Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Queenworld.fr

Queen’s ‘Greatest Hits’ Set to be Crowned Again on U.K. Albums Chart

7 Juillet 2021, 18:19pm

Publié par Lars Brandle - Bilboard.com

Queen’s ‘Greatest Hits’ Set to be Crowned Again on U.K. Albums Chart

Queen is staging a return to the U.K. chart throne.

The British rock legends’ Greatest Hits package is on pace for No. 1, thanks to a surge of activity around its 40th anniversary reissue.

According to the Official Charts Company, the collection leads the midweek chart by over 4,000 combined sales, with physical formats accounting for 86% of the tally so far.

 

Queen’s ‘Greatest Hits’ Set to be Crowned Again on U.K. Albums Chart

If it keeps its momentum when the weekly chart is published this Friday, it’ll mark the album’s fifth week at the summit, and its first stint at the top since the LP ruled the chart for four straight weeks in November and December 1981.

With more than six million copies sold, Queen’s Greatest Hits is the best-selling album in the history of the U.K.’s recorded music industry.

Also, it has logged 952 weeks in the Official Albums Chart to date, behind just ABBA’s Gold (1,000 weeks) and Bob Marley and The Wailers’ Legend (984 weeks).

Queen last ruled the U.K. chart with 2020’s Queen + Adam Lambert Live Around The World, their first time leader since 1995’s Made In Heaven.

Ahead of its release, Royal Mail released a collection of stamps to commemorate the group’s 50-year anniversary, and the Royal Mint celebrated the band with an official U.K. coin.

It’s not the first bounce for Queen’s much-loved hits set.

Last year, the compilation reached the Top 10 of the Billboard 200 for the very first time, vaulting 36-8 after 412 weeks on the U.S. albums survey.

Greatest Hits, which includes "Bohemian Rhapsody," "Flash," "Killer Queen," "You're My Best Friend," "Somebody To Love," "We Are The Champions," "We Will Rock You," and "Under Pressure,” their collaboration with David Bowie, also hit No. 1 on Billboard’s Vinyl Albums Chart.

The anniversary reissue includes a collector’s edition of the CD with an exclusive slipcase cover, and a limited-edition cassette available in five different colors.

Voir les commentaires

Greatest Hits 1 & 2 de Queen disponible sur Spotify

7 Juillet 2021, 07:36am

Publié par ANTHEVA

Greatest Hits 1 & 2 de Queen disponible sur Spotify

⏯️ Greatest Hits 1&2 à l’écoute sur Spotify
http://hollywoodrecs.co/QueenGreatestHits/spotify
#QueenGreatestHits

Voir les commentaires

Queen: Rare video of Freddie Mercury playing the drums at a band rehearsal in 1977 is phenomenal

2 Juillet 2021, 07:17am

Publié par Goldradouk.com

Freddie Mercury playing the drums during a rehearsal for Queen's News Of The World tour at Shepperton Studios in October 1977. Picture: BBC Archive/Youtube

Freddie Mercury playing the drums during a rehearsal for Queen's News Of The World tour at Shepperton Studios in October 1977. Picture: BBC Archive/Youtube

Footage has emerged of Freddie Mercury playing the drums and Roger Taylor on the guitar, during a rehearsal for Queen's News Of The World tour at Shepperton Studios in 1977.

Freddie Mercury may be known as one of the greatest vocalists of all time, but few are aware that the Queen frontman was a dab hand with a drum kit.

 

Rare footage of Queen rehearsing at Shepperton Studios in October 1977 shows Freddie Mercury taking Roger Taylor's place at the drums and Roger larking around playing the guitar.

While it is widely known that Freddie Mercury played the piano and was competent on the guitar, it is believed the footage is the only time Freddie was filmed on a drum kit during his time with Queen.

The extraordinary moment between the Queen band members comes from a clip of the band's rehearsals for their forthcoming North American News Of The World tour.

