Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Queenworld.fr

JOHN DEACON - LE DEACY AMP

15 Décembre 2009, 18:11pm

Publié par ANTHEVA

 

Rock-my-world.FrLe Deacy Amp est un amplificateur à transistors tirant son nom de son créateur, John Deacon, bassiste de Queen. D'abord destiné à servir d'amplificateur de travail pour la guitare de Deacon qui pratiquait également cet instrument, le Deacy a fini par échoir entre les mains de Brian May, couplé à sa célèbre Red Special.

Deacon découvre ce qui deviendra la base du Deacy Amp dans une rue de Londres au tout début des années 1970. Il trouve un circuit à transistors dans une benne à ordures et, étant doué en électronique, matière dans laquelle il compte faire ses études, décide de récupérer la plaque pour voir s'il peut en tirer quelque chose. Deacon croit tout d'abord que ce circuit provient d'un magnétophone portable à cassettes, mais comprend vite qu'il s'agit d'un amplificateur qui pourrait s'avérer utile à la maison, pour pratiquer la guitare.

Il ouvre une petite enceinte de salon qu'il conserve chez lui et fixe le circuit à l'intérieur grâce à deux vis. Les réglages possibles sont bien peu pléthoriques, se limitant à « marche » et « arrêt ». En effet, pour des raisons pratiques, Deacon alimente son amplificateur par le biais d'une grosse pile de 9 volts de type PP3 et c'est en connectant/déconnectant une des bornes qu'on allume ou éteint le petit ampli. La connectique est du même acabit, ne comportant qu'un jack d'entrée standard.

Pendant un temps, John Deacon rajoute un contrôle de volume externe à l'aide de deux câbles et d'un potentiomètre, puis réalise que le futur Deacy sonne mieux lorsqu'on l'utilise à fond. Il règle alors le volume du circuit une fois pour toutes.  Peu de temps après avoir terminé son amplificateur, Deacon amène sa création à une répétition de Queen. Brian May s'intéresse aux possibilités qu'offre le petit ampli et y branche sa Red Special. Bien vite, il y adjoint une pédale d'effet destinée à amplifier les fréquences aiguës. La combinaison des trois éléments donne un son surprenant, « richement distordu mais défini et soutenu, ressemblant à des choses comme le violon et le violoncelle ou encore la voix  ».

Le petit ampli se fait vite apprécier en studio d'enregistrement pour ses qualités sonores hors du commun. Les ingénieurs du son apprécient tout particulièrement la facilité avec laquelle on peut capturer le son produit par celui qu'ils baptisent Deacy, par rapport aux habituels Vox AC30 à lampes de May.

Le Deacy sera alors utilisé sur de nombreux albums de Queen, principalement sur toutes les parties de guitare en multipiste, quand May répète à l'envi des structures identiques ou très légèrement différentes. Sur des morceaux très complexes comme Good Company, il va jusqu'à enregistrer note par note les sons qu'il tire du petit amplificateur. De temps en temps, il superpose les pistes issues de ses deux amplis, Deacy et Vox, pour ce genre d'orchestrations.

À ce jour et depuis sa première utilisation, en mars 1974 sur l'album Queen II, le Deacy figure toujours en bonne place dans le studio personnel de Brian May.

Voir les commentaires

FREDDIE MERCURY - THE HECTICS (1958 - 1963)

15 Décembre 2009, 17:24pm

Publié par ANTHEVA

Rock-my-world.Fr

C'est en 1958, alors que Farrokh est âgé de seulement douze ans, que se crée une première formation rock au sein de laquelle le jeune garçon évoluera en tant que pianiste. Les quatre autres membres sont Derrick Branche, Bruce Murray, Farang Irani et Victory Rana

 Rock-my-world.Fr


 Le quintet est composé d'élèves de l'école St. Mary's, où Freddie suit sa scolarité. Peu de témoignages subsistent à propos de cette formation. Il est néanmoins établi que le groupe n'a pas l'autorisation de se produire hors de l'école et que le jeune Bulsara, très timide, est alors heureux d'être au second plan. The Hectics joue un rock 'n' roll typique de l'époque, reprenant des morceaux de grands noms de ce style.


