Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Queenworld.fr

Ampli Vox Brian May Special.

2 Novembre 2009, 16:26pm

Publié par ANTHEVA

Rock-my-world.fr

Une belle petite nouveauté, concoctée en collaboration par VOX et Brian May. Inspiré directement de l'ampli construit pour Brian par son bassiste John Deacon et de sa pédale " Treble Booster ", le VBM 1 est un petit ampli de 10 watts au caractère prononçé. Il est redoutablement efficace pour l'enregistrement en studio ( l'association avec un Shure SM 57 donne d'excellents résultats ), mais peut aussi servir de booster pour votre ampli, grâce à sa sortie dédiée ( connecté à un AC 30, on s'y croirait ! ).
Un petit ampli au charme indéniable ( autant soniquement que visuellement ), et à un tarif super abordable,entre 150 et 200 euros.

Voir les commentaires

Katy Perry rend hommage à Freddie mercury...

1 Novembre 2009, 23:23pm

Publié par ANTHEVA

Rock my world
 

Katy Perry , qui n'a jamais froid aux yeux question look , a décidé de customiser d'une manière définitive son dos, par un tatouage. En hommage à celui qu'ele considère comme sa plus grande influence, la chanteuse a l'intention de s'y faire dessiner le visage de Freddie Mercury , l'ancien leader des Queen.


Cette idée germe dans sa tête depuis un petit moment, même si elle n'était jamais passé à l'acte. Aujourd'hui, la chanteuse semble bien déterminée à le faire, expliquant que le chanteur "reste sa plus grande influence. la combinaison de son approche sarcarstique de l'écriture et de son non-conformisme a réellement inspiré ma musique" déclare-t-elle.

Wait and see...

Voir les commentaires

Queen - The Prophet's Song

1 Novembre 2009, 22:49pm

Publié par ANTHEVA


The Prophet's Song, plus de 8 minutes de folie décadente, baroque, glam et hard,c'est un peu la transcription en chanson d'un rêve que Brian May (guitariste et un des principaux auteurs du groupe, notamment de cette chanson) aurait fait. La chanson est quasi biblique, avec son prophète annonciateur de catastrophe, son ambiance lyrique et pesante à la fois.
Le morceau, démarrant magnifiquement et s'achevant en fanfare, vrai déluge hard (guitare, hurlements de Freddie Mercury), est célèbre notamment pour son passage central, une aria de Mercury, mélange de plusieurs harmonies vocales et chamaniques, un passage aussi splendide qu'il est angoissant.Mélodie parfaite,paroles remarquables,le  groupe est en forme olympique et livre ici l'une de ces plus grande chanson,l'une de mes préférée sans conteste.
Petit bijou de l'album "A night at the opera" forcément, je ne pouvais pas ne pas l'aborder. C'est un titre aussi culte que grandiose !

Voir les commentaires

Queen Greatest Karaoke Hits DVD & CD

1 Novembre 2009, 21:23pm

Publié par ANTHEVA


Toshiba EMI a éditer  au Japon le Queen Greatest karaoké Hits en DVD, un bon moyen de passer de bons moments en chantant du Queen. Des imports seront très certainement disponibles chez nous. La version double CD, déjà existante, a été remasterisée et comprendra I was Born To Love You en Bonus.

                                                         Bonus Tracks DVD
                                                                 These Are The Days Of Our Lives
                                                                            Heaven For Everyone
                                                                                  A Winter's Tale
                                                                          I Was Born To Love You

                                                            Bonus Track CD 
                                                                            I was Born To Love You

Voir les commentaires

QUEEN - THE GAME (1980)