Rare footage of Queen rehearsing at Shepperton Studios in October 1977 shows Freddie Mercury taking Roger Taylor's place at the drums. Picture: BBC Archive/Youtube

Rare footage of Queen rehearsing at Shepperton Studios in October 1977 shows Freddie Mercury taking Roger Taylor's place at the drums. Picture: BBC Archive/Youtube

The footage was part of a documentary filmed by the BBC and presented by music presenter Bob Harris and saw the documentary crew be granted exclusive access to the band as they practiced the set from their new self-produced, stripped-back album.

The tour was jam-packed with new songs, including 'We Will Rock You' and 'We Are The Champions', that would go on to become some of the famous anthems of all time.

The band's News Of The World tour was a huge success, spanning from 11 November 1977 to 13 May 1978 and growing to incorporate Europe and the UK.

Yet despite the documentary following the band on the US leg of the tour and being given extraordinary access and exclusive interviews with all four members of Queen, the footage was not released until over 40-years later, in 2018.

After 50-years in the industry as a radio and TV presenter, in February 2018 Bob Harris spoke to Louder Sound about his time with Queen and the friendships he cultivated with the famous foursome after the time they spent together in 1977.

"Freddie Mercury was lovely, bright, sensitive, and quite vulnerable, funnily enough, when you think of his larger-than-life stage persona," Bob Harris recalled.

"One of the things about Freddie was that he was very civilised and quite ‘English’. I’d go over to his flat near Shepherd’s Bush in the afternoon, and he’d get out the fine china and the sugar lumps and we’d have a cup of tea.

"We also did some filming in America for their 1976 tour, and I travelled with them to Las Vegas where they played the Aladdin Hotel.

We stepped off the plane, straight into four waiting limos – I was travelling with Roger Taylor – into Vegas and to the Aladdin, where we were all given different names and ‘coded’ into our rooms," the presenter explained.

 

We arrived in Las Vegas on Monday, and the band weren’t playing until Thursday, so we had three days to party. Me and Roger started at the top of the main entertainment strip, and worked our way down, going into every single place, placing a bet in one, going across the road to watch a band, into the next place to watch the wet T-shirt contest…

"On the Thursday, when the band were playing, they got the four limos to park at the back of the Aladdin, each of them got in, then the limos drove them round to the front, where they got out and walked into the hotel for the gig.

"You have to do it – it’s the rock’n’roll way – you can’t just walk into the lobby!"

Spanning three continents and 46 huge stadium shows, the band's News Of The World tour put the band on the map, with the Los Angeles Times calling it Queen's "most spectacularly staged and finely honed show yet".

Voir les commentaires

Freddie Mercury : son dernier cadeau bouleversant à son ami Elton John.

2 Juillet 2021, 07:05am

Publié par Martha Levine - peopleactmagazine.fr

Freddie Mercury et Elton John étaient des amis. Si le chanteur s’était éclairci la tête avant sa mort, il était l’un des rares à pouvoir encore l’approcher.

Freddie Mercury et Elton John étaient des amis. Si le chanteur s’était éclairci la tête avant sa mort, il était l’un des rares à pouvoir encore l’approcher.

Le chanteur de Queen Freddie Mercury mort a laissé un mot touchant à son ami avant de disparaître…

Avec la publication de ses mémoires, Elton John a révélé de nombreux secrets sur sa vie intime et sur les célébrités dont il a pu être proche.
 

Si les mots sur Michael Jackson sont aussi dérangeants qu’aigus, si sa description de George Michael pouvait faire grincer des dents à l’interprète de Candle in the wind, il s’en moque.

Mais lorsqu’il évoque son ami Freddie Mercury jeune, il n’est que tendresse. En 1991, Elton John faisait encore partie de la garde rapprochée du chanteur mythique à qui ce dernier n’avait pas fermé sa porte.

 

Néanmoins, Elton John admet qu’il n’a pas profité de ce statut privilégié, trop bouleversé par la détérioration de la santé de son ami.

Elton John écrit sur Queen Freddie Mercury : “Il était trop frêle pour sortir du lit, il perdait la vue, son corps était couvert des lésions du sarcome de Kaposi, et pourtant il était toujours définitivement Freddie, il faisait des commérages, des choses dégoûtantes.

Freddie Mercury : son dernier cadeau bouleversant à son ami Elton John.