 Rock-my-world.Fr


La famille Bulsara est ensuite appelée à retourner à Zanzibar pour raisons professionnelles, mais très provisoirement puisqu'en 1964, alors que Freddie est âgé de dix-sept ans, la révolution des colonies britanniques les force, lui et sa famille, à partir pour le Royaume-Uni.

 



Voir les commentaires

QUEEN - I WANT IT ALL (1989)

15 Décembre 2009, 16:55pm

Publié par ANTHEVA

Rock-my-world.FrI Want It All est une chanson écrite et enregistrée par le groupe Queen. Créditée comme étant écrite par le groupe, elle est sortie en mai 1989 et est extraite de l'album The Miracle.
I Want It All est un des rares morceau typés hard rock à avoir eu du succès en 1989, la mode d'alors tendant plus vers la dance ou l'eurodance, et des groupes depuis longtemps établis comme Queen avaient plus de mal à placer des tubes au sommet des classements. L'origine de la chanson viendrait de la compagne de Brian May, Anita Dobson, qui répétait souvent « I want it all and I want it now » (« Je veux tout et tout de suite »). La version single est assez différente de la version album ; en effet, l'introduction de cette dernière commence par un solo à la guitare de May, remplacé dans la version single par un chœur a cappella. Le solo de guitare au milieu de la chanson est également plus court dans la version single. La version qui figure sur la compilation Queen Rocks combine les deux versions précédentes, avec l'introduction a cappella et le solo de guitare plus long. Cette chanson sera utilisée en 1992 pour la publicité télévisée de la voiture Seat Toledo.
Le clip, filmé en CinemaScope, a été tourné dans un entrepôt où les membres du groupe sont tous en costume. On peut voir que Roger Taylor porte une veste en cuir aux couleurs de Manipulator, un des singles de son autre groupe, The Cross. Freddie Mercury se laisse alors pousser la barbe car il se sait déjà atteint du sida et des taches commencent à apparaitre sur ses joues. Réalisé par David Mallet, c'est le seul clip de l'album à ne pas être réalisé par le duo Hannes/Rossacher qui réalisait la plupart de leurs clips depuis One Vision.

Voir les commentaires

PRECISIONS SUS LE CONCOUR ROCK-MY-WORLD.FR!

15 Décembre 2009, 00:21am

Publié par ANTHEVA

Logo-Rock-my-world.frconcours11212.jpg 

Suite a quelques désagréments, je tiens à faire une petite mise au point:

Toutes participation au concours "Queen Absolute Greatest" engage une inscription obligatoire sur le site Rock-My-World.Fr , qui soit dit en passant, est bien sur totalement gratuite!

Merci de votre compréhension.

Voir les commentaires

LA PERSONNALITE DE FREDDIE MERCURY ET SA RELATION AVEC MARY AUSTIN

14 Décembre 2009, 18:41pm

Publié par ANTHEVA

La définition du terme "mercurial" dans mon dictionnaire est "alerte, vif et volatil". Il ne serait pas exagéré de suggérer que Freddie Mercury, l'homme aussi bien que le caméléon, s'est montré plus quedigne de son nom de scène. Il a vécu une vie complexe, caractérisée par d'apparentes contradictions. Pourtant la première pop star indienne en Angleterre,  était évasif, presque parano, au sujet de ses racines à Zanzibar et en Inde (son premier publiciste ne connaissait même pas son vrai nom). Quand on regarde les photographies de Farrokh Bulsara adolescent, il n'est pas difficile de voir d'où provenait son insécurité et son envie d'être accepté, d'être aimé (les psychoanalystes freudiens diraient que cela, plus que l'ambition, est le déterminant principal de la volonté de réussir). Même habillé comme un héros de Gatsby et se prélassant sur une chaise longue, il a l'air gauche et légèrement mal à l'aise. Ses dents qui avançaient, qui lui valurent le sobriquet de "Bucky" à St. Peter's School, le complexèrent toute sa vie, mais il craignait que la chirurgie esthétique n'affecte le timbre de sa voix. Dans un monde où les plus grandes stars du rock and roll étaient issues d'Angleterre et d'Amérique depuis l'époque d'Elvis Presley, sa différence ethnique et culturelle a dû initialement lui paraître un fardeau, un fardeau qu'il n'a peut-être jamais totalement transcendé. Une star est donc née d'un sentiment de différence aussi profond.