1 Novembre 2009, 14:12pm

Publié par ANTHEVA


Queen passe le cap de la décade en se modernisant quelque peu, en ajoutant pour la première fois de son histoire un synthétiseur à son arsenal (un Oberheim OBX) et en flirtant avec une sphère plus pop, funky, rock’n’roll, bref plus entraînante. The Game est donc plutôt facile d’accès, avec un lot de titres sympathiques, qui donnent doucement envie de remuer la tête.
Autre remarque d’une importance cruciale : c’est le premier album où l’on peut admirer la célèbre moustache de Freddie Mercury (mais pas sur la pochette…)
The Game est plutôt accrocheur, proposant des morceaux qui surfent sur une vague pop-rock un peu rétro, comme en témoigne les sympathiques Need Your Loving Tonight, Rock It ou Coming Soon, avec leurs riffs rock’n’roll.
Aux extrémités, on a le droit à deux ballades, Play The Game, qui ouvre le bal, avec un son plutôt moderne (pour l’époque !) souligné par quelques effets électroniques, moyennement intéressant, et Save Me, qui le referme, ballade à l’ancienne, avec piano intimiste, chant élégiaque, montée en puissance et déferlement électrique qui fait du bien par où ça passe, et qui constitue de fait une très bonne conclusion.
En outre, l’album offre une place de choix à John Deacon, dont l’instrument est particulièrement mise en avant, comme sur les délicieusement groovy Dragon Attack, qui prépare le terrain, et, bien entendu, Another One Bites the Dust. Deacon signe ici l’un des morceaux les plus célèbres du groupe, avec une ligne de basse plutôt simple, mais irrésistible et reconnaissable entre mille (le morceau possède quand même quelques accointances avec le titre Good Times de Chics). Le titre est également célèbre pour le message caché que l’on pourrait entendre en passant le refrain à l’envers, mais bon, il faut sans doute pas mal fumer de l’herbe à clown pour y croire, je pense. Pas de quoi nous pondre un Da Vinci Code en tout cas.
Pour autant notre petit tour d’horizon n’est pas terminé : on appréciera aussi le mélancolique Sail Away Sweet Sister, chanté sur un mode plaintif parBrian May, l’un des seuls titres qui travaille l’atmosphère plutôt que le rythme, avec un très bon jeu de guitare tout en finesse. Il me fait penser un peu au Queen de la première époque. Evoquons aussi le fameux Crazy Little Thing Called Love, petit joyau rockabilly où Freddie s’amuse à imiter Elvis Presley et le sympathiqueDon’t Try Suicide, avec son rythme cassé , une partie très épurée, ligne de basse et clappements de mains dans la veine funky, puis une partie très entraînante, plus libérée, à forte connotation rock’n’roll (surtout au niveau du piano).

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un album assez plaisant, qui porte déjà en lui les germes du très controversé Hot Space. Toutefois, et c’est finalement le revers de la médaille en quelque sorte, sa légèreté l’empêche d'etre totalement davantage ancré dans son époque, il a peut-être un peu perdu de son attrait originel. Mais malgré tout, vous pouvez jouer le jeu, celui-ci demeure tout à fait recommandable.

Voir les commentaires

Figurine Freddie Mercury par KnuckleBonz

31 Octobre 2009, 20:16pm

Publié par ANTHEVA


KnuckleBonz crée de magnifiques sculptures qui mettent en vedette les artistes rock les plus influents.

Dédié à tous les plus grands « Maîtres à penser » honorés jusqu'à présent pour leur plus grande maîtrise artistique, KnuckleBonz a créé la série de sculptures : « Rock Iconz TM » basée sur la musique.

Chaque sculpture est coulée dans un matériau poly-résine, peinte à la main et numérotée.
Les figurines font environ 23 cms de haut en comptant la base en bois fournie.
Toutes les figurines de la série Rock Iconz TM sont des éditions limitées et sont produites sous licence officielle.

Freddie Mercury est connu comme l'un des plus dynamique et charismatique nom de l'histoire du rock.
Grâce à son sens légendaire du spectacle, Queen est devenu l'un des groupes les plus populaires dans le monde.

Voir les commentaires

Brian May (Queen) rend hommage à Minako Honda

31 Octobre 2009, 19:10pm

Publié par ANTHEVA





Décédée en 2005, à 38 ans, après un long combat contre la leucémie, la chanteuse Minako Honda fera l'objet d'un memorial album commémorant le 4ème anniversaire de sa mort.

Le 6 novembre 2009 sortira la compilation Eternal Harmony, un album CD+DVD regroupant un certain nombre de morceaux emblématiques de la chanteuse Minako Honda.

Le disque comprendra notamment une nouvelle version du fameux Amazing Grace, l'une des interprétations les plus célèbres de l'artiste. Cette version sera produite par Brian May, guitariste de Queen et ami de Minako Honda avec qui il avait notamment travaillé en 1986 sur la chanson Golden Days. Ce nouvel Amazing Grace est décrit comme quasiment a capella, avec May aux choeurs et au koto.


Voir les commentaires

FREDDIE MERCURY : UN BIOPIC EN PROJET?

31 Octobre 2009, 13:06pm

Publié par ANTHEVA


"Robert de Niro va prochainement adapter la vie et l'oeuvre du groupe mythique britannique Queen sur grand écran"

Ray, Walk the Line, les derniers biopics mettant en scène des stars de la chanson ont clairement apporté satisfaction aux producteurs avec des recettes importantes et au public, les deux ayant été oscarisés. Rien d'étonnant alors à ce que la vie de Freddie Mercury soit soumise à une adaptation ciné.

Selon Brian May, le guitariste du groupe Queen, un film sur la vie de Freddie Mercury est bel et bien d'actualité. Seulement le projet n'en est encore qu'aux prémices, le casting notamment, restant à finaliser. Qui pour le rôle titre ? Les superbes prestations de Jamie Foxx et Joaquin Phoenix au sein des films précités seront difficiles à égaler mais on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise.

Voilà en tout cas un projet à suivre de près...