Je n’arrivais pas à savoir s’il ne se rendait pas compte à quel point il était proche de la mort ou s’il comprenait parfaitement mais était déterminé à ne pas laisser ce qui lui arrivait l’empêcher d’être ce qu’il était : lui-même”.
Sentant que la fin est proche, Freddie Mercury s’empresse d’acheter des cadeaux de Noël pour ses proches. Il ne les a jamais vus déballés car il est mort le 24 novembre 1991, à l’âge de 
45 ans.

Elton John a alors révélé le dernier geste de générosité de l’icône du rock : “Freddie était mort et des semaines après les funérailles, j’étais encore en deuil.

Le jour de Noël, j’ai appris que Freddie Mercury m’avait laissé un dernier témoignage de son altruisme. J’étais en deuil lorsqu’un ami est venu à ma porte et m’a tendu quelque chose enveloppé dans une taie d’oreiller.

Je l’ai ouverte, et à l’intérieur se trouvait un tableau de l’un de mes artistes préférés, le peintre britannique Henry Scott Tuke. Et il y avait un mot de Freddie accroché là”.

Le chanteur explique : “Des années auparavant, Freddie et moi nous étions trouvés des surnoms, nos alter ego de drag-queen. J’étais Sharon et il était Melina.

La note de Freddie Mercury disait : “Chère Sharon, j’ai pensé que ça te plairait. Avec tout mon amour, Melina. Joyeux Noël. J’étais dépassé. J’avais 44 ans à l’époque, je pleurais comme un enfant.

Voici ce bel homme, mourant du sida, et dans ses derniers jours, il avait réussi à me trouver un joli cadeau de Noël”.

conclut Elton John : “Aussi triste que soit ce moment, c’est souvent celui auquel je pense quand je me souviens de Freddie, car il capture le caractère de l’homme.

Dans la mort, Freddie Mercury m’a rappelé ce qui le rendait si spécial dans la vie.

Voir les commentaires

Brian May – “Back To The Light” Réédition le 06 Août

29 Juin 2021, 08:51am

Publié par ANTHEVA

Brian May – “Back To The Light” Réédition le 06 Août

Le premier tube solo de Brian May Driven By You , et l’inoubliable publicité télévisée pour laquelle il a été conçu, ont eu des origines des plus improbables. “

Écrit à l’origine pour une publicité télévisée pour une voiture Ford, le morceau solo a connu un succès mondial lorsqu’il est sorti en single de l’album Back To The Light de May en 1992. Mais cette chanson  a vu le jour bien loin des routes de la campagne britannique que l’on voyait dans cette publicité télévisée.

Sorti à l’origine en novembre 1991, “Driven By You” a connu un succès mondial, atteignant notamment la 6e place du UK Singles Chart et la 9e place du US Billboard Album Rock Chart. 

Réédité en téléchargement le 25 juin avant la prochaine réédition remastérisée de l’album Back To The Light de May le 6 août, la réédition du titre est accompagnée d’un nouveau montage vidéo pour le 30e anniversaire.


Back To The Light
“The Dark”
“Back To The Light”
“Love Token”
“Resurrection”
“Too Much Love Will Kill You”
“Driven By You”
“Nothin’ But Blue”
“I’m Scared”
“Last Horizon”
“Let Your Heart Rule Your Head”
“Just One Life”
“Rollin’ Over”

– Produced by Brian May.
– Co-produced and engineered by Justin Shirley-Smith.
– All vocals, backing vocals, guitars, keyboards and anything else around – by Brian May unless otherwise stated.