Et, comme il s'agit d'une arène qui encourage, qui célèbre la différence, d'un endroit où l'outsider peut non seulement se sentir chez lui, mais aussi trouver un immense public compréhensif, la vie de la pop star est presque  toujours complexe et contradictoire. Dans toutes ses contradictions, dans sa croyance en lui presque totale et son  insécurité concomitante, Freddie Mercury n'était pas unique. Et pourtant sa vie, particulièrement après son succès  initial, a été d'une complexité inégalée. Sa première expérience romantique durable a été avec une femme, Mary  Austin.
Rock-my-world.Fr


 Il ont vécu en couple, lui l'extroverti flamboyant, elle l'introvertie calme et pensive. Il est difficile  d'imaginer une partenaire plus diamétralement opposée à Freddie que Mary Austin. Et pourtant, ...., et pourtant,  leur amitié, leur amour a perduré. Mary a rencontré Freddie avant qu'il ne soit célèbre, à l'époque où Queen en était encore au stade embryonnaire et tentait de trouver un son qui lui convenait. Au départ, elle le considéra comme une "personnalité kaléidoscopique", quelqu'un "qui m'a ouvert les yeux à tout un tas de couleurs...il voyait l'ironie de la vie, il recherchait l'humour. Il n'aimait pas le côté plus sombre." Plus tard, lorsqu'il devint célèbre et que sa sexualité autrefois réprimée s'épanouit, leur histoire d'amour, de la propre bouche de Freddie, "a mal fini".
Rock-my-world.Fr

