Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Queenworld.fr

freddie mercury

FREDDIE MERCURY ET LE ZOROASTRISME

20 Février 2010, 21:57pm

Publié par ANTHEVA

 Rock-My-World.Fr


Freddie Mercury nait le 5 septembre 1946 à Zanzibar, colonie britannique, petite ile d'Afrique orientale, sur l'océan Indien, célèbre pour ses épices. L'état civil du leader du groupe Queen n'est plus un secret pour personne, mais peu de gens savent que ses parents, Jer et Bomi Bulsara sont d'origine iranienne ( Bulsara est un patronyme perse) et de religion zarathoustrienne, dont la plus importante communeauté vit en Inde, essentiellement à Bombay. Une croyance basé sur la réalisation dans le monde présent, et non après la mort comme la majorité des autres religions. Quelle plus évidente application de ce précepte que la vie trépidante et multicolore du futur Freddie Mercury. Pour l'annecdote, Freddie Mercury s'est inspiré des textes de Zoroastre pour écrire The Prophet's Song (1974).

                                               Pour mieux comprendre les préceptes de cette religion cliquez ICI

Voir les commentaires

LES RELATIONS TUMULTUEUSES DE FREDDIE MERCURY.

14 Février 2010, 18:54pm

Publié par ANTHEVA

Rock-My-World.FrEn tant que leader de Queen, Freddie Mercury était l'un des hommes les plus célèbres de la planète, mais il gardait sa vie amoureuse secrète. Désormais, pour la première fois, les amants de Freddie parlent des moments qu'ils ont passé avec le rocker emphatique au style prétentieux, et à travers ses meilleurs amis, nous pouvons avoir un aperçu de ce que Freddie était hors de scène.
Faroukh Bulsara quitta Zanzibar en 1964 pour s'installer à Londres, et très vite s'intégra à la vie trépidante de la ville, changeant son nom pour le plus exotique Freddie Mercury. Il avait des petites amies au College, et lorsque sa carrière musicale démarra, il était avec la timide et blonde Mary Austin.
' Je crois qu'il était amoureux de Mary, témoigne le photographe du milieu musical Mick Rock, le seul problème avec elle, c'est qu'elle était une fille.' Freddie accepta son homosexualité lorsque Queen devint célèbre, et fit même des propositions au manager de promotion du groupe, Eric Hall. "Il me dit que 'Killer Queen' avait été écrite à mon sujet" se marre Eric. Freddie eut sa première relation avec un homme en 1975, le PA de la Maison de Disques, David Minn. "Il me poursuivait, dit Minns, il avait un comportement obsessionnel avec les gens, mais il était très gentil." Freddie dut alors avouer son homosexualité à Mary, qui lui répondit qu'elle pensait d'ailleurs qu'il était homosexuel. Son honnêteté et sa bénédiction renforcèrent entre eux une amitié pour la vie. Après le succès de leur hit 'Bohemian Rhapsody', Queen faisait la une des journaux. Compte tenu de l'ambiguité de ses tenues vestimentaires, de leur nom hautement suggestif et de ses attitudes efféminées, les tabloïds ne tardèrent pas à se poser des questions concernant la sexualité de Freddie. Il les laissa se poser des questions en embauchant Mary et David. Mais, comme Freddie réalisait que sa célébrité pouvait lui apporter tous les hommes qu'il voulait, les jours de David, son compagnon, furent comptés. Freddie tomba vite amoureux du chef de cuisine stagiaire Joe Fanelli en 1978, et il s'embarqua pour une année entière de relation intime avec lui. Comme il le fit avec la plupart de ses ex partenaires, Freddie et Joe restèrent bons amis après leur séparation, et même plus, car il l'embaucha comme son chef cuisinier personnel.
joe_fanelli.jpgPlus le succès de Queen grandissait et autant l'appétit de Freddie pour les fêtes déchaînées et les hommes gays prenait de l'ampleur. Wayne Sleep était un régulier des fêtes de Freddie à la fin des années 70 à Londres. "On se donnait tous des prénoms féminins, dit-il, j'étais Bridget the midget (la naine)." Alors que les années 80 débutaient, les collants et la longue chevelure de Freddie disparurent laissant place au cuir et à la moustache, etles vidéos de Queen de suggestives devinrent explicites. Freddie déménagea pour New-York où il se jeta à corps perdu sur la scène gay. Il eut une courte aventure avec un barman motard appelé Vince, et au Anvil Bar, Freddie ramena le barman Thor Arnold jusqu'à sa chambre d'hôtel. "Il était six heures du matin, se souvient Thor, nous avons négocié et décidé de nous en retourner. Nous avions sauvagement fait la fête toute la nuit, et c'était bien longtemps avant le Viagra." Freddie adopta Thor et ses copains comme acolytes à New-York, et ensemble ils écumaient les clubs pour trouver leurs proies. Mais l'épidémie du Sida commençait à faire des ravages au début des années 80, et Thor et ses amis y firent désormais attention. "Cela rendait les fêtes de quelques amis plus difficiles, et occasionna quelques retraits de la scène gay, dit-il. Nous pensions que c'était provoqué par les poppers à l'époque.
Rock-My-World.FrFreddie laissa la scène gay new-yorkaise derrière lui en 1983, toujours à la recherche du grand amour. Il eut une aventure amoureuse intense avec l'actrice allemande Barbara Valentin à Munich, et aussi une autre de courte durée avec un restaurateur autrichien très masculin. Durant un retour en Angleterre en 1985, Freddie rencontra finalement l'homme avec qui il resterait jusqu'à sa mort, Jim Hutton, qui avait été embauché clandestinement comme jardinier personnel de Freddie. Il ressemblait à l'acteur Burt Reynolds, et donc correspondait exactement aux critères de Freddie! Peter Freestone, l'assistant personnel et grand ami de Freddie, pense que la performance colossale de Freddie au Live Aid cette année-là est dûe àl'amour qu'il ressentait pour Jim. 'Il paraissait tellement fort sur scène, dit Peter, une grande partie de çà en était l'implication émotionnelle pour Jim." Freddie passa quelques-uns des meilleurs moments de sa vie à Kensington, jusqu'à ce qu'il découvre la terrible maladie qui mettra fin à sa vie en 1991. Il dit même à Jim qu'il comprendrait s'il le quittait. "Mais j'étais amoureux de lui", dit Jim, qui resta avec Freddie jusqu'à la fin. Finalement, Freddie a réussi à trouver le grand amour après des décennies de recherches.

