Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

QUEEN: I'M GOING SLIGHTLY MAD (INNUENDO 1991)

7 Décembre 2009, 17:16pm

Publié par ANTHEVA

Rock-my-world.Fr "I'm going slightly mad".
Deuxième morceau tiré de l'album "Innuendo", le clip est à la fois sombre et déjanté, comme pour marquer l'entrée du chanteur dans la démence. Une folie inspirée par sa maladie et le combat qu'il mène alors qu'il se sait condamné. "I'm going slightly mad" est l'une des vidéos les plus déjantées deQueen.
Une fois de plus, les membres du groupes montrent qu'ils ne se prennent pas au sérieux, et ce, malgré la fin très proche de Freddie Mercury. Dans le clip, on voit donc le chanteur incroyablement maigre et revêtu d'un perruque noire. Il est largement maquillé  pour cacher les traces de la maladie qui l'affecte. Brian May est déguisé en  de pingouin, John Deacon en bouffon et Roger Taylor porte un théière fumante sur la tête.
En fait, tout ce spectacle consiste à représenter la folie dans son ensemble et les paroles font penser que Mercury n'a plus toutes sa raison.D'ailleurs, dans ce morceau, il déclare: "je ne suis qu'une petite carte dans un jeu entier". Pourtant, malgré ses airs très sombres et sa mélodie entêtante, "i'm going slightly mad" est à l'image de ce groupe superbe: excentrique! Au passage, Freddie Mercury porte un chapeau de bananes sur la tête et se fait poursuivre par un gorille! Pour l'anecdote, il faut savoir que cette vidéo est l'une des dernières du groupe et que les conditions de tournage furent particulièrement difficiles. Ereinté et malade, Mercury devra, à de multiples reprises, arrêter le tournage du clip en raison de ses graves problèmes de santé. Officiellement, on dira qu'il souffrait au niveau des jambes. Mais officieusement, il souffrait du sida, mais malgrès la maladie, tel un clown blanc, il a su rester digne jusqu'au bout.
"i'm going slightly mad" est une chanson émouvante et dérangeante à la fois, taillé sur mesure pour le genie excentrique Freddie Mercury.



Commenter cet article