 Tout à leur honneur, ils restèrent très proches, aussi proches qu'il est possible de l'être sans un élément physique dans les relations. "Un lien très profond est né de cela (notre histoire d'amour) et personne ne peut nous l'enlever. Il est  inaccessible", a-t-il admis un jour, ajoutant, comme si nous n'avions pas compris, "Tous mes amants m'ont demandé pourquoi ils n'arrivaient pas à remplacer Mary, mais c'est tout simplement impossible." La situation est très complexe : un homosexuel qui avoue avoir "eu plus d'amants que Liz Taylor" s'accrochant à l'idéal profondément hétérosexuel de l'amour romantique pour la vie. Peut-être qu'en amour comme dans la vie, Freddie voulait tout avoir et qu'avec Mary Austin, il s'est rapproché autant qu'il pouvait de l'idéal romantique du couple parfait qui, en dépit de sa promiscuité, présentait pour lui un attrait manifeste. Ecrivant à son sujet dans le Sunday Times en novembre 1996 afin de marquer une exposition photographique de la vie de Freddie au Royal Albert Hall de Londres, le journaliste et commentateur culturel Waldemar Januszczak nota que : "Bien qu'outrageusement efféminé en privé, Freddie a toujours été évasif en public à propos de sa sexualité. Non, pas évasif, trompeur. Il l'a certainement bien caché à ses parents. Dans les nombreuses photos de réunions de famille, il est accompagné de Mary Austin, l'ancienne propriétaire de boutique à qui il portait tant d'affection, avec qui il avait autrefois vécu, et à qui il a laissé la majeure partie de son patrimoine. Jim Hutton, l'amant qui a soigné Freddie pendant les pires années de sa maladie, n'est jamais présent." Après avoir cassé, du moins physiquement, avec Mary Austin, et être devenu célèbre, il s'entoura d'une escorte de vrais amis et d'admirateurs, ainsi que de soupirants et de parasites. Cela devint la cour du Roi (bien que cela aurait dû être de la Reine) Freddie. Il organisait des fêtes extravagantes à Munich, à New York et surtout à Garden Lodge, sa résidence londonienne. Pendant un temps, il devint, sur scène aussi bien que dans la vie, l'épicentre d'attention, une illustration plus vraie que nature du fêtard invétéré. Inévitablement, un tel mode de vie le sapa, mentalement aussi bien que physiquement. "Mes aventures ne semble jamais durer, a-t-il noté un jour avec regret. Il doit y avoir en moi un côté destructeur, car j'essaye très fort de faire durer mes histoires d'amour, mais j'ai l'impression de faire fuir les gens... L'amour, pour moi, c'est comme la roulette russe. Personne ne m'aime pour moi, ils sont tous amoureux de ma célébrité et de mon vedettariat."  L'amour, pour moi, c'est comme la roulette russe. Bigre! Pendant une période, comme il l'a admis plus  d'une fois, Freddie a littéralement joué à la roulette russe dans les gay clubs de New York et de Munich, plutôt que  dans ceux de Londres, où sa célébrité attirait trop l'attention des fans bien intentionnés et des paparazzi, qui l'étaient moins.
Rock-my-world.Fr
 A l'époque de la deuxième tournée américaine de Queen en 1976, il avait dit au journaliste Rick Sky que "l'excès fait partie de ma nature. Pour moi, la monotonie est une maladie. J'ai vraiment besoin de danger et de  sensations fortes... Je suis sans conteste une personne sexuelle... J'adore m'entourer de gens étranges et intéressants car, avec eux, j'ai l'impression de vivre Les gens très conformistes m'ennuient à mourir. J'adore la compagnie des eccentriques."  A cette fin, il se plongea dans un monde souterrain où les liaisons de passade n'étaient pas une option, mais  une obligation. Dans sa vie sexuelle, comme dans presque tous les autres aspects de sa vie, il aimait prendre des  risques. Mais, comme nous le savons, l'enjeu était considérable dans les années 80; c'était littéralement une question  de vie ou de mort. "Il s'est aventuré en terrain dangereux, a déclaré Rick Sky à Lesley-Ann Jones, la biographe de  Freddie. C'était une personne raffinée et classique qui adorait zoner. Son ultime fantasme était d'emmener un jeune  prostitué à l'opéra." Au lieu de cela, après s'être calmé quelque peu à Londres après une folle période hédoniste à  Munich, il se rendit à l'opéra et rentra à la maison avec une diva. C'était le dernier et le plus bizarre de tous les
grands projets entrepris par Freddie Mercury pendant sa vie relativement courte, mais totalement passionnante.


 

   Rock-my-world.Fr

Voir les commentaires

RARE INTERVIEW DE FREDDIE MERCURY ET MONTSERRAT CABALLE (1988)

14 Décembre 2009, 17:51pm

Publié par ANTHEVA

C’est en 1987 que Freddie Mercury se déplace à Barcelone pour rencontrer Montserrat Caballe et lui faire écouter les chansons qu’il a écrites pour elle, chansons qu’ils enregistrent un mois plus tard. Dans leur album, figure la célèbre chanson "Barcelona".

Cette chanson avait été pressentie pour illustrer les futurs Jeux Olympiques de 1992. Malheureusement Freddie décèdera 6 mois avant l’ouverture des jeux. Et bien que cette chanson n’ait pas été choisie par le Comité Olympique, souvenons-nous qu’elle passait en boucle sur toutes les radios au moment des jeux.

"Barcelona" est une chanson particulière, sorte de mutant hybride qui renvoie en même temps à la pop et à l’opéra, faits d’arrangements orchestraux classiques, et qui combine les voix exceptionnelles des deux artistes. (Freddie Mercury avait une étendue vocale de trois octaves et demie).
Ici, l'une des rares interview de Montserrat cabale et de Freddie Mercury à Barcelone, pour la promo de l'album sorti le 8 Octobre 1988.

Voir les commentaires

QUEEN - UNDER PRESSURE (1981)

14 Décembre 2009, 17:01pm

Publié par ANTHEVA

Queen-Under-Pressure-58199

Under Pressure est une chanson écrite et interprétée par Queen et David Bowie. Sortie en single en octobre 1981, cette chanson est la première collaboration du groupe anglais avec un autre artiste, et figure sur leur album Hot Space sorti en 1982.

