Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

FREDDIE MERCURY - BARCELONA

, 17:59pm




Barceloooonaaaaaaaaaaaaa!!


Freddie Mercury,amateur d’opéra, vouait une grande admiration  à la célèbre cantatrice Montserrat Caballé. Lorsqu’ils eurent la possibilité de se rencontrer pour la première fois en 1987, le courant passa tellement bien entre eux que le projet un peu fou d’enregistrer un disque en duo naquit presque naturellement. A cause de leurs emplois du temps respectifs relativement chargés, l’album mit du temps à voir le jour, mais l’ensemble, écrit par Freddie Mercury, aidé de Mike Moran (claviers), fut finalisé en 1988.

Ainsi donc voici Barcelona, une sorte d'hybride qui ne renvoie pas tout à fait à la pop ni à l’opéra, et qui malgrès tout parvient  à obtenir les faveurs  des deux bords. Freddie Mercury y abandonne totalement le versant pop synthétique de son Mister Bad Guy (tant mieux pourrait-on dire) pour nous offrir un décor luxueux, fait d’arrangements orchestraux qui tendent vers le classique, sans pour autant être aussi ambitieux ni complexe, et qui mettent surtout en exergue sa collaboration complice avec la diva.
  On entre dans l’album avec le titre grandiloquent « Barcelona », qui est servi par des orchestrations suaves et lyriques. Ce morceau constitue en quelque sorte la quintessence du travail accompli par les deux vocalistes, qui produisent un contraste assez saisissant .


passé le temps d’adaptation, ce duo improbable revêt un intérêt indéniable. Et ce n’est pas le titre suivant, l’élégiaque « la Japonaise », présentant quelques fragrances logiquement orientales, qui me contredira. « The Fallen Priest » ensuite s’ouvre sur une introduction véloce et dramatique avant de varier les tempos, entre passages lents mélancoliques et les montées en puissance. « Ensueño » constitue une sorte d’intermède tendre, avant de laisser la place au tumultueux « Golden Boy » qui trouvera un dénouement surprenant, quelque peu déjanté, avec un choeur gospel ! Les deux derniers titres « Guide Me Home » et « How Can I Go On » se suivent sans transition et terminent la performance sur une note d’émotion pure : doucement et tendrement tout d’abord sur « Guide Me Home », avant un développement libérateur sur « How Can I Go Home », qui se pare pour l’occasion d’un élan assumé plus pop, avec la brève apparition de John Deacon à la basse et d’une batterie pour marquer la rythmique.
Certes, il reste encore un titre : « Overture Picante », mais il s’agit en fait d’un medley des sept autres titres, qui propose quelques développements inédits. Mais il s’agit plus de remplissage qu’autre chose.

L’album Barcelona est sans conteste l’un des projets les plus ambitieux de Freddie Mercury. Sa réussite artistique aurait pu être incontestable à mon sens s’il ne donnait pas l’impression d’être malheureusement trop court : sept titres plus un medley pas complètement indispensable, cela peut laisser l’auditeur sur sa faim. Par contre, il est certain que musicalement, c’est un régal d’entendre ces deux grandes voix tourbillonner de concert, se répondre, s’enlacer puis se séparer pour enfin se retrouver, en une sorte de sarabande amoureuse espiègle et gourmande.

Pour la petite histoire, sachez que Barcelona  était pressentie pour être l'hymne officiel des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, mais le départ prématuré de Freddie Mercury en décida autrement.


Paroles de Barcelona:

Barcelona, Barcelona
Barcelona, Barcelona
Viva!

I had this perfect dream
Un sueno me envolvio
This dream was me and you
Tal vez estas aqui
I want all the world to see
Un instinto me guiaba
A miracle sensation
My guide and inspiration
Now my dream is slowly coming true

The wind is a gentle breeze
El me hablo de ti
The bells are ringing out
El canto vuela
They're calling us together, guiding us forever
Wish my dream would never go away

Barcelona! It was the first time that we met
Barcelona! How can I forget
The moment that you stepped into the room
You took my breath away

Barcelona! La musica vibro
Barcelona! Yella nos unio
And if God is willing, we will meet again someday

Let the songs begin
Dejalo nacer
Let the music play

Ahhhhhhh...
Make the voices sing
Nace un gran amor
Start the celebration
Ven a mi
And cry!
Grita!
Come alive
Viva!
And shake the foundations from the skies
Shaking all our lives

Barcelona! Such a beautiful horizon
Barcelona! Like a jewel in the sun
Por ti sere gaviota de tu bella mar

Barcelona! Suenan las campanas
Barcelona! Abre tus puerras al mundo
If God is willing, if God is willing, if God is willing
Friends until the end

Viva!
Barcelona!

null