Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Queenworld.fr

HOMMAGES DE DEUX GRAFFEURS A FREDDIE MERCURY

4 Mars 2010, 22:34pm

Publié par ANTHEVA

 Rock-My-World.Fr


 Rock-My-World.Fr


 Rock-My-World.Fr


 Rock-My-World.Fr


 Rock-My-World.Fr


 Rock-My-World.Fr


 Rock-My-World.Fr


                                                             Lien vers le site de SHYGUN AND KEFLIONE ICI

Voir les commentaires

UNE NUIT A L'OPERA ?

4 Mars 2010, 22:16pm

Publié par ANTHEVA

 

Rock-My-World.FrEn presque vingt années d’existence, Queen n’a cessé de se réinventer au rythme des humeurs de son leader chamarré Freddie Mercury, traversant modes et époques, croisant allègrement styles et inspirations.
Des hymnes qui mettent les stades debout – "We Will Rock You", "Hammer To Fall"- aux standards pop rock – "I Want To Break Free" , "A Kind Of Magic"-, en passant par des morceaux plus flamboyant – "Somebody To Love", "Innuendo" - la palette de Queen rend impossible toute tentative de description exhaustive.
Le meilleur moyen d'aborder le monument est encore de s’offrir les deux premiers best of regroupant leurs plus grands tubes de 1974 à 1991. Cependant il est un album du groupe qui tend à se rapprocher de cet éclectisme ahurissant qui caractérisait le groupe. En 1975 sort A Night At The Opera, quatrième album de Queen qui installe définitivement le groupe parmi les valeurs sures du rock international.

CLIQUEZ SUR LA PHOTO, POUR LA SUITE DE L'ARTICLE.

Voir les commentaires

QUEEN - FRIENDS WILL BE FRIENDS (1986)

4 Mars 2010, 21:12pm

Publié par ANTHEVA

 

Rock-My-World.FrFriends Will Be Friends est une chanson du groupe Queen écrite parFreddie Mercury et John Deacon, et qui se trouve sur l'album A Kind Of Magic sorti le 21 Juin 1986. 

Troisième single anglais extrait deA Kind Of Magic, la chanson a été un hit relatif pour le groupe, se classant dans le top 40 de la plupart des pays européens. Aux Etat-Unis, Capitol Records a choisit de ne pas sortir le single, lui préférant une autre composition de Deacon/Mercury, à savoir Pain Is So Close To Pleasure. Une fois encore, les réalisateurs Autrichiens Hannes Rossacher et Rudi Dolezal, les Torpedos Twins, sont appelés pour réaliser le clip de la chanson. Le fan club anglais du groupe est également mis à contribution, en envoyant 850 fans participer au tournage d'u clip "live". Tous ces fans ont reçu en cadeau un T-shirt où était écrit "I am a Queen Friend" ("Je suis un ami de Queen").
Pour la petite histoire, la chanson fut écrite, en grande partie, pour faire taire les incéssantes rumeurs, colportées depuis plusieurs années par les tabloids anglais, sur les mésententes des membres du groupe et autres rumeurs de séparation.


 

Voir les commentaires

Rock art , La collection de Rob Roth

3 Mars 2010, 21:07pm

Publié par ANTHEVA

nullRock Art, plus qu'un recueil d'affiches de concerts et de pochettes d'album, tous tirés de l'immense collection de Rob Roth, ce magnifique ouvrage retrace l'histoire du graphisme dans le monde du Rock des années soixante-dix et quatre-vingt. A travers le parcours et les tournées de groupes mythiques tels que Queen,les  Rolling Stones, Pink Floyd, The Who ou Alice Cooper et les désormais légendaires David Bowie et Elton John, il nous montre l'évolution de l'univers graphique de chaque formation, donnant ainsi une vue globale de ce qu'était l'Art du Rock, celui qu'on regarde !
Le chapitre  sur Queen est riche en artwork's quasiment inconnus du grand public,particuliérement les "covers" americaine.


