Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

FREDDIE MERCURY & MONTSERRAT CABALLE-RENCONTRE DE DEUX MONSTRES SACRES

29 Décembre 2009, 19:11pm

Publié par ANTHEVA

rock-my-world.frEn juillet 1986, alors que Queen était en Espagne, durant une interview télévisée, Freddie avait dit que la seule raison pour laquelle il était en Espagne était pour rencontrer la diva espagnole de l'opéra , Montserrat Caballe.
Ce n'était peut-être pas la stricte vérité, mais ses commentaires arrivèrent aux oreilles de gens influents et en mars 1987, Freddie s'envola pour Barcelone pour la rencontrer.
Un déjeuner fut organisé à 14 heures à l'Hôtel Ritz, et Freddie était incroyablement nerveux, il faisait les cent pas dans le hall. Montserrat était en retard, et Freddie était convaincu qu'elle ne viendrait pas. Mais elle arriva et le déjeuner commença ; le silence régnait entre Freddie et Montserrat, car tous deux étaient très impressionnés l'un par l'autre.
Le déjeuner terminé, Freddie se leva soudain et dit: 'J'ai emmené une ou deux petites choses avec moi, ma chère, aimeriez-vous les écouter ou non?'. Elle lui répondit qu'elle adorerait le faire, et il joua un morceau appelé ' Exercices in Free Love', il avait prévu de lui demander d'enregistrer un single seulement.
Elle était tout à fait enthousiasmée par ce qu'elle venait d'entendre, et elle lui demanda s'il y en avait davantage. Freddie lui répondit qu'il n'y en avait pas d'autres, car, en faire davantage correspondait à un album. Alors elle lui demanda combien de titres fallait-il pour un album, et pourquoi n'enregistreraient-ils pas un album ensemble? Freddie tomba presque à la renverse de sa chaise à cette suggestion ! Mais, se ressaisissant, il dit avec un mouvement nonchalant de la main, 'Oh! Pourquoi pas, ma chère?'.
Montserrat devait se rendre en Angleterre quelques jours plus tard pour un gala au Covent Garden de Londres, et sans que Freddie ne soit informé, elle contacta le co-auteur de ce morceau d'opéra, Mike Moran, et lui demanda de l'aider à l'apprendre de manière à ce qu'elle puisse l'interpréter au Covent Garden, elle savait que Freddie serait là.
Mike lui rendit ce service et même accepta de l'accompagner au piano ce soir-là. Freddie fut complètement sidéré lorsque Montserrat interpréta son morceau.
Après le gala, elle demanda à Freddie s'il voulait bien lui composer un morceau au sujet de Barcelone, sa ville, ce qu'il accepta immédiatement.
Début avril 1987, Freddie commença à travailler sur l'album qu'il avait accepté de faire avec Montserrat Caballe.
Après leur première rencontre en mars, Montserrat avait effectivement acheté le catalogue entier de Queen, tous les albums et toutes les vidéos, afin de connaître exactement la personne avec qui elle allait travailler de manière si proche. Elle était devenue, au fur et à mesure qu'elle découvrait tout ce matériel, une grande fan de Freddie, et ne pouvait pas croire qu'il acceptait de composer des morceaux pour elle.
Ils travaillaient d'une manière complètement différente de ce que Freddie avait l'habitude.
Montserrat avait peu de temps à consacrer à être en personne en studio, et n'était pas disposée à s'y rendre et chanter jusqu'à ce que le résultat soit bon. Elle préférait savoir exactement ce que l'on attendait d'elle à l'avance.
Alors Freddie et Mike Moran devraient effectivement terminer complètement un morceau à la fois, incluant un 'guide vocal' pour les parties de Montserrat. Il devrait ensuite lui envoyer la cassette, où qu'elle se trouve dans le monde, elle apprendrait ses parties chantées, se rendrait en studio à la première opportunité qui se présenterait à elle et l'enregistrerait en une seule prise.
Cela allait être le processus pour l'album entier qui se révéla être parfois incroyablement frustrant pour Freddie.
Après que le tout premier morceau ait été terminé, il s'assit et s'exclama:'Cà y est !! J'ai
capturé 'sa' voix sur 'ma' cassette !'
Mais lorsqu'il fut entièrement fini, plus de neuf mois plus tard, Freddie et Montserrat étaient tous deux plus qu'heureux du résultat.
Ce qui apparaissait sur cet album était exactement, à la note près, ce que Freddie avait envisagé quand il avait débuté ce projet.
Ses commentaires après avoir réalisé un tel rêve furent simplement:'Qu'est-ce qu'il me reste à faire d'autre maintenant?'

Commenter cet article

Lyna 24/09/2015 18:24

J'adore cet article :-)