Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

LES HOMMAGES DE LA VILLE DE FELTHAM A FREDDIE MERCURY

25 Novembre 2009, 17:38pm

Publié par ANTHEVA

18 ans après la disparition du leader de Queen, Freddie Mercury, les habitants de Feltham sont sur le point de lui rendre hommage avec une étoile commémorative.
Mercury est né Farrukh Bulsara à Zanzibar, en 1946, de parents originaires de Mumbai. Il étudia dans un collège en Inde puis, en 1964, il parti avec sa famille en Angleterre, où il entrepris sa carrière musicale.
Quelque part dans un bungalow tranquille des Midlands une femme octogénaire regarde avec nostalgie une photo de son fils. Ses yeux sont humides et le cœur remplie de fierté alors que ses doigts caressent la photo. "Je suis si fière de lui" murmure-t-elle.
Les photos sont celles de Freddie Mercury et la dame c'est sa maman, Jer Bulsara, que le fils célèbre rappelle fièrement. Nous avons habité à Feltham un certain bout de temps. Freddie avait l'habitude de venir nous voir. Tous les gens ici se rappellent de lui" dit-elle.
"Il voulait justement venir habiter en Angleterre. Tous les garçons de son âge connaissaient la réalité du monde occidental et ils en étaient attiré" explique madame Bulsara.
Elle explique que Freddie a toujours été quelqu'un qui aimait s'exhiber et ce depuis tout petit. "Il avait l'habitude d'écouter des disques en boucle pour ensuite les chanter. Tous les types de musique: folk, classique ou Indienne" Mais la gaieté du jeune garçon s'apaisa lorsqu'il fut envoyé au collège à Mumbai. Au début, il était bouleversé à l'idée de devoir se séparer de sa famille et il avait la nostalgie de la maison.
Chanter pour un dîner
Il se lia tout de suite d'amitié avec d'autres élèves et il forma le groupe nommé "The Hectics." C'était un bon musicien et il était content de jouer en solo pour un repas. A l'école, il jouait tout type de musique et parfois il le faisait aussi le week-end car il habitait près d'un endroit touristique.
"Alors, les étrangers, logés à l'auberge, lui demandaient de jouer du piano et tout cela en échange d'un repas. Lui, il le faisait volontier. Ça lui plaisait beaucoup et il était fantastique." - dit sa mère rayonnante.


Freddie avait 16 ans quand sa famille s'installa en Angleterre. Au début sa mère et son père, Bomi voulaient qu'il continue à étudier. "Il savait que nous voulions qu'il soit avocat, comptable ou quelque chose comme ça, tout comme ses cousins. Mais il disait "Maman, je ne suis pas assez intelligent, je ne suis pas assez intelligent.'
Il était clair pour la famille de Freddie qu'il voulait se lancer dans le monde de la musique et c'est dans leur petite maison qu'il commença à composer la musique qui le rendrait aussi célèbre plus tard. "Il avait l'habitude d'écrire des chansons et de les cacher sous l'oreiller avant d'aller au collège", explique sa mère.
"Et soit je lui disais de ne pas cacher cette camelote là-dessous, soit je la jetai! Il répondait "Ne les jette pas Maman, c'est très important", explique la mère en souriant.
Il fut vite contraint de choisir entre sa famille et la musique. "Les voisins étaient âgés et le bruit les dérangeait. D'ailleurs il en était conscient. "J'étais triste quand il s'en alla, mais il disait que c'était la seule façon d'avancer."
L'extravagant Freddie était un invité régulier du Top of the Pops, dans les année 70. "Je lui disais de travailler dur, de faire de son mieux, et que nous nous serions toujours là pour l'aider", ajoute madame Bulsara.



Freddie parti vivre à Kensington, dans le centre de Londres et c'est là bas que sa carrière musicale commença. Mais il continuait à aller voir ses parents régulièrement, même après être devenu une star.
"Il me téléphonait pour venir manger de bon plats à la maison. Il me disait "Maman, je suis en chemin pour venir à la maison", il débarquait avec sa Rolls Royce et les voisins étaient tout excités. Mais personne ne venait l'importuner, ils étaient tout très gentils, ils nous respectaient aussi bien nous que lui" dit sa maman. La cuisine de sa mère était aussi appréciée par les autres membres de Queen lors des séances d'enregistrement qui duraient jusque tard dans la nuit.
"Quand il partait enregistrer, il adorait que je lui donne mes biscuits au fromage" explique sa mère.
Dix-huit ans après sa disparition, l'héritage de Queen et de Freddie Mercury perdure, grâce au récent hommage d'un groupe dans l'émission X Factor par exemple. Madame Bulsara est particulièrement fière que la première ville anglaise dans laquelle ils aient habité rende hommage à son fils.
"Je pensais qu'ils l'auraient bien avant. Mais je suis tout de même très fière" conclue madame Bulsara.

Commenter cet article