Out Of The Light
“Nothin’ But Blue” – Guitar Version
“Too Much Love Will Kill You” – Guitar Version
“Just One Life” – Guitar Version
“Driven By You Two”
“Driven By You” – Ford Ad Version
“Tie Your Mother Down” (Featuring Slash) – Live on the Tonight Show with Jay Leno, 5th April 1993
“Too Much Love Will Kill You” – Live at the Palace Theatre, Los Angeles, 6th April 1993
“’39 / Let Your Heart Rule Your Head” – Live at the Brixton Academy, 15th June 1993
“Last Horizon” – Live at the Brixton Academy, 15th June 1993
“We Will Rock You” – Live at the Brixton Academy 15 June 1993
“Driven By You” – Cozy and Neil Version ’93
– The Live tracks are played by The Brian May Band from the ‘Back To The Light’ Tour 1993.
– Brian May: Vocals/Guitar, Cozy Powell: Drums. Neil Murray: Bass, Spike Edney: Keyboards, Jamie Moses: Guitar/Vocals, Cathy Porter: Vocals, Shelley Preston: Vocals.
– “And a special thank you to Slash”.
– Audio Supervised by Justin Shirley-Smith and Kris Fredriksson.
– Mastered by Bob Ludwig & Adam Ayan, Gateway Mastering Studios, Portland, ME.
– Audio Restoration Kris Fredriksson.
– Half Speed vinyl mastering Miles Showell at Abbey Road Studios

La performance a été filmée à l’origine lorsque la légende de Queen a chanté le titre en direct pour la première fois lors du concert Guitar Legends de 1991 à Séville, en Espagne, et pendant sa tournée sud-américaine de 1992.

Pour marquer l’occasion de la réédition, Back To The Light sera disponible dans un coffret Collector’s Edition comprenant un LP exclusif en vinyle blanc, deux CD, un livre de 32 pages, un tirage d’art 12″, une carte de téléchargement et un badge en émail, le tout présenté dans une boîte à couvercle relevable. 

Une édition limitée (x1 000) du même coffret est disponible exclusivement sur la boutique en ligne de Queen, avec un tirage 12 pouces signé.

L’album sortira également sur vinyle noir 180g 1LP, 1CD, 2CD Deluxe, Cassette et formats numériques, avec Out Of The Light disponible dans le coffret, sur le 2CD et formats numériques. 

Un picture disc 1LP en édition limitée sera également disponible en exclusivité sur la boutique en ligne de Queen.

Voir les commentaires

Queen - Too Much Love Will Kill You (Official Video)

21 Juin 2021, 16:01pm

Publié par ANTHEVA

Too Much Love Will Kill You est une chanson de Brian May, guitariste du groupe Queen, sorti en single en 1992. Elle apparaît d'abord sur le premier album studio solo de Brian May, Back to the Light(1992). Elle est ensuite réenregistrée avec la voix de Freddie Mercury pour l'album posthume de Queen, Made in Heaven, en 1995.

 

La chanson, enregistrée vers 1988, devait d'abord figurer sur l'album The Miracle de Queen en 1989, mais des problèmes de droits dus au fait que trois personnes se partagent l'écriture de la chanson l'ont empêché.

En 1992, Brian May l'interprète durant le conert Freddie Mercury Tribute, avant que la version studio ne sorte sur son premier album solo la même année, puis en single. La version chantée par Freddie Mercury n'apparaîtra que trois ans plus tard sur Made in Heaven.

Brian May, Frank Musker, Elizabeth Lamers remportent un Ivor Novello Award pour cette chanson, qui parle des sentiments de Brian May qu'il a ressentis pendant son divorce et des choix auxquels il a été confrontés, notamment entre deux femmes qu'il aimait tout autant l'une que l'autre.

I'm just the pieces of the man I used to be
Too many bitter tears are raining down on me
I'm far away from home
And I've been facing this alone for much too long
Oh, I feel like no-one ever told the truth to me
About growing up and what a struggle it would be
In my tangled state of mind
I've been looking back to find where I went wrong
Too much love will kill you
If you can't make up your mind
Torn between the lover and the love you leave behind
You're headed for disaster 'cos you never read the signs
Too much love will kill you every time
I'm just the shadow of the man I used to be
And it seems like there's no way out of this for me
I used to bring you sunshine
Now all I ever do is bring you down, oooh
How would it be if you were standing in my shoes
Can't you see that it's impossible to choose
No there's no making sense of it
Every way I go I'm bound to lose, oh yeah
Too much love will kill you
Just as sure as none at all
It'll drain the power that's in you
Make you plead and scream and crawl
And the pain will make you crazy
You're the victim of your crime
Too much love will kill you every time
Yeah too much love will kill you
It'll make your life a lie
Yes too much love will kill you
And you won't understand why
You'd give your life you'd sell your soul
But here it comes again
Too much love will kill you
In the end
In the end.

