Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Queenworld.fr

FREDDIE MERCURY: LA GENESE DU MYTH (2éme PARTIE).

30 Octobre 2010, 08:08am

Publié par ANTHEVA

 Rock-my-world.fr

Sans diplôme secondaire, Freddie ne peut s’inscrire dans une école artistique, c’est pourquoi, à dix-huit ans, il entre dans l’école polytechnique d’Isleworth. Il en sort deux ans plus tard parmi les meilleurs avec son diplôme en poche.

En 1966, il décide de retourner au collège, pour obtenir un "A level" en art et ainsi pouvoir s'inscrire dans une « art school ». Il entre dans le collège de Ealing, qui est traditionnellement une mine de bons musiciens, où il étudie le graphisme. Il quitte alors sa famille pour louer un appartement à Kensington, haut lieu branché des sixties londoniennes.

Au collège où il étudie, il fait la connaissance de Tim Staffell. Ils sont tous deux fans de musique, et particulièrement de Jimmy Hendrix que Freddie adore imiter et de qui il se passionne : "il était captivé par Hendrix... il m'invita chez lui où il avait une toute petite chaîne, et me passa des disques de Jimmy. Il allait d'un baffle à l'autre pour suivre les effets de la stéréo, essayant de comprendre d'où venaient ces sons" se souvient Brian May. Il a laissé à Ealing pas mal de remarquables dessins, portraits, peintures, et dessins de mode, qu’il signe encore Fred Bulsara. Il dessine tout ce qu’il voit : surtout des portraits d’idoles tels que Paul Mc Carthney, Elisabeth Taylor, Cliff Richard. Il dessine aussi son héros Jimmy et couvre les murs de sa chambre de ces fresques psychédéliques. Au milieu de ses études, il s’oriente vers la mode et produit une série de vêtements extravagants.

Ils sont plusieurs, au collège, à se retrouver aux toilettes et à chanter des harmonies vocales. Bizarrement, ces toilettes offrent une excellente acoustique. C’est sûrement en partie ce qui a donné naissance au « son » de Queen. Avec Tim, et un troisième larron, ils s'exercent également à chanter des harmonies à trois voix.

Et c'est tout naturellement qu'un beau jour, Tim Staffell emmène Freddie à une répétition de son groupe « Smile ». Freddie s'entend immédiatement avec les deux autres, admire leur son et le jeu de guitare de Brian et devient un habitué des répétitions et des concerts du groupe, qui lui fait même une place dans le camion pour qu'il l’accompagne dans ses déplacements. Et tout naturellement, l'idée de faire partie à nouveau d'un groupe le travaille. On le présente à un groupe appelé IBEX, mais ce groupe ne parvient pas à décoller. Freddie chante ensuite un moment pour le groupe Sour Milk Sea et lorsque les membres se séparent, il crée Wreckage qui ne dure pas longtemps non plus. Pendant cette période, Freddie continuait à fréquenter les membres du groupe Smile.

Tim décroche alors totalement pour rejoindre une autre formation : « je suis parti car je n’accrochais plus vraiment au genre de trucs théâtraux que Smile commençait à faire et qui plaisaient à Freddie. Je n’ai jamais été une bête de scène et je n’ai jamais été l’auteur que Freddie était. Je pense que si je n’avais pas quitté le groupe, il n’y aurait jamais eu Queen ! ». Tout s'enchaîne ensuite ; Freddie donne de plus en plus son avis et manifeste son envie de chanter. Brian et Roger l’engagent donc pour remplacer Tim.

En écrivant les paroles de « My fairy king », une des chansons de leur premier album, dont les paroles disent « oh mother Mercury, what have you done to me ? », Freddie dit à Brian May : « Je vais devenir Mercury ! La mère dont je parle, c’est la mienne, donc je suis Mercury ». Mercury (Mercure) représente également l’ancien messager Mythologique des dieux romains et Freddie croyait que ses chansons avaient probablement une inspiration divine. Il change alors son nom en Freddie Mercury. Le fait de changer son nom l’a aidé à assumer sa différence de peau, à devenir la personne qu’il voulait être. A suivre...

 
Commenter cet article

virginie 31/10/2010 00:00



école polytechnique, il serait sorti parmi les meilleures élèves, les versions divergent suivant les biographies.En effet il a obtenu son diplome de graphiste et avait meme commencé à
dessiner un livre pour enfant. Totalement fan de Hendrix, le seul guitariste capable de jouer 6 accords en live. Dans les années 70 Freddie a souffert du racisme, un visage comme le sien peu
commun dans cette angleterre relativement blanche, et cela explique son admiration pour Hendrix lui aussi était différent.3 ratages,Ibex, Sour Milk SEA et enfin Wreckage, aussi doué soit-il
Bulsara n'a pas réussi à former son propre groupe. Une question plutot pertinente, si Tim Staffel n'était pas parti, est ce que Bulsara serait devenu Freddie Mercury.Etant particulièrement
intelligent et voyant que Roger et Brian étant de grands musiciens, ils les voulaient, il a tissé sa toile d'araignée car il savait que se présentait devant lui sa DESTINE, et que le monstre
sacré Freddie Mercury allait naitre aux yeux du monde. Il ne faut jamais oublier la clé secrète de Queen, Tim Staffell, sans son départ point de Queen.Rendons lui hommage et il a composé quelques
albums. A mon frère de Queen AnthevaVirginie.



ANTHEVA 31/10/2010 00:42



Je dois me rendre à l'évidence, tu as vraiment un don pour l'écriture!


Je suis toujours bluffer par ton style. Bravo petite soeur



virginie 30/10/2010 09:49



mon cher Antheva tu attendras mon commentaire.Ok mon frangin de Queen Virginie, et je déteste le café!



ANTHEVA 30/10/2010 10:43



Repose-toi bien!