cliff Richard mais aussi Fat Domino, Little Richard et Jerry Lee Lewis (tous trois des chanteurs-pianistes, les deux derniers étant aussi d'assez furieux "showmen").

En 1962, il quitte l'école muni de son diplôme, et retourne à Zanzibar. Mais l'indépendance du pays est déclarée en décembre 1963 et beaucoup d'anglais quittent l'île pour fuir la révolution sanglante. C'est le cas de la famille Bulsara qui décide de retourner en Angleterre, à Feltham, un faubourg difficile près d’un aéroport, dans le MiddleSex, où elle est hébergée par des amis avant d'acquérir sa propre maison. A suivre...

Commenter cet article

virginie 30/10/2010 09:29



Mais si je dors, mais tu vois j'ai perdu mon pilier à 17 ans, mon père et depuis le sommeil n'est plus le meme.Avant je dormais comme un bébé. Et plus j'avance dans la vie, plus j'aime
écrire. En fait je suis comme les chats, j'ai déjà plusieurs vies dans une vie.Un etre humain est en perpétuel évolution,et tu te dois de réagir face aux épreuves de la vie.ce n'est pas pour rien
que j'aime Freddie Mercury, il y avait de la bravoure chez cet homme.A mon frère de Queen Antheva Virginie.



virginie 30/10/2010 08:58



quandje dis que Freddie serrait mort à Zanzibar, je veux dire le futur artiste ne se serait jamais mis au monde. Kashmira sa soeur disait de Zanzibar, bien pour des vacances,
l'enfer pour y vivre.C'est pas le club médittéranné.Le destin a bien joué pour Freddie.A mon frère de Queen Antheva
Virginie.



ANTHEVA 30/10/2010 09:08



C'est pas possible!!! tu carbure au café? J'amais tu dors ma chère amie?



virginie 30/10/2010 03:46



Antheva, nous sommes tous le produit de notre enfance et Freddie a beaucoup souffert de l'éloignement de sa mère et de sa petite soeur quant il était en Inde.La foi Zoroastrienne
est très dure, c'est le Mazdéisme, c'est a dire le bien ou le mal pas de juste milieu, son père Bomi voulait qu'il soit un grand diplomate.Cet éloignement a provoqué chez lui un grand sentiment
d'insécurité tout au long de sa vie.Je ne vais parler de la révolution en effet plus que sanglante.Mais pour Freddie l'angleterre a été sa seconde naissance,et heureusement pour lui, a Zanzibar
il serait mort.Freddie ne voulait pas etre a la tete du mouvement gay, c'est un homme qui a réussi a briser ses chaines pour devenir un homme libre.A mon frère de QueenVirginie.



ANTHEVA 30/10/2010 09:03



Effectivement, j'aurais du être plus explicite. Freddie ne voulait pas etre a la tête du mouvement gay, mais il l'a été malgré lui. Il à été indirectement, le fer de lance d'un certain mouvement
d'émancipation et d'ouverture d'esprit sur la communeauté hommosexuelle .