Voir les commentaires

Queen : dans l’intimité de Freddie Mercury

21 Juin 2021, 12:49pm

Publié par ANTHEVA

Dans son livre “Queen, The show must go on” , le journaliste Manuel Rabasse retrace l’épopée tumulteuse du mythique groupe Queen. Un récit ultra documenté et richement illustré qui se dévore comme un roman.

Dans son livre “Queen, The show must go on” , le journaliste Manuel Rabasse retrace l’épopée tumulteuse du mythique groupe Queen. Un récit ultra documenté et richement illustré qui se dévore comme un roman.

Deux ans après la sortie du biopic sur Queen (son interprétation du leader du groupe, Freddie Mercury, a valu à Rami Malek, l’Oscar du meilleur acteur), un nouvel ouvrage retrace l’épopée du légendaire groupe de rock britannique né dans les années 70. Queen, The show must go on revient sur le fabuleux destin de ses quatre musiciens, à partir de ses chaotiques débuts en 1968, alors que le groupe ne s’appelait pas encore Queen mais montait déjà sur scène sous le nom de Smile. 

 

Récit vivant et profusion d’images

 

Loin de la version romancée du film de Bryan Singer, sous la plume très vivante de Manuel Rabasse on découvre le parcours de Freddie Mercury (chanteur et pianiste), Brian May (guitariste), Roger Taylor (batteur) et John Deacon (bassiste) dans les moindres détails. Une profusion de témoignages et d’images (affiches des premières tournée, premières pochettes de disques, passage dans l’émission Top of the Popsen 1974, enregistrement de Bohemian Rhapsody aux studios Rockfield en 1975…) rétablit les faits authentiques qui ont écrit la légende de Queen. Premiers enregistrements à la sauvette le soir dans les studios désertés, moment où Freddie, choisissant ses costumes de scène en 1974, jette son dévolu sur un corsage à manches papillons plissées géantes, soirées dantesques dans la somptueuse demeure du chanteur Garden Lodge, où ses chats sont choyés comme des princes, drogue, amants, ruptures, réconciliations… le livre nous replonge dans le fébrile quotidien du groupe, entremêlant avec habileté vie intime et carrière.

 

Amour, gloire et excentricité

 

Ne négligeant pas les leçons d’argot à l’occasion, l’auteur décrypte aussi le double-sens de certaines chansons de Queen, à l’instar de Fat Bottomed Girl. L’une des forces du livre réside d’ailleurs dans l’effort systématique de contextualisation que fait l’auteur. Pour chaque sortie d’album, il dresse des parallèles avec les artistes de l’époque, allant jusqu’à exhumer les critiques parues dans la presse sur le moment. Évitant l’écueil de l’hagiographie, il fait ainsi revivre l’histoire, en temps réel, jour après jour, concert après concert. Un récit qui se lit d’une traite, et se poursuit encore sur scène puisque le groupe (accompagné désormais du chanteur Adam Lambert, 37 ans, découvert sur le télé-crochet The American Idol) projette une tournée en 2020.

 

Queen, The show must go on de Manuel Rabasse. GM Éditions, 215 p. Disponible ICI.

Voir les commentaires

Queen, la discographie. Une approche musicale.

21 Juin 2021, 12:20pm

Publié par ANTHEVA

Queen, la discographie. Une approche musicale.