Voir les commentaires

Lego Rock Band : présentation de Queen en photos

31 Octobre 2009, 11:52am

Publié par ANTHEVA

De nouvelles images pourLego Rock Band, illustrant le mythique groupeQueen. On rappelle que les raisons de cette incursion soudaine vient du fait de l'arrivée de We Are the Champions et We Will Rock You dans la tracklist.






Voir les commentaires

QUEEN - JAZZ (1978)

31 Octobre 2009, 11:17am

Publié par ANTHEVA

Tout d’abord, mon devoir de chroniqueur royal m’oblige à prévenir le lecteur qu’il ne faut pas prendre le terme de Jazz au premier degré. Jazz n’est pas du jazz, c’est du bon rock, avec un zeste de pop et quelques influences diverses qui font le piment de Queen depuis quelques générations déjà (ici, ce sera épice orientale, country et funk, notamment).
En termes moins policés, on pourra dire que cet album est franchement très bon. Moins alambiqué que ses deux illustres prédécesseurs, ANATO et ADATR, poursuivant en ce sens sur la voie empruntée par News of the World, Jazz n’en revient cependant pas moins à un rock très entraînant et décomplexé, comme peut en témoigner le ton résolument humoristique d’un certain nombre de morceaux.

D’ailleurs, on entre dans Jazz avec le surprenant Mustapha, aux paroles pour le moins minimaliste (« Mustapha, Ibrahim »…) qui prend des accents de prière musulmane et qui se développe sur une mélodie arabisante (logique), méchamment électrique et bien appuyée par la batterie. Et la saveur du déjanté a déjà commencé à imprégner nos oreilles. On ne s’arrêtera pas là, puisque le célèbre Fat Bottomed Girls déboule ensuite, assez hard, avec sa rythmique pachydermique, ses guitares pesantes, le ton affirmé de Freddie et ses choeurs entraînants. Un classique.
Pour se reposer, on enchaîne avec Jealousy, titre plus doux, plus pop, façon Beatles, registre dans lequel Freddie excelle et où le piano tient une place de choix. La suite est toute aussi réjouissante : le déjanté Bicycle Race, avec son fameux passage de concert de klaxons et son délire très cartoon à la guitare, qu’un A Night At the Opera n’aurait pas franchement renié (ni un A Day At the Races, d’ailleurs, mais il faut dire que le titre est de circonstance).
S’ensuivent trois morceaux de tradition rock, voire hard rock, l’accrocheur If You Can’t Beat Them et ses clins d’œil à James Brown (« Sure feels good! »), le puissant et provocateur Let Me Entertain You, muni d’un très bon riff de guitare et enfin le frénétique Dead On Time, où se marient à merveille la guitare véloce de Brian May et l’élocution hallucinée de Freddie (sacrée performance), qui rappellera peut-être un Keep Yourself Alive (qui est d’ailleurs cité par la guitare à bout de 2 minutes 37 et dans le texte à la fin, juste avant l’intervention de Dieu et de sa foudre destructrice).
A ce stade, nos esgourdes sont déjà bien satisfaites mais on poursuit notre route avec In Only Seven Days, chanson pop moins ambitieuse mais agréable, le semi-acoustique Dreamer’s Ball avec son rythme country très nonchalant, le funky Fun It, chanté en duo par Roger Taylor et Freddie Mercury (et qui annonce en fin de compte le style vers lequel Queen s’orientera ensuite), et Leaving Home Ain’t Easy, ballade aux inflexions planantes interprétée par Brian May, avant de terminer en beauté par le célèbre Don’t Stop Me Now, petite tuerie en marche, lyrique, délirant et épique à la fois, bref petite pépite made in Queen dans toute sa splendeur. Enfin, je préfère ignorer le dernier titre, More of That Jazz, dépressif, austère et sombre, qui contraste de ce fait pas mal avec le morceau précédent.

Que dire de plus ? On a affaire ici à un groupe confirmé, qui nous sert un album sans grandes faiblesses et qui capitalise l’expérience forgée par les précédents opus. Les musiciens assurent à tout point de vue, et comme je le répète à chaque chronique, la voix de Mercury évolue encore un peu, un poil plus grave, « granuleuse » et puissante, qui se rapproche mine de rien de la « grande voix » qu’il aura et que l’on louera dans les années 80 et qui fait de lui encore aujourd’hui la référence vocale du rock.
Jazz est un album excellent. Varié, rythmé. Je le place sans hésiter dans mon quarté des meilleurs albums du groupe (je vous laisse deviner les autres). Par la suite, Queen évoluera vers un registre plus pop branché, oserons-nous dire dans l’ère du temps (Ah ! L’adjonction de ces fameux synthés…), et de ce fait sera peut-être un peu moins enthousiasmant pour les amateurs de leur rock originel (mais pas en termes de ventes, c’est certain…). Mais telle est la conception du jazz selon Queen…

Voir les commentaires