Voir les commentaires

FREDDIE MERCURY - I WAS BORN TO LOVE YOU (1985)

8 Février 2010, 00:24am

Publié par ANTHEVA

Rock-My-World.FrI Was Born to Love You est une chanson écrite par Freddie Mercury. Elle apparaît initialement sur son premier album solo, Mr Bad Guy, en 1985, et a été sortie en single. Elle a été ré-enregistrée avec les trois membres survivants de Queen après le décès de Mercury pour leur album Made In Heaven sorti en 1995. Le single de Queen est quant à lui sorti en 1996, mais uniquement au Japon. Il est ressorti en 2004, toujours dans ce même pays.
La chanson a été interprétée en live pour la première fois durant la tournée japonaise de Queen + Paul Rodgers en 2005. Roger Taylor et Brian May interprètent une version acoustique de la chanson. La version de Queen de la chanson comprend des solos de guitare, et du chant additionnels, ainsi que certaines lignes de Mercury issues d'autres chanson de Queen, tels que « Haha it's magic ! » ( A Kind Of Magic), « I get so lonely, lonely, lonely yeah ! » (Living on my own) et « Give it to me ! » (Hammer to fall).
Le clip de I Was Born to Love You montre ici Freddie Mercury amoureux d'une jeune fille et lui courant après dans un décor d'appartement. On peut trouver ce clip sur les DVD The Video Collection et Lover of Life, Singer of Songs. Aucun clip pour la version de Queen n'a été réalisé.

 