Qui ne connaît pas au moins un titre de Queen ? « Bohemian Rhapsody », « Another One Bites The Dust », « We Will Rock You », « We Are The Champions », « The Show Must Go On ». La liste des morceaux emblématiques est longue et la figure de Freddie Mercury, icône de la musique rock de ces cinquante dernières années, n’a fait qu’ajouter au statut légendaire du groupe. Toutefois, les chansons évoquées soulèvent une question : Queen a-t-il un son particulier, des éléments permettant de le reconnaître dans l’essaim musical qu’a constitué la musique pop ? C’est à cette question épineuse que nous avons voulu répondre, en nous confrontant à l’ensemble de la discographie du quatuor britannique. L’occasion de voir l’évolution d’un groupe hors norme, n’ayant jamais peur d’expérimenter et s’attaquant toujours, avec succès ou non, à tous les styles de son temps. Véritable prisme de tout ce qui se faisait en musique dans les années 70 et 80, la musique de Queen incite au voyage. Cet ouvrage a pour vocation de faire redécouvrir de grands morceaux mais également de nous pencher sur de véritables perles du répertoire du groupe, inconnues à cause du succès commercial de leurs grands tubes mais méritant une attention particulière. Que vous soyez fans du groupe ou initiés, cet ouvrage saura vous combler en remettant à l’honneur pas moins de 20 ans de carrière. Bon voyage dans la musique de Sa Majesté en compagnie de ce livre indispensable de mon amie Marie Berginiat ICI!

Voir les commentaires

Elton John et Freddie Mercury : leurs 4 points communs

21 Juin 2021, 09:04am

Publié par Le point.fr

Retour sur les liens qui unissaient Elton John et Freddie Mercury.

Retour sur les liens qui unissaient Elton John et Freddie Mercury.

Jusqu'à la mort tragique du leader de Queen, Elton John et Freddie Mercury sont restés très proches. Leur amitié passait par leur passion commune pour la musique, bien sûr, mais aussi par leur enfance quelque peu morose, leur goût prononcé pour le déguisement et leur amour inégalable pour la scène et leur public.

La musique comme réconfort

Freddie Mercury et Elton John sont tous deux tombés dans la musique avec évidence, passion, et dans le but de combler un manque d'affection au sein du cocon familial. Le leader de Queen, né dans le protectorat britannique de Zanzibar, a été envoyé par ses parents en Inde, chez sa tante, pour qu'il poursuive ses études dans un internat. C'est là qu'il découvre la musique, pour laquelle son talent est immédiatement reconnu. De son côté, Elton John confie que la musique a aussi toujours été d'un grand réconfort. Chez les Dwight - le vrai patronyme d'Elton John -, le père est d'une froideur particulièrement glaciale et le futur interprète de « I'm Still Standing » reçoit une éducation stricte. La composition, la scène et le personnage qu'il se crée lui permettent une émancipation absolue.

Elton John et Freddie Mercury : leurs 4 points communs
Sharon et Melina

Elton John et Freddie Mercury étaient très amis, et l'ont été jusqu'à la mort du leader de Queen, en 1991. Ils se surnommaient mutuellement Sharon (pour Elton) et Melina (pour Freddie), marque de leur affection et de leur amitié si particulière. Dans son livre intitulé Love is the Cure : On Life, Loss, and the End of AIDS, Elton John raconte par ailleurs qu'un mois après la mort de Freddie Mercury il a reçu un paquet de la part du chanteur. Il s'agissait d'un tableau de Henry Scott Tuke, l'un des artistes préférés d'Elton John, accompagné de ce mot : « Chère Sharon, j'ai pensé que ce tableau te plairait. Avec beaucoup d'affection, Melina. Joyeux Noël. » Dans l'ouvrage, Elton John confie avoir « pleuré comme un enfant ».

Des concerts XXL

Les deux chanteurs ont également en commun de s'être produits pour des concerts d'une ampleur démentielle. Une des scènes majeures de Rocketman est celle du Los Angeles Dodgers Stadium, où Elton John a assuré deux dates qui ont réuni pas moins de 100 000 personnes. Une performance loin d'effrayer la star, habituée à se produire devant un gigantesque public. De son côté, Freddie Mercury a lui aussi connu de grands moments de scène, mais c'est sans doute le live à Wembley, en 1986, qui reste l'un des plus mémorables. Le showman a entonné ses titres les plus emblématiques devant 70 000 personnes, pour ce qui sera l'un de ses derniers concerts.

Elton John et Freddie Mercury : leurs 4 points communs
Une extravagance assumée

Reginald Dwight (Elton John) et Farrokh Bulsara (Freddie Mercury) ont bâti leur carrière sur leur talent, mais aussi sur leur personnage extraverti, excentrique et glamour jusqu'au bout des ongles.

