Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

JOHN DEACON

, 09:37am

rock-my-world.fr

Biographie de John Deacon:

John Richard Deacon est né le dimanche 19 août 1951 au St-Francis Private Hospital, London Road, Leicester, Angleterre, de Lillian Molly et Arthur Henry Deacon. Arthur Deacon travaillait pour The Norwich Union Assurances à Leicester. Le tranquille et timide John entra à l'école primaire, The Lindon Junior School à Evington, en 1956, année de la naissance de sa soeur Julie. A l'âge de sept ans, ses parents lui offrirent sa première guitare, une " Tommy Steele" spéciale en plastique rouge. En 1960, la famille déménagea pour Oadby, ville proche de Leicester, et John entra The Langmoor Junior School.

Le père de John encouragea son fils à s'intéresser à son propre hobby, l'électronique, passe-temps auquel John consacra vite beaucoup de temps. Il répara un vieux magnétophone et s'en servit pour enregistrer la radio, habituellement The Beatles et le Hit-Parade de Alan Freeman. Au début des années 60, son intérêt pour la musique grandissant, il acheta les deux premiers albums des Beatles en cassette hi-fi. Bien qu'il aima beaucoup la musique, l'électronique devint son passe-temps principal et il espérait faire de ce passe-temps une vraie carrière. Alors qu'il était âgé de dix ans, son père lui ayant donné un ancien récepteur de radio, il passait des heures, dans la cabane du jardin, à repérer les différentes stations et à écouter les nouvelles. Son père et lui, passaient également beaucoup de temps ensemble à jouer au train électrique et à pêcher dans la rivière et le canal proches de la maison familiale.

rock-my-world.fr

En 1962, à l'âge de 11 ans, John entra à The Gartree High School à Leicester où il se montra un élève moyen, travaillant juste ce qu'il fallait. Grand fan des Beatles, il avait décidé d'apprendre à jouer de la guitare, et, économisa l'argent qu'il gagnait en faisant la tournée de journaux le matin, entre autres petits jobs, pour s'acheter sa première guitare. Il eut vite économisé suffisamment pour une guitare sèche, et il commença à apprendre à en jouer. Il s'y mit avec son habituelle persévérance, et bientôt, ses amis et lui se réunirent dans le garage d'un copain pour répéter. Ce fut durant ces premières répétitions que John réalisa qu'il prenait plaisir à faire partie d'un groupe, et très vite, il réserva tous ses week-ends et même les soirs après les cours pour retourner jouer avec eux. Son copain Roger 'Spoldge' Ogden et lui, jouaient sur le fond sonore des disques ou écoutaient des cassettes de chansons jouées par d'autres groupes, et achetaient également des partitions musicales pour apprendre les accords des chansons populaires.

Le père de John décéda cette même année, ils étaient si liés et si proches que cela choqua profondément John. Il trouva un peu de consolation dans la musique et avec ses amis du groupe.

rock-my-world.fr

A l'âge de 14 ans, John forma son premier groupe, The Opposition. Le chanteur était Richard Young qui était leplus âgé de tous et travaillait pour la compagnie de son père. Il avait un petit peu plus d'argent que les autres et possédait un orgue Hammond et avait les moyens d'acquérir du matériel tels des microphones et des amplis. Il aida également les autres à s'acheter leur matériel. Le bassiste était Clive Castledine, le batteur Nigel Bullen avec qui John avait répété auparavant , et John lui-même était à la guitare rythmique. Il utilisait une Hofner, empruntée à Richard, qui n'avait qu'un seul microphone en état de marche, à l'origine elle en avait trois, mais Richard en avait pris deux pour améliorer la sienne. John avait compris bien vite que sa guitare sèche ne faisait pas l'affaire, aussi il s'était acheté une Broadway Solid d'occasion pour 5 livres sterling au magasin de musique du coin, qui s'avéra impossible à jouer, d'où l'emprunt de la guitare!

La première prestation du groupe en tant que The Opposition se déroula dans le garage de Nigel Bullen, début 1965. Le groupe jouait un mélange de pop, soul musique et de chansons Tamla Motown, des titres à la mode à cette époque. Ils écrivirent eux-mêmes un morceau appelé ' Heart Full Of Soul'.

rock-my-world.fr

Le 25 septembre 1965, " The Opposition" joua sa première prestation lors d'une fête dans la maison de Clive Castledine. Un mois après seulement, ils faisaient leurs vrais débuts dans le hall de Gartree School, où ils s'en sortirent exceptionnellement bien. Ces jeunes musiciens étaient tellement à la recherche de travail qu'ils passèrent une annonce dans le journal local, The Oadby and Wigston Advertiser, qui signalait qu'ils étaient disponibles pour 'des réservations, bals, fêtes, etc...' ce qui leur coûta la coquette somme de 32 shillings pour deux semaines.

En novembre 1965, The Opposition ayant joué quelques concerts, ils décidèrent d'essayer un nouveau chanteur pour ajouter des harmonies. Richard Frew devint le nouveau membre, ce qui signifiait qu'un nouveau microphone devait être ajouté à liste déjà longue de matériel à acheter. Cependant, une répétition, en décembre, fut le théâtre du premier des nombreux changements de composition du groupe, lorsqu'ils virèrent Richard sans autre forme de procès.

Le 4 décembre 1965, The Opposition joua son premier concert important en première partie du groupe local, The Rapid Raves, à The Co-operative Hall à Enderby, où ils furent payés 2 livres sterling.

The Opposition donna beaucoup de représentations à Leicester et dans ses alentours, à Enderby, Wigston, Evington, et Countesthorpe. Ils commençaient à avoir un public de plus en plus important, lorsqu'en avril 1966, ils engagèrent un nouveau membre, Pete 'