Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Queenworld.fr

freddie mercury

FREDDIE MERCURY : UNE DESTINÉE HORS NORME

16 Mars 2019, 19:16pm

Publié par Nostalgie.fr

Freddie Mercury était un génie de la musique. Avec Queen, il a marqué l'histoire. Retour sur le parcours d'une icône !

FREDDIE MERCURY : UNE DESTINÉE HORS NORME

Freddie Mercury : son enfance

Freddie Mercury, de son vrai nom de Farrokh Bulsara, est né en 1946, dans le protectorat britannique de Zanzibar (aujourd'hui en Tanzanie) et est d'origines perse et indienne. Plongé très jeune dans la musique, Farrokh joue dans le groupe de rock de son école, The Hectics, en tant que pianiste, lui qui se trouve être d'une grande timidité. La Tanzanie devenue indépendante, il arrive en Angleterre avec sa famille, à 17 ans et découvre la musique des Beatles, de John Lennon, de Jimi Hendrix ou d'Elvis Presley. Le jeune Farrokh suit, alors, des études d'art.

Freddie Mercury avant Queen

Les premiers groupes du jeune Freddie se nomment Smile et Ibex. Le 23 août 1969, il se produit pour la toute première fois sur scène, comme chanteur, en reprenant des standards du rock. Fin 1969, Ibex devient Wreckage, mais se produit très peu et périclite. Le futur Freddie Mercury répond alors à une annonce d’une formation cherchant un interprète et intègre les Sour Milk Sea. Son arrivée et sa forte personnalité ont rapidement raison du band.

Freddie Mercury époque Queen

Celui que l'on appelle maintenant Freddie Mercury a toujours préservé ses liens avec le groupe Smile qui, début 1970, vient de signer chez Mercury Records pour enregistrer plusieurs morceaux. Le chanteur Tim Staffell délaisse alors l’ensemble et propose à Freddie de le remplacer. Ce dernier intègre la formation qui devient Queen à sa demande ; nous sommes fin 1970. En l'espace de 20 ans, le groupe va devenir une légende du rock, avec des albums et des chansons mythiques comme « Bohemian Rhapsody » (1975), « We Are the Champions » (1977), « Another One Bites the Dust » (1980), « I Want to Break Free » (1984), ou « A Kind of Magic » (1986).

Un showman incroyable

Freddie Mercury s’est éloigné du jeune homme timide pour devenir l’un des plus grands showmen de l'histoire du rock. Chaque concert de Queen, il y en a eu environ 700, est un événement et le groupe anglais est l'un des premiers à remplir des stades dans le monde entier. Provocant, théâtral, charismatique au possible, le leader de Queen sait capter son auditoire, de la première à la dernière minute. Certaines tournées de la formation demeurent au panthéon du rock comme « The Works Tour » (1984-1985) ou « The Magic Tour » (1986). La performance du groupe au « Live Aid » au stade Wembley de Londres, au Royaume-Uni, en 1985, est considérée comme la plus grande de tous les temps.

Freddie Mercury : une voix en or

Freddie Mercury, c'était également une voix d'exception, l'une des plus célèbres et des plus reconnaissables de la musique. Particulièrement doué techniquement, il bénéficiait d'une très grande tessiture vocale lui permettant beaucoup de registres, dont celui de l'opéra. Puissante et juste dans les aigus, sa voix fut l'une des plus belles du rock. Malade du Sida, il disparaît à 45 ans, le 24 novembre 1991. Un biopic sur Freddie Mercury, signé Bryan Singer (Remplacé par Dexter Fletcher presque à la fin du tournage, mais gardé comme seul réalisateur au générique sur injonction de la Directors Guild of America)et intitulé « Bohemian Rhapsody », revient d’ailleurs sur son histoire, en 2018.

Voir les commentaires

Mort de Freddie Mercury

8 Mars 2019, 19:36pm

Publié par ANTHEVA

Le chanteur du groupe Queen, Freddie Mercury, est mort du sida. Réactions et hommage. Commentaire sur images factuelles, d'archives, extraits de clips, microtrottoir de fans et interview de Nick PARTRIDGE (association lutte contre le Sida) le 25 Novembre 1991.

Voir les commentaires

Freddie Mercury : homosexualité, maladie... Brian May revient sur son combat

8 Mars 2019, 19:15pm

Publié par Yohann RUELLE Chartsinfrance.net

Freddie Mercury : homosexualité, maladie... Brian May revient sur son combat

"Bohemian Rhapsody" a connu un succès phénoménal sans précédent. Applaudi par 4 millions de spectateurs en France, le biopic sur le groupe Queen a amassé plus de 800 millions de dollars de recettes, un score qui en fait le film musical le plus lucratif de tous les temps au box-office. Ce triomphe tient aussi bien à l'amour profond du public pour les chansons intergénérationnelles de Queen, inscrites pour l'éternité au panthéon du rock, qu'au mythe entourant Freddie Mercury. « Très timide en privé » selon les dires de Brian May, le chanteur et leader de Queen a connu un destin à son image : grandiloquent, flamboyant, tragique. Quand Freddie Mercury n'était pas sur scène à embraser la foule en délire, Farrokh Bulsara menait secrètement bataille contre lui-même pour accepter qui il était réellement : un homme aux origines perses et indiennes qui aimait les hommes. A tel point que les autres membres de Queen n'ont découvert que très tardivement son homosexualité. C'est ce que raconte Brian May dans une interview accordée à Closer. « Quoi ? Freddie Mercury était gay ? (Il rit) Vous savez, il a eu de nombreuses petites amies. Et j'étais même souvent jaloux ! A nos débuts, en tournée, nous partagions une chambre, par souci d'économie. Et de nombreuses filles magnifiques ont terminé dans son lit ! » explique le guitariste anglais.
 

L'amour de sa vie était une femme


Freddie Mercury, en perpétuelle quête de reconnaissance et d'amour, a mis longtemps à assumer son attirance pour les garçons, comme le montre assez justement "Bohemian Rhapsody". De l'aveu même du rockeur disparu, Mary Austin, incarnée à l'écran par Lucy Boynton, fut le grand amour de sa vie. « Tous mes amants m'ont demandé pourquoi ils ne pouvaient pas remplacer Mary, mais c'est tout simplement impossible. Elle est la seule amie que j'ai, et je ne veux personne d'autre. Pour moi, elle était ma concubine. Pour moi, c'était un mariage. Nous croyons l'un en l'autre, et c'est suffisant à mes yeux » assurait-il au New York Post en 1985. A la mort de Freddie Mercury six ans plus tard, c'est à Mary Austin que le chanteur a légué une partie de sa fortune, au même titre que ses parents et sa soeur Kashmira.
 

Freddie Mercury : homosexualité, maladie... Brian May revient sur son combat

Si Brian May regrette que "Bohemian Rhapsody" ait été accusé (à tort) d'occulter l'homosexualité de Freddie Mercury lors de son premier teaser, il se félicite du déclic qu'a provoqué le film chez certains spectateurs. Sa sortie en salles a eu des conséquences inattendues : le musicien a été assailli par des centaines de témoignages qui l'ont profondément ému. « Je pense à tous ces gens qui m'ont écrit pour me raconter qu'il leur avait permis de rapprocher leur famille, déchirée parce que leur fils était gay. Je me souviens du mail d'un père qui m'a dit qu'après avoir vu le film avec son fils, un dialogue s'était installé qui avait permis de réunir la famille » révèle Brian May.
 

"Pas une seule fois, nous ne l'avons entendu se plaindre"


Le guitariste de légende, qui continue de tourner avec Queen et Adam Lambert, revient sur le difficile combat contre la maladie de Freddie Mercury, qui a découvert être atteint du VIH en 1987, deux ans après le concert du Live Aid contrairement à ce qui est montré dans "Bohemian Rhapsody". « C'est l'une des scènes qui ne colle pas à la réalité mais j'ai donné mon accord, car il fallait faire tenir vingt ans d'histoire en deux heures. Nous avions très vite pris conscience que Freddie avait des problèmes de santé. Mais nous n'avions pas de détails. Il suivait une radiothérapie et nous pensions sincèrement que tout allait bien se passer. Il lui a fallu beaucoup de temps pour nous le dire : "Je ne veux pas que vous en partiez, je veux continuer comme si de rien n'tait et faire de la musique puisque c'est ce que nous faisons de mieux". Pas une seule fois, nous ne l'avons entendu se plaindre alors qu'il savait qu'il allait mourir » se remémore Brian May, admiratif du courage qu'il a montré durant ces années de souffrance. « Ciblé en permanence » par les médias, Freddie Mercury n'a révélé publiquement qu'il était atteint du VIH que la veille de sa disparition, survenue le 24 novembre 1991. Il avait 45 ans.

Voir les commentaires

Pâtissière star d’Instagram, elle créé un gâteau hors norme en hommage à Freddie Mercury.

11 Octobre 2018, 11:48am

Publié par Creapills.com

Connue sur Instagram pour sa folle créativité, la pâtissière Christine McConnell a réalisé un gâteau extraordinaire en hommage à Freddie Mercury, le chanteur de Queen. Vous allez en prendre plein les yeux !

Cette création culinaire impressionnante a été réalisée pour le compte de la 20th Century Fox qui souhaitait communiquer sur Bohemian Rhaposy, le film hommage à Queen prévu dans les salles obscures en novembre prochain. En tout cas, c’est mission réussie et on vous invite sans plus attendre à vous rendre sur Instagram pour découvrir les gâteaux absolument fous de Christine McConnell.

 

 

 

Voir les commentaires

Freddie Mercury - The Early Years

13 Septembre 2018, 17:26pm

Publié par ANTHEVA

Voir les commentaires

L'hommage des bagagistes de l'aéroport de Londres à... Freddie Mercury.

10 Septembre 2018, 12:54pm

Publié par ANTHEVA

Avant d’être le leader du groupe Queen, Freddie Mercury s’appelait Farrokh Bulsara et avait travaillé comme bagagiste à Heathrow. Le mercredi 5 septembre, plusieurs membres du personnel de l’aéroport ont décidé de rendre hommage à leur illustre ex-collègue qui aurait eu 72 ans cette année.

 

En plus de rendre hommage au chanteur et d’amuser les internautes, cette performance est destinée à mettre en avant l’association «The Mercury Phoenix Trust» qui lutte contre le sida, dont Freddie Mercury est mort. Pour atteindre cet objectif, les participants ont pris des cours auprès de chorégraphes professionnels.

Voir les commentaires

LOUEZ LA MAISON DE FREDDIE MERCURY POUR VOS PROCHAINES VACANCES !

5 Août 2018, 20:30pm

Publié par Ludivine Veillon

 

De la fin des années 1970 à sa mort en 1991, Freddie Mercury venait régulièrement à Montreux, dans sa « Duck House ». Un lieu de retraite et d’inspiration idéalement situé sur les rives du lac Léman. 

Fans de la première heure ou simples curieux, la demeure est désormais disponible pour vos prochaines vacances ! Et c’est Interhome, le spécialiste de la location, qui en est le loueur exclusif. 

La maison a contribué à de grands morceaux de l’histoire de la musique ! Aussi, nous sommes ravis de pouvoir proposer ce joyau à nos clients, a déclaré Roger Müller, dirigeant d’Interhome Suisse dans un communiqué de presse. 

À PARTIR DE 3 934€ LA SEMAINE

Nichée dans un grand parc de 1 800 m2, la villa dispose de 5 pièces (1 séjour de 60 m2, 4 chambres et 2 salles de bain) et d’un hangar à bateau. Connu dans le monde entier, ce dernier figure notamment sur la pochette du dernier album de Queen.

Mais bien évidemment, tout cela a un coût… Pour séjourner dans cette maison de vacances 4 étoiles, il vous faudra donc débourser 3934€ par semaine. 

Réservez dès maintenant ! 

Voir les commentaires

Bohemian Rhapsody - New Trailer!

25 Juillet 2018, 19:30pm

Publié par ANTHEVA

Le biopic tant attendu sur Queen dévoile sa bande-annonce finale

Voir les commentaires

Qui était Farrokh Bulsara? Par Mariel Bluteau, France Inter.

25 Juillet 2018, 19:05pm

Publié par Mariel Bluteau, France Inter

https://www.franceinter.fr/musique/qui-etait-farrokh-bulsara-freddy-mercury-avant-de-devenir-le-leader-du-groupe-queen

Voir les commentaires

LISTEN TO DAVID BOWIE AND FREDDIE MERCURY’S ISOLATED VOCALS FROM “UNDER PRESSURE”

13 Janvier 2016, 20:42pm

Publié par DERRICK ROSSIGNOL-http://nerdist.com

The world woke up to some tragic news on Monday morning: David Bowie, who celebrated his 69th birthday (and released his new album Blackstar) just a few days before, passed away after an 18-month battle with cancer. As with any great deceased artist, even though Bowie has passed, through his enduring works, he will never be truly gone.
Another great who left us too soon is Queen frontman Freddie Mercury, who famously collaborated with Bowie on the gorgeous anthem “Under Pressure.” It’s one of those timeless songs that has a different meaning for everybody, and is an example of a collaboration going supremely well and bringing out the best in all parties involved.
It helped that the song featured two of the most charismatic singers in the history of popular music, both giving A+ performances. Bowie and Mercury sound great in the context of the finished song, but the isolated vocal track gives a whole new appreciation to the talent in the studio that day, and a greater understanding as to why the number has been so enduring.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>