Thématiques : Arts > Beaux arts
Collection : MUSIQUE
EAN 9782700027495 | ISBN 978-2-7000-2749-5
Parution : 24/09/2009




 Rock-my-world.fr

Voir les commentaires

BIOGRAPHIE COMPLETE DU GROUPE QUEEN (4eme Partie)

3 Mars 2010, 19:46pm

Publié par ANTHEVA

Rock-My-World.Fr


La sortie, en 1978, de l’album Jazz, incluant les désormais classiques Fat Bottomed Girls et Bicycle Race, qui seront tous deux sortis sur le même 45 tours. Bien qu’étant incontestablement un succès commercial, Jazz est assez Rock-My-World.Frcritiqué, entre autres à cause de la multiplicité des styles musicaux abordés. Ironiquement, le magazine Rolling Stone sortira cette pique : « Queen n’a pas assez d’imagination pour jouer du jazz. En l’occurrence, ils n’ont pas non plus l’imagination nécessaire pour jouer du rock & roll. » La pochette de l'album s’inspire d’une peinture alors visible sur le mur de Berlin. Parmi les morceaux de cet album, on peut noter Mustapha, performance vocale d’inspiration arabisante signée Mercury. Il convient d’ailleurs de noter qu’il ne chante pas dans une langue existante, certains ayant pensé reconnaître du persan ou de l’arabe, mais improvise des sonorités aux consonances orientales. Queen attaque les années 1980 avec l’album à succès The Game, qui s’avèrera être leur opus le mieux vendu en dehors des compilations Greatest Hits. Ce seraRock-My-World.Fr également leur plus gros succès aux États-Unis, avant un déclin sensible des ventes dans ce pays. Utilisant pour la première fois des synthétiseurs, le groupe bouleverse sa propre tradition. En effet jusqu’ici les albums arboraient, non sans fierté, la mention « No synthesizers were used on this record », soit en français : « aucun synthétiseur n’a été utilisé sur cet album ». On retrouve sur "The Game" les tubes Crazy Little Thing Called Love et Another One Bites the Dust, succès planétaire composé par Deacon. Le premier de ces deux morceaux est une percée clin-d’œil dans le monde du rockabilly, Mercury allant jusqu’à prendre une guitare folk tant en studio que sur scène. Pour sa part, Brian May délaisse très provisoirement sa célèbre guitare, laRed Special. Il utilise exceptionnellement une Fender Telecaster, empruntée à Roger Taylor et un amplificateur Mesa Boogie. Là aussi, c’est un changement, May étant d’habitude fidèle à son (ou plutôt ses) Vox AC 30.  Pendant Rock-My-World.Frplusieurs années, une rumeur populaire a voulu que ce soit Mickael Jackson qui, le premier, leur ait glissé que Another One Bites the Dust ferait un excellent single. Ce dernier morceau, certifié quatre fois disque de platine aux États-Unis et resté numéro un des ventes dans ce pays pendant quatre semaines consécutives, aura aussi été le seul à apparaître simultanément en tête des classements rock, dance et R&B dumagazine Billboard. En parallèle sort également leur premierGreatest Hits, compilation composée de leursRock-My-World.Fr chansons les plus populaires de la période 1974-1980. L’album restera longtemps numéro un des ventes en Angleterre, et conservera une place dans les classements pendant un peu moins de dix ans. C'est l'album qui s'est le mieux vendu de l'histoire de l'industrie musicale dans ce pays, jusqu'au moins début 2007. Toujours en 1980, Queen signe et sort en album la bande originale du film Flash Gordon, qui porte pour titre complet : Flash Gordon (Original Soundtrack Music by Queen. L’album se vend assez mal, se hissant tout de même péniblement au 10 rang au Royaume-Uni, mais sert néanmoins de démonstration technique au groupe dans un nouveau domaine. Roger Taylor, de son côté, sort son premier album solo, intitulé Fun in Space.