La scène était pour eux l'occasion de laisser libre cours à toutes les facettes de leur personnalité et le déguisement, un joli pied de nez à une éducation franchement classique. Freddie Mercury misait sur des silhouettes androgynes, des couleurs flashy et pas mal de nudité, tandis qu'Elton John se parait d'accessoires farfelus, de dorures, de fourrures, de plumes et de costumes en tous genres. De quoi ne jamais lasser un public éternellement conquis.

Voir les commentaires

Freddie Mercury : son dernier message déchirant quelques jours avant sa mort

21 Juin 2021, 08:43am

Publié par Lola Leger - Closermag.fr

Le dernier message déchirant de Freddie la veille de sa mort.

Le dernier message déchirant de Freddie la veille de sa mort.

Légende du rock, Freddie Mercury s'est éteint le 24 novembre 1991 à l'âge de 45 ans d'une pneumonie. Si en tant que leader du groupe emblématique Queen sa présence sur scène était impressionnante, c'est loin des stades et dans la plus grande discrétion qu'il apprenait être porteur du VIH et atteint du sida. À peine 24 heures avant sa mort tragique, c'est le 23 novembre 1991 que Freddie Mercury avait publié une déclaration poignante afin de confirmer son état. Il écrivait alors : "Je souhaite confirmer que j'ai été testé séropositif et que je suis atteint du sida. J'ai estimé qu'il était correct de garder ces informations privées à ce jour pour protéger la vie privée de ceux qui m'entourent. Cependant, le moment est venu pour mes amis et mes fans du monde entier de connaître la vérité et j'espère que tout le monde se joindra à moi, à mes médecins et à tous ceux du monde entier dans la lutte contre cette terrible maladie. Ma vie privée a toujours été très spéciale pour moi et je suis célèbre pour mon manque d'interviews. Veuillez comprendre que cette politique continuera."

Freddie Mercury : son dernier message déchirant quelques jours avant sa mort

Lors de sa dernière apparition dans un clip de Queen la même année de sa mort, Freddie Mercury avait l'air visiblement mince et fragile. Le chanteur n'a permis qu'à quelques-uns de ses amis les plus proches de le voir dans ses derniers jours et son ami Elton John était parmi eux. Alors qu'il voyait son ami se détériorer sous ses yeux, l'interprète de Rocket Man ne pouvait passer qu'un temps limité au chevet de la star parce qu'il ne supportait pas de le voir dans cet état. Dans ses mémoires, ce dernier a d'ailleurs partagé : "Il était trop frêle pour sortir du lit, il perdait la vue, son corps était couvert de lésions du sarcome de Kaposi, et pourtant, il était toujours définitivement Freddie, bavard, complètement scandaleux. Je ne pouvais pas savoir s'il ne réalisait pas à quel point il était proche de la mort ou s'il savait parfaitement bien, mais était déterminé à ne pas laisser ce qui lui arrivait l'empêcher d'être lui-même." Démuni, Elton John était alors déterminé à ce que son ami se sente aimé alors que sa santé déclinait.

Le dernier cadeau de Freddie Mercury à Elton John

Malade, le chanteur britannique a profité du temps qui lui restait pour acheter des cadeaux de Noël bien pensés, qui ont été livrés après son décès. L'un deux était destiné à Elton John : un tableau de l'artiste Henry Scott Tuke. L'œuvre d'art était enveloppée dans une taie d'oreiller et accompagnée d'une note déchirante qui disait : "Cher Sharon, j'ai pensé que tu aimerais ça. Amour, Melina. Joyeux Noël." C'était un clin d'œil aux surnoms du duo l'un pour l'autre car ils s'étaient donné des noms de drag queen. Dans ses mémoires, Elton John confiait alors : "Freddie aurait dû passer ces derniers jours à se préoccuper uniquement de son propre confort. Mais ce n'était pas ce qu'il était. Il vivait vraiment pour les autres."

 

Freddie Mercury : son dernier message déchirant quelques jours avant sa mort

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>