À l'origine, David Bowie était venu dans le Mountain Studio à Montreux en Suisse afin de chanter les chœurs sur une autre chanson de Queen, Cool Cat. Le résultat n'a pas été conservé à la demande de Bowie car il n'en était pas satisfait. Puisqu'il était déjà sur place, les cinq artistes commencèrent à travailler sur ce qui allait devenir Under Pressure.

Titrée jusqu'à l'arrivée de David Bowie Feel Like, Queen n'était pas satisfait de la chanson. La version finale ayant débuté sous la forme d'une jam session entre Queen et Bowie, la chanson a été créditée au nom des cinq musiciens, les royalties étant partagées en cinq.

Un certain mystère demeure quant à la personne ayant créé la fameuse ligne de basse. John Deacon, bassiste de Queen, déclare dans un magazine japonais en 1982 que David Bowie l'a écrite. Dans des interviews plus récentes, Brian May et Roger Taylor en donnent la paternité à John Deacon, ce qui semble confirmé par David Bowie sur son site web, en disant que la ligne de basse était déjà écrite lorsqu'il s'impliqua dans la chanson.

Roger Taylor a souvent été considéré comme le principal auteur de la chanson ; il semblerait plutôt qu'il aurait servi d'intermédiaire entre Freddie Mercury et David Bowie (deux des plus grands artistes à l'époque), étant ami avec les deux.

Après Feel Like, la chanson fut nommée People on Streets avant d'avoir son titre définitif.

En 1999, Queen remixe la chanson qui devient Under Pressure - The Rah Mix afin de promouvoir la compilation Greatest Hits III.



Lorsque vint le moment de tourner un clip pour la chanson Under Pressure, il était impossible d’accorder les plannings respectifs de Queen et de David Bowie. Il fut alors demandé au réalisateur David Mallet de produire un clip convenable, sans la participation des artistes. S’inspirant du thème de la chanson, la « pression » (« pressure »), il compila plusieurs images d’embouteillages, de manifestations, grèves, explosions, voitures à la casse et plusieurs extraits de films muets des années 1920, le plus important étant Le Cuirassé Potemkine, film russe de Sergei Eisenstein et le fameux Nosferatu de Friedrich Wilhelm Murnau, un chef-d’œuvre de l’impressionnisme allemand de l’époque.

Mêlant ces images montrant la constance de l’homme à s’autodétruire et à se faire du mal, le clip est ensuite contrebalancé par des scènes plus tendres et joyeuses (on y voit des foules appréciant des concerts et d’autres images de baisers), le clip a gagné une certaine notoriété.

Il en existe deux versions, la première ayant disparu de la circulation : elle comprenait des images d’explosions en Irlande du Nord et pour cette raison, Top of the Pops a refusé de le diffuser. La version remaniée sans ces images est celle qu’on connait et qui figure sur le DVD Greatest Video Hits 2.

Version Rah Mix de 1999 :

Réalisé une fois de plus par les Torpedo Twins, les Autrichiens Rudi Dolezal et Hannes Rosacher, le clip pour la version Rah Mix compile des images live tirées des concerts de Queen à Wembley en 1986, et du Freddie Mercury Tribute en 1992, durant lequel David Bowie et Annie Lennox chantaient Under Pressure avec les trois membres survivants de Queen.

Les réalisateurs retirèrent les passages avec Annie Lennox afin de mixer Freddie Mercury et David Bowie entre eux, comme s'ils interprétaient la chanson en duo. Le résultat fut diffusé pour la première fois à l'émission Top of the Pops, lors d'une spéciale consacrée à David Bowie.

Sur le CD-single de la chanson, outre la vidéo du clip, on peut également trouver une vidéo avec les réalisateurs nous expliquant la technique utilisée afin de combiner les images de Bowie et Mercury.