Voir les commentaires

QUEEN ET LE CINEMA

3 Mars 2010, 07:53am

Publié par ANTHEVA

 

Rock-My-World.FrLe rock inventif et imagé du groupe Queen mettra longtemps avant d'investir le septième art. Première intrusion en 1980, pour la B.O. de "Flash Gordon ". Après vision d'une vingtaine de minutes de rushs, le groupe s'emballe et décide de se charger de la totalité du soundtrack. Le film, kitsch au possible, produit par Dino de Laurentiis et interprété parOrnella Muti, Max Von Sydow, Timothy Dalton etSam J.Jones  , va profiter du succès du hit " Flash ". Il s'agit de la première véritable B.0. composée intégralement par un groupe. L'album sort et ne contient pas exclusivement des chansons : on y retrouve moult bruitages, dialogues et effets sonores qui font de ce disque, moyennement apprécié par la critique, un must très innovateur. En 1984, Georgio Moroder, pape du disco et compositeur notamment du score de " Midnight Express ", se met au travail pour une version restaurée du classique deFritz Lang, " Metropolis ". Pour l'occasion, Freddie échange son titre solo " Love Kills " contre des extraits du film, afin d'illustrer le clip de " Radio Gaga ". Et la même année, le dispensable " Fooling Around " fait partie de la B.O. de "Ras les profs " avec Nick Nolte.

En 1986, Queen est mis à contribution pour le mémorable " Highlander ", en collaboration avec Michael Kamen. A noter que dans le film, lorsque le Kurgan traumatise l'héroïne dans une course de voitures ahurissante, on peut entendre dans l'autoradio une version de " New York, New York ", interprétée par Mercury, absolument inédite et introuvable. Toujours en 1986, " One Vision " fait partie de l'abject navet réac' " Iron Eagle ". Et pour conclure en beauté, "Wayne's World " remet au goût du jour " Bohemian Rhap-sody " pour l'anthologique scène de headbanging en voiture des bouffons Wayne et Garth. A noter également que l'enchaînement A Night At The Opéra /A Day At The Races est emprunté titres de films des Marx Brothers.
 

Pour l'annecdote, on précisera que sylvester Stallone souhaitait utiliser la chanson Another One Bites The Dust pour son Rocky III, mais, n'arrivant pas à obtenir les droits d'utilisation du morceau, il fera enregistrer le titre Eye Of The Tiger par le groupeSurvivor pour remplacer le titre de Queen en tant que BO de son film. Dommage!

Voir les commentaires

QUEEN ET LA PRESSE

1 Mars 2010, 18:22pm

Publié par ANTHEVA

Rock-My-World.FrLes rapports entre  Queen et la presse ont dès le début été houleux. Les journalistes ont pris le groupe pour un produit fabriqué par EMI. Ils étayent leurs propos en ressassant sans cesse le forcing marketing derrière eux. En 1976, la mode est au punk et Queen est l'exemple type du groupe supporté par l'establishment et qu'il faut abattre. Surtout que les journalistes ont pris comme une provocation le fameux “ We Are The Champions ”, qui s'avérera être un succès. La rancœur de la presse rock déteint bien vite sur les tabloïds qui se mettent à régulièrement parler des frasques de Mercury. Le groupe décide de prendre en main sa communication et engage un processus protocolaire de conférences de presse très sporadiques. La cabale continue jusqu'en 1980, date de la sortie de The Game, lorsque mystérieusement, “ Another One Bites The Dust ” met tout le monde d'accord. Après le üve Aid, le rapport s'améliore entre la presse rock et Queen, mais les tabloïds mettent la pression. Sur la fin de sa vie, Freddie s'installera avec plaisir à Montreux pour éviter
le siège de sa maison londonienne par une horde de paparazzi. Depuis sa mort, toute la presse vénère Freddie, qui fut la première rock-star à décéder des suites d'une infection provoquée par le sida.

Voir les commentaires

QUEEN ET L'AMERIQUE DU SUD

1 Mars 2010, 17:51pm

Publié par ANTHEVA

Rock-My-World.FrDès le début des années quatre-vingt, l'Amérique du Sud va s'avérer être l'un des territoires de prédilection de Queen . Freddie Mercury, Brian May, John Deacon et Roger Taylor sont en effet les premiers artistes à mettre sur pied une tournée des stades écumant le continent, avec, en point d'orgue, un concert à Sao Paulo en 1981 devant plus de  130 000 spectateurs le premier soir. Un record d'affluence, car Queen est le seul groupe programmé et qu'il ne s'agit pas d'un festival. Juste après la triste guerre des Malouines, qui vit s'affronter la Grande-Bretagne et l'Argentine, Queen est le seul groupe britannique à ne pas annuler sa tournée prévue. Comble de la provocation, Freddie Mercury viendra effectuer les rappels, enroulé, comme d'habitude, dans une banderole, frappée d'un côté de la flamme britannique, de l'autre du drapeau argentin. Résultat ? Un enthousiasme énorme de la foule qui a laissé de côté pour quelques instants son nationalisme. Queen est également le premier groupe d’envergure internationale à tourner au Mexique. En 1982, le groupe enre-gistrera "Las Palabras De Amor" en hommage à son fidèle public sud-américain.