Voir les commentaires

FREDDIE MERCURY - 1987

31 Janvier 2010, 21:01pm

Publié par ANTHEVA

Rock-My-World.FrFreddie Mercury fut officiellement diagnostiqué séropositif en 1987, un an avant l'album Barcelona. Il passa ses dernières années à Londres et à Montreux, entouré d'un petit groupe d'amis composé de ses assistants personnels, Peter Freestone et Joe Fanelli, de son imprésario Jim Beach et du deuxième grand amour de sa vie, Jim Hutton. "Il a assumé et accepté l'inévitabilité, se souvient Mary Austin. J'ai vu un homme devenir incroyablement courageux." Il mit chaque membre de son cercle d'amis et du groupe, qui s'attendaient tous au pire depuis quelques temps, au courant individuellement et leur ordonna de ne jamais en reparler. "Il a accepté, remarque Peter "Phoebe" Freestone, qu'il était l'un de ceux qui n'avaient pas eu de chance. Il n'avait aucun regret. Ou peut-être un seul : le fait d'avoir encore tant de musique en lui." A cette fin, il enregistra avec Queen aussi longtemps qu'il en fut capable. Lorsque les autres membres du groupe furent officiellement mis au courant de sa maladie, ils "l'enveloppèrent d'un cocon protecteur", comme l'a exprimé si mémorablementBrian May.
Queen sortit deux autres albums bien accueillis par les critiques : The Miracle en 1989 etInnuendo en 1991, le chanteur insistant jusqu'au bout sur des normes de qualité devenues trop rigoureuses pour lui.
Dans son avant-dernière vidéo, fardé comme un Lord Byron dérangé, Freddie chantait I'm Going Slightly Mad. L'homme avait de la classe et de l'attitude à revendre. Dans la dernière vidéo de Queen, Days of Our Lives, il a l'air fragile, éthéré, comme si le moindre souffle de vent allait l'emporter. Finie l'époque des gestes extravagants et du mouvement continuel, désormais remplacés par une dignité fragile et immobile. Ses derniers mots sur la pellicule furent "I still love you", chuchotés intimement à son public adorateur. Une diva jusqu'au bout.

Voir les commentaires

FREDDIE MERCURY - GARDEN LODGE

27 Janvier 2010, 22:07pm

Publié par ANTHEVA

Rock-My-World.FrC'est au coeur du sud de Kensington que Freddie Mercury a décidé d'édifier ce qui allait devenir une sorte de mausolée. La résidence de Garden Lodge, au n°1 de Logan Place, est à l'image de sa personne et de ce à quoi il aspire. Cette maison, acquise à la fin des années soixante-dix, devient l'un de ses plus importants objets de dévotion. Les portes en bois, d'un vert profond, se dessinent au milieu de larges façades de briques, derrière lesquelles personne ne saurait imaginer qui y vit ni comment.
Lorsqu'il l'acquiert pour 500 000 Livres en 1979, la maison se trouve pour ainsi dire à l'état de ruine. C'est une demeure de la fin de l'époque victorienne. Elle a été divisée en différents appartements pour etre habitable par plusieurs familles à la fois. Cette demeure a initialement appartenu à une famille de riches aristocrates britanniques, dont la mère était une artiste peintre, ce qui explique la présence, au niveau supérieur de la maison, d'une large baie vitrée derrière laquelle se trouvait son atelier de peinture et de sculpture. De cet atelier, comme des volumes initiaux de la maison, il ne reste presque plus rien. Tout le travail de Mercury, au fil des années, consistera à redonner son lustre à cette batisse dans le respect de la tradition, matinée d'un certain orientalisme.
Rock-My-World.FrD'innombrables et inestimables oeuvres d'arts viendront la décorer peu à peu : des peintures de Goya, de Dali, d'Erte, de Miro, de Matisse, de John Everett Millais, de Lord Leighton, de John William Waterhouse, de Dante Gabriel Rossetti, D'Edward Robert Hugues, de James Tissot et d'Ingres, auquel Mercury voue une véritable adoration, particulièrement pour ses portraits. Le mobilier est le fruit de longues recherches aupres d'antiquaires du monde entier, que Mercury fréquente durant ses heures libres, entre deux concerts, ou provient de ventes aux enchères ; il est de style Biedermeier, Empire ou Louis XIV. Le marbre des salles de bains et les tissus sont d'origine italienne, tout comme le linge de maison, qui vient de la maison Frette. Ce que le chanteur réussit à se constituer, c'est une pure oeuvre de la passion, ou joie et mélancolie se melent harmonieusement, pour créer un cadre de vie digne de l'excellence à laquelle il aspire.
Le résultat est tel qu'il devient une référence. Impressionné par les photographies de l'intérieur de Mercury prises par l'architecte, l'acteur Dustin Hoffman demande à son propriétaire s'il peut se rendre chez lui afin de s'inspirer de son travail, en vue des traveaux qu'il souhaite entreprendre pour sa nouvelle résidence aux Etats-Unis. Le soins quasi maladif que Mercury porta à cette demeure a fait dire à son assistant (Peter Freestone), qu'elle était en fait sa plus grande histoire d'amour.

i338331976_24168_6.jpg

Voir les commentaires

MARY AUSTIN - LES ORIGINES D'UNE RENCONTRE.