Autres versions et réutilisations :

Voir les commentaires

Cover bands de Queen

13 Décembre 2009, 22:44pm

Publié par ANTHEVA

 Rock-my-world.Fr


Comme d'autres groupes majeurs de leur génération, Queen voit son catalogue et son style repris trait pour trait par nombre d'autres artistes. Ainsi, depuis le décès de Freddie Mercury, on peut voir de nombreux groupes-hommages, ou cover bands de Queen se former un peu partout dans le monde. Bien avant One night of Queen menée par Gary Mullen et l'opéra rock We Will Rock You, des cover bands tels que les deux groupes Killer Queen (le plus ancien est anglais, le second est italien), les hollandais de The Miracle (qui ont d'ailleurs joué à Montreux) et, plus récemment, CoverQueen (cover band français) célèbrent la musique de leurs idoles.

 

One night of Queen (Paris & Bruxelles) 29 et 30 Janvier 2010

Sans doute le spectacle le plus authentique et le plus impressionnant qui ait jamais été présenté sur scène en hommage au groupe de rock mythique "Queen". 

Gary MULLEN, notamment, qui a remporté le concours de la meilleure incarnation de Freddie Mercury lors de l'émission "Stars in Their Eyes" en Grande Bretagne (soit un million de voix) y interprète  le rôle du leader charismatique de Queen
avec son groupe "The Works".

Un spectacle à la hauteur de la légende, à ne manquer sous aucun prétexte. God save the Queen !!!
Le seul spectacle recommandé et autorisé par Queen.

Réservation ici 

Voir les commentaires

QUEEN - CONCOURS ROCK-MY-WORLD.FR - EMI : J-3

13 Décembre 2009, 22:07pm

Publié par ANTHEVA

Rock-my-world.Fr 

Participez au grand jeu concours gratuit ABSOLUTE GREATEST Par ROCK-MY-WORLD.FR, du 21 novembre au 16 decembre 2009, et tentez de gagner l’un des nombreux cadeaux mis en jeu !

5 Exemplaires de l'édition limitée d' "Absolute Greatest"

10 Livres sur Freddie Mercury (en anglais) non défini

20 Affiches Queen "Absolute Greatest"

Les regles sont trés simples, inscrivez-vous sur le site, dans la section "Newsletter", et répondez au questionnaire suivant:


Rock-my-world.Fr
Envoyez vos réponses à Rock.My.World@aliceadsl.fr avant le 16 decembre minuit.

le tirage au sort des gagnants aura lieu le jeudi 17 decembre 2009


Voir les commentaires

Queen a été le premier groupe à:

13 Décembre 2009, 20:30pm

Publié par ANTHEVA



 Rock-my-world.Fr

  • Réaliser une vidéo  (Bohemian Raphsody).
  • Avoir quatre albums simultanément classés dans le top 20 anglais: Queen, Queen II, Shear Heart Attack et A Night At The Opera.
  • Avoir engagé 50 filles nues pour leur faire faire une course cycliste (Bicycle Race).
  • Jouer dans les stades en Argentine et au Brésil.
  • Attirer 251000 spectateurs en un seul concert, la plus grosse recette jamais récoltée pour un seul groupe.
  • Jouer trois soirs de suite dans le stadium d'une même ville: Buenos Aires.
  • Rentrer dans le livre Guiness des Records en tant qu'artistes les mieux payés.
  • Avoir joué à Melbourne en Australie sans le moindre light-show. Il était cassé.
  • Jouer dans d'immenses stades dans le bloc de l'est (derrière le rideau de fer), à Budapest.
  • Bénéficier d'une ressortie intégrale de toute leur discographie en CD en même temps.
  • Avoir un chanteur qui a enregistré un album opéra (ça étonne qu'à moitié).
  • Avoir une vidéo numéro 1 en Angleterre avec Greastest Flix.
  • Avoir jamais eu dix albums classés dans le Top Ten Argentin.
  • Avoir un chanteur qui sur scène se fait porter par Dark Vador et Superman !
  • A faire suivre son courrier depuis Buckingham Palace.

Queen a reçu pas mal de prix différents, ce qui montre leur importance dans le monde entier. Je terminerai en citant un article du mag Rock Attack: "Que celui qui n'a jamais dit que Queen n'a en rien contribué à l'expansion du rock'n roll ces vingts dernières années aille donc se faire examiner par un spécialiste des troubles mentaux". Même si c'est un peu fort, il a raison et rien ne pourra y changer !

Voir les commentaires