Voir les commentaires

la Fondation Mercury Phoenix Trust

1 Mars 2010, 09:10am

Publié par ANTHEVA

Rock-My-World.FrFreddie Mercury s'est éteint des suites du Sida le 24 novembre 1991 à Londres. Aussitôt après sa disparition , les membres restants de Queen et Jim Beach , leur producteur , prirent la décision de collecter des fonds et de rassembler des informations concernant le Sida en sa mémoire. Le Mercury Phoenix Trust a été fondé pour distribuer l'argent collecté par le Freddie Mercury Tribute Concert for Aids Awareness qui eu lieu le 20 avril 1992 .

Depuis 1992 , Queen a distribué des fonds d'un montant de plus de £4 millions pour la lutte contre le Sida à plus de 100 différentes fondations et oeuvres de bienfaisance sises dans différents pays d'Europe, d'Asie et d'Amérique .

La collaboration s'est établie avec des groupements très différents les uns des autres , depuis l'Organisation Mondiale de la Santé à des petites organisations de bases tenues par des bénévoles en Ouganda, Kénya et aux Indes . Le Trust apporte son soutien à la fondation Stars , basée au Royaume-Uni , qui s'occupe des maladies de la peau ; et est en coopération avec le Royal Marsden Hospital à Londres pour s'occuper des recherches au sujet du sarcome de Kaposi . Des fournitures médicales ont été envoyées par voies maritimes aux Soeurs de la fondation Mère Teresa à Calcutta . Le Trust travaille également avec diverses oeuvres de bienfaisance crées par des fans autour du monde en coordonnant leurs activités locales de collecte de fonds .

Au sein du magnifique site stellaire de Freddie Mercury, la Fondation Mercury Phoenix Trust a mis en place une opération exceptionnelle où chacun peut appartenir à la galaxie Mercury et soutenir la lutte conte le Sida. En voyageant à travers deux constellations : "Lover of Life" et "Singer Of Songs", les internautes peuvent s'offrir leur propre étoile et y poster leur message pour l'anniversaire de Freddie ! Le montant minimum à payer est de 1 euro, et les bénéfices de l'opération seront intégralement reversés à l'association de lutte contre le Sida : Mercury Phoenix Trust.
Le voyage c'est ici !

Voir les commentaires

QUEEN LIVE AT HAMMERSMITH ODEON 1975 (INTEGRAL)

28 Février 2010, 21:47pm

Publié par ANTHEVA



À savoir


L'HMV Hammersmith Apollo
est une salle de concert située dans le quartier d'Hammersmith à Londres. Ouverte en 1932, tout comme la Palais Gaumont voisin, c'est une des plus célèbres salles de concerts au monde. Elle est généralement plus connu sous son ancien nom d'Hammersmith Odeon.

Le bâtiment a été racheté en 2007 par la compagnie anglaise MAMA Group, et a été renommée HMV Hammersmith Apollo le 14 janvier 2009. On doit son architecture et sa décoration à Robert Cromie, dans le style de l'Art Déco des années 30.

Nombreux sont les groupes et les artistes à s'y être produit, notamment depuis les années 60, date à laquelle la salle commença à être vraiment connue et reconnue. Cette dernière est notamment très souvent choisie pour l'enregistrement de concerts.

C'est le cas de Queen, qui y joua également de très nombreuses fois, dont notamment pour la première nuit de Concerts for the People of Kampuchea, un projet caritatif destiné à récolter des fonds pour les réfugiés cambodgiens ayant fui la dictature de Pol Pot
 Lors de ce live enregistré en 1975. Tel une tornade, Freddie Mercury interprète les désormais légendaires «Bohemian Rhapsody», «Killer Queen», «Save Me» et «Seven Seas of Rhye»

Voir les commentaires