24 Janvier 2010, 14:10pm

Publié par ANTHEVA

Rock-My-World.FrMary Austin rencontre Freddie Bulsara alors que celui-ci n'est qu'un jeune chanteur-compositeur en quete de succès; Queen n'existe pas encore, et le garçon se trouve dans la détresse financière la plus totale. C'est par l'intermédiaire de Brian May que ces deux etres égarés se rencontrent. Mary travaille alors comme vendeuse dans la très célèbre boutique Biba sur Kensington High Street. Cette marque est parvenue à incarner une certaine libération des moeurs à travers une nouvelle mode vestimentaire, et devient le fer de lance de toute une génération. Brian May croise la jeune femme grace à une camarade de collège, qui s'etait rendue avec elle à l'un de ses concerts. Le guitariste tombe sous le charme de cette jeune fille blonde. Il l'invite à plusieurs reprises à prendre un verre dans un pub, puis à assister à son prochain concert. Ils sympathisent, sans plus. Brian vient de temps à autre lui rendre visite à la boutique ou elle travaille, histoire de prendre un café. Jusqu"au jour ou Freddie Bulsara se manifeste et demande au guitariste qui est cette jeune femme. Brian lui explique qu'il s'est un peu amouraché d'elle, mais qu'elle ne parait pas intéressée. May comprend très vite que Freddie n'est pas insensible à celle-ci et la présente à ce jeune homme timide et gauche.Elle ne comprend pas très bien quelles sont ses intentions. Tandis que Freddie essaye un soir de lui adresser la parole, il est pris d'un trac fou. Elle en déduit que ce n'est pas sa présence qui le trouble, mais celle de l'amie présente à ses cotes. Elle finit par le planter au comptoir du pub avec son verre à la main, en prétextant devoir se rendre aux toilettes. Elle ne se manifeste plus de la nuit.
Rock-My-World.Fr

Le lendemain, elle le voit débarquer à l'improviste dans sa boutique, toujours accompagné de Brian et de Roger, inquiet de ne pas l'avoir vue réapparaitre la veille. Il feint les semaines suivantes de passer par là par hasard. Il l'invite à prendre un thé, toujours en compagnie de quelqu'un. Elle finit par comprendre son jeu. Ce n'est qu'au bout de trois mois qu'il arrive seul, un bouquet de fleurs à la main, pour la prier de bien vouloir accepter un diner en tete à tete. La nuit meme, ils deviennent amants.
Cette démarche, un peu vieillotte et romantique, correspond exactement au tempérament de Mercury. Il peut paraitre dans ses amours véritable un peu démodé, voulant respecter certains rituels de courtoisie dans sa façon de faire la cour. Il composera d'ailleurs à ce sujet une chanson, Good Old Fashioned Lover Boy, dans l'album A Day At The Races.

Voir les commentaires

FREDDIE AUX ENCHERES?

12 Janvier 2010, 00:19am

Publié par ANTHEVA

rock-my-world.fr

 leather2

 jacke1

 jacke2

 jacke3
rock-my-world.fr
 

Voir les commentaires

JIM HUTTON NOUS A QUITTE!

2 Janvier 2010, 18:47pm

Publié par ANTHEVA

rock-my-world.fr 

  Celui qui fut le dérnier compagnon de Freddie Mercury, Jim Hutton, nous à quitté le 1er Janvier 2009 à l'age de 61 ans des suite du Sida.
Rock-My-World lui rend hommage avec une des rares interview donnée en 1995 pour la "Irish Radio".
Cliquez sur la photo pour l'interview interview-de-jim-l-ultime-compagnon-de-freddie

Voir les commentaires

FREDDIE MERCURY & MONTSERRAT CABALLE-RENCONTRE DE DEUX MONSTRES SACRES

29 Décembre 2009, 19:11pm

Publié par ANTHEVA

rock-my-world.frEn juillet 1986, alors que Queen était en Espagne, durant une interview télévisée, Freddie avait dit que la seule raison pour laquelle il était en Espagne était pour rencontrer la diva espagnole de l'opéra , Montserrat Caballe.
Ce n'était peut-être pas la stricte vérité, mais ses commentaires arrivèrent aux oreilles de gens influents et en mars 1987, Freddie s'envola pour Barcelone pour la rencontrer.
Un déjeuner fut organisé à 14 heures à l'Hôtel Ritz, et Freddie était incroyablement nerveux, il faisait les cent pas dans le hall. Montserrat était en retard, et Freddie était convaincu qu'elle ne viendrait pas. Mais elle arriva et le déjeuner commença ; le silence régnait entre Freddie et Montserrat, car tous deux étaient très impressionnés l'un par l'autre.
Le déjeuner terminé, Freddie se leva soudain et dit: 'J'ai emmené une ou deux petites choses avec moi, ma chère, aimeriez-vous les écouter ou non?'. Elle lui répondit qu'elle adorerait le faire, et il joua un morceau appelé ' Exercices in Free Love', il avait prévu de lui demander d'enregistrer un single seulement.
Elle était tout à fait enthousiasmée par ce qu'elle venait d'entendre, et elle lui demanda s'il y en avait davantage. Freddie lui répondit qu'il n'y en avait pas d'autres, car, en faire davantage correspondait à un album. Alors elle lui demanda combien de titres fallait-il pour un album, et pourquoi n'enregistreraient-ils pas un album ensemble? Freddie tomba presque à la renverse de sa chaise à cette suggestion ! Mais, se ressaisissant, il dit avec un mouvement nonchalant de la main, 'Oh! Pourquoi pas, ma chère?'.
Montserrat devait se rendre en Angleterre quelques jours plus tard pour un gala au Covent Garden de Londres, et sans que Freddie ne soit informé, elle contacta le co-auteur de ce morceau d'opéra, Mike Moran, et lui demanda de l'aider à l'apprendre de manière à ce qu'elle puisse l'interpréter au Covent Garden, elle savait que Freddie serait là.
Mike lui rendit ce service et même accepta de l'accompagner au piano ce soir-là. Freddie fut complètement sidéré lorsque Montserrat interpréta son morceau.
Après le gala, elle demanda à Freddie s'il voulait bien lui composer un morceau au sujet de Barcelone, sa ville, ce qu'il accepta immédiatement.
Début avril 1987, Freddie commença à travailler sur l'album qu'il avait accepté de faire avec Montserrat Caballe.
Après leur première rencontre en mars, Montserrat avait effectivement acheté le catalogue entier de Queen, tous les albums et toutes les vidéos, afin de connaître exactement la personne avec qui elle allait travailler de manière si proche. Elle était devenue, au fur et à mesure qu'elle découvrait tout ce matériel, une grande fan de Freddie, et ne pouvait pas croire qu'il acceptait de composer des morceaux pour elle.
Ils travaillaient d'une manière complètement différente de ce que Freddie avait l'habitude.
Montserrat avait peu de temps à consacrer à être en personne en studio, et n'était pas disposée à s'y rendre et chanter jusqu'à ce que le résultat soit bon. Elle préférait savoir exactement ce que l'on attendait d'elle à l'avance.
Alors Freddie et Mike Moran devraient effectivement terminer complètement un morceau à la fois, incluant un 'guide vocal' pour les parties de Montserrat. Il devrait ensuite lui envoyer la cassette, où qu'elle se trouve dans le monde, elle apprendrait ses parties chantées, se rendrait en studio à la première opportunité qui se présenterait à elle et l'enregistrerait en une seule prise.
Cela allait être le processus pour l'album entier qui se révéla être parfois incroyablement frustrant pour Freddie.
Après que le tout premier morceau ait été terminé, il s'assit et s'exclama:'Cà y est !! J'ai
capturé 'sa' voix sur 'ma' cassette !'
Mais lorsqu'il fut entièrement fini, plus de neuf mois plus tard, Freddie et Montserrat étaient tous deux plus qu'heureux du résultat.
Ce qui apparaissait sur cet album était exactement, à la note près, ce que Freddie avait envisagé quand il avait débuté ce projet.
Ses commentaires après avoir réalisé un tel rêve furent simplement:'Qu'est-ce qu'il me reste à faire d'autre maintenant?'

Voir les commentaires

MIKA ...WTF! Problème d'audition?????

22 Décembre 2009, 13:39pm

Publié par ANTHEVA



On vit une une époque bizzare et triste ou on trouve que rihanna ou mika sont les grands de la musique...(pour ne citer qu'eux!) Ce ne sont que des "sous-produit" sans saveur!
Il ne suffit pas de s'habiller de façon ridicule et faire le remake de l'exorciste (pour Rihanna)ou de s'habiller chez tatie pour lady gaga pour faire croire qu'elles sont les "releves"!
Triste époque ou on nous diffuse que de la merde en boite!

 rock-my-world.fr

Je suis éberlué estomaquer,et désarmer devant tant de betises et de non-sens."Mika digne succésseur de Freddie Mercury", et puis quoi encore! Comparé freddie mercury à Mika???? Quel sacrilège OMG!!!! Que dieu pardonne ces ames perdues,je ne dit pas que mika n'a pas d'interet(lol) mais la, faut pas pousser. Mika est un vrai/faux produit soi-disant non commercial,comme la plupart des groupes et chanteurs actuels qui passent et disparaissent sans laisser de traces indelebile. Vous me croyez injuste!! Peut-être,mais stop!! On ne compare pas une Logan a une Ferrari!!!!!!!!! à bon entendeur.

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 > >>