Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

QUEEN - BOHEMIAN RHAPSODY, LES PROBLEMATIQUES DU LIVE.

15 Avril 2010, 08:15am

Publié par ANTHEVA

 Rock-my-world.Fr

L'introduction a cappella étant trop complexe pour être reprise en concert, bien que certains affirment que le groupe s'y soit essayé peu de temps après la sortie du morceau, il n'en existe pas d'enregistrement live. En lieu et place, Freddie Mercury essaye différents lancements pour Bohemian Rhapsody lors des concerts de Queen. Quand la chanson Mustapha devient incontournable en tournée, Mercury entonne souvent l'introduction de ce morceau, plus facile à chanter puisqu'écrite pour une seule voix. Lors du Hot Space Tour ainsi qu'à d'autres occasions avérées, il démarre sur une improvisation au piano, généralement basée sur l'introduction du morceau Death on Two Legs, et la finit sur le premier couplet de Bohemian Rhapsody. Cependant, la plupart du temps, il se contente de s'installer au piano et de jouer les premières notes, ajoutant parfois quelques mots à l'intention du public.

La section « opéra », vers le milieu du morceau, pose toutefois d'autres difficultés au groupe. À cause de la complexité des techniques d'enregistrement utilisées en studio, il n'y a aucun moyen de jouer cette partie sur scène. De plus, le peu de répit entre les tournées Sheer Heart Attack et A Night at the Opera ne leur permet pas de chercher une solution viable. Ils coupent alors le morceau en trois parties distinctes, jouées séparément durant les concerts. Les ballades du début et de la fin sont insérées dans un medley, les morceaux Killer Queen et March of the Black Queen remplaçant respectivement les parties opéra et hard rock. Ces deux sections, mises de côté, sont jouées au tout début des concerts, suivies par Ogre Battle. Cela permet au groupe de jouer la partie opéra sur bande magnétique pendant qu'ils s'installent sur scène, Mercury chantant souvent les premières paroles.

À partir de la tournée A Day at the Races, Queen adopte ce qui deviendra la façon définitive d'aborder ce morceau en concert. La ballade d'introduction est jouée sur scène et juste après le solo de guitare de Brian May, les lumières baissent. Le groupe quitte la scène pour un rapide changement de costume, et étant de plus fermement opposé au passage d'une bande lors de leur présence sur scène, tandis que la section opéra est jouée sur bande. Un jeu pyrotechnique, lancé immédiatement après le dernier « for me... » de Taylor, annonce le retour des musiciens et le début de la section hard rock.

Le 20 avril 1992, Elton John et Axl Rose jouent le morceau avec les membres restants du groupe lors du Freddie Mercury Tribute. Sur la tournée 2005-2006 de Queen + Paul Rodgers, une vidéo de Mercury filmée lors du célèbre concert de Wembley en 1986 est diffusée sur écran géant pour la première partie. Mercury joue la partition piano et chante, les autres membres se calent sur la vidéo et Rodgers, quant à lui, s'éclipse un moment. La section opéra est laissée aux bons soins de l'enregistrement studio tandis qu'une vidéo-souvenir de Mercury passe sur les écrans à son tour. À ce moment, tout le groupe quitte la scène, laissée totalement sombre. Au moment de la section hard rock, le groupe revient au complet avec Rodgers au chant principal. La voix de Mercury est enfin utilisée pour un duo avec Rodgers sur la partie finale. Rodgers répète les dernières paroles avant que le concert ne prenne fin sur une image de Mercury souriant au public.

Commenter cet article