Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

LA "RED SPECIAL" LE SON BRIAN MAY...

, 19:12pm


Parmi les guitaristes de rock célèbres Brian May a une particularité : sa guitare, la Red Special, est un modèle unique.

L’histore de cette guitare commence en 1963, alors que Brian May a seulement 16 ans. Il se rendit compte qu’avec sa guitare acoustique il ne pouvait pas interpreter les chansons qu’il écoutait à la radio. Ainsi, il décida de changer de guitare. Mais à cette époque, le jeune Brian n’avait que trop peu d’argent pour s’acheter les très couteuses Gibson Les Paul Dorada ou Fender Stratocaster.

Alors, avec l’aide de son père, il décida de s’embarquer dans un projet difficile: fabriquer sa propre guitare. Le travail débuta en août 1963, dans une pièce de la maison familiale reconvertit en atelier. Brian utilisa presque exclusivement de materiaux de récupération. Par exemple, le corps de la guitare est constitué d’un bois d’acajou qui provenait de la poutre d’une cheminée du XVIIIe siècle appartenant à un ami de la famille, dont Brian donna forme à la main. Il utilisa des ressorts de soupape d’une vielle moto pour le trémolo entre autres.

Les diverses spécificités de cette guitare, notamment un montage hors des standards de ses micros, expliquent largement le son très identifiable de Brian May. L'originalité de l'électronique de sa guitare offre la possibilité d'ouvrir indépendamment (et donc concurremment) les trois micros et d'inverser leur phase, ce qui permet une très grande variation du rendu, mettant en valeur, selon la configuration, les basses et les médiums ou les médiums et les aigus et de le faire très rapidement. Son son est alors unique et reconnaissable.







Les répliques :

Vers 1975, Brian May reçoit la première réplique de sa Red Special fabriquée par John Birch (qui apparaît notamment dans le clip We Will Rock You). Mais, insatisfait de cette copie, il la brisa lors d’un concert aux États-Unis en 1982.

En 1984 Guild réalise la première réplique officielle de la Red Special destinée au marché ainsi qu’une réplique spéciale pour Brian May. Cependant, le corps ne comporte pas les cavités creuses que possède la vraie Red Special, et les micros ne ressemblent pas tout à fait non plus. Aussi la production est stoppée après seulement 300 guitares.

Mais c’est en 1997 que Brian May confie son modèle unique à un luthier australien,Greg Fryer. Ce dernier étudie le modèle original et produit 3 répliques, dont deux sont données à Brian.

C’est en 1998 que Brian May décide de remettre à « neuf » sa Red Special. Pour cela il la confie de nouveau à Fryer. Ce dernier utilise des éléments d’époque pour remplacer ceux défectueux.

En 2005, Brian restaure de nouveau la Red Special après la tournée de Queen + Paul Rodgers.











Autres guitares:

Au début des tournées de Queen, Brian May emporte une Fender Stratocaster comme guitare de rechange, qu’il remplace en 1974 par une Les Paul Deluxe, puis une réplique de sa Red Special l’année suivante. Insatisfait, il la remplace en 1982 par une Gibson Flying V jusqu'à ce qu'il obtienne une meilleure réplique de sa chère Red Special.

En même temps que la fabrication de la Red Special, Brian May et son père ont mit au point un deuxième plan de guitare. Mais vu le succès de la Red Special, May n’éprouva pas le désir de débuter le travail de la seconde. Les plans ont été remis au luthier Andrew Guyton en 2004/05, et après quelques modifications, la guitare a été construite. Elle a été baptisée “The Spade” en raison de sa forme, mais elle est aussi connu sous le nom de “The Guitar That Time Forgot”. Pour le moment, la guitare n’a jamais été utilisée lors d’un enregistrement.

Liste des guitares utilisées par Brian May:


EN STUDIO:

  • Hairfred acoustic (White Queen, Jealousy, The Prophet's Song )
  • Fender Telecaster (Crazy Little Thing Called Love)
  • Ibanez Joe Satriani (Nothing But Blue)
  • Parker Fly (Mother Love)
  • Burns Double Six (Long Away)
  • Ovation acoustics [12 cordes]
  • Martin D18 Dreadnought
  • Gibson Chet Atkins (Is this the World we Created et Innuendo)

SUR SCENE:

  • Fender Stratocaster (guitare de rechange de 1972 à 1973)
  • Gibson Les Paul Deluxe (guitare de rechange de 1974 à 1975)
  • John Birch Brian May guitar [copie Red Special] (1975-1982)
  • Gibson 'The V' (guitare de rechange pour le Hot Space Tour en 1982)
  • Guild Brian May [copie Red Special] (1985-1997)
  • Fryer Brian May [copie Red Special] (1998-aujourd’hui)
  • Fender Telecaster [Noire] (Crazy Little Thing Called Love durant le Magic Tour de 1986)
  • Burns Bison
  • Ovation acoustic (Love of my Life, Let your Heart Rule your Head et '39 durant le Brian's Back to the Light tour)
  • Gibson Chet Atkins CE (Love of my Life, Is this the world we created et Rock'n'Roll medley durant le Magic Tour de 1986)
  • Godin A-12 Thinline 12-string [electric/acoustic guitar] (Crazy Little Things Calling Love durant le Freddie Mercury Tribute Concerten 1992)
  • Collings Acoustic (Durant le Brian's Another World Tour.)
  • Guild acoustics [12 cordes] (Love of my Life, 39', Long Away, Tavaszi Szel et la première partie de Teo Teorriatte durant la tournée de Queen + Paul Rodgers)
  • Yamaha Silent guitar (Crazy Little Thing Called Love durant la tournée de Queen + Paul Rodgers)

Le Médiator:

Dans sa jeunesse, les médiators traditionnels s'étant révélés trop fragiles à son goût, May a pris pour habitude d'employer une pièce de six pence en lieu et place. Queen a édité une reproduction de la pièce de six pence britanniques représentant May de profil. Le côté pile est orné de ses initiales, de la devise Brian May Official, du logo étoilé de May et de l'année de frappe. Elle est vendue en ligne ou à l'occasion de tournées.


Envie d'une nouvelle guitare? cliquez ici!