Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

L'ALBUM DE LA SEMAINE : SHEAR HEART ATTACK

29 Mars 2010, 09:48am

Publié par ANTHEVA

 Rock-My-World.fr

1974 : les choses très sérieuses commencent pour Queen. La sortie de ce troisième album va être à l'origine de la percée fulgurante du groupe avec en point d'orgue, une tournée magistrale au pays du Soleil Levant. Mais dire que cet album est réussi est tout ce qu'il y a de plus logique! En effet, on entame sur Brighton Rock, une chanson qui aura surtout du succès en live, marquée par un rythme déchaîné et joyeux au début, puis d'un très long interlude où brian May part en free-style avec sa guitare. Place maintenant au petit caviar qu'est Killer Queen, petit morceau pop bien rythmé, avec des choeurs suraigus, délicieux. tenement Funster, chantée par Roger Taylor montre encore et toujours l'influence rock-très rock du batteur à la tignasse blonde. On enchaîne sur Flick of the Wrist puis Lily of the Valley, une alternance de dur et de doux maîtrisée de bien belle manière.

Encore un must du groupe : Now I'm Here. Egalement très populaire en concert, cette chanson montre que le groupe est beaucoup plus sûr de lui quant au son rock (intros, solos, accompagnements de batterie, passages calmes, bonnes paroles, tout y est!) In the Lap of the Gods Supèrbe, tout n'est que mélodie et mélodie, un jolie chanson. Attention...

STONE COLD CRAZY! Lancée pleins tubes telle une fusée que l'on arrive pas à rattraper, cette chanson restera l'une des favorites des musiciens de métal . Et pour cause, elle sera reprise 15 plus tard par un certain groupe du nom de... Metallica. Allez, on se calme et on se lance dans Dear Friends, chantée par Brian May, ce n'est qu'un doux monologue interprété au piano. Puis Misfire repart un peu dans la lignée de Killer Queen en plus rapide et avec de la guitare sèche. Petit passage joyeux encore avec Leroy Brown, je vous laisse découvrir. On termine dans la magnificence avec She Makes Me (qui se traîne un peu mais qui est bien jolie, aussi chantée par May) et enfin In the Lap of the Gods 2 : somptueux monument qui donne un aperçu de l'incontournable tube que sera We Are the Champions 3 ans plus tard. La plus belle manière de clore l'album, sur un refrain facile à retenir et sans cesse plus grandiose.

En 13 titres (c'est beaucoup), Queen passe avec Sheer Heart Attack à un autre niveau. Ils mélangent parfaitement les styles (une caractéristique commune à tous leurs albums) et Freddie Mercury se fait connaître comme l'une des plus grandes figures de l'histoire du rock. Queen récolte les fruits de ses deux premiers albums et leur succès ne connaîtra bientôt plus de limites.

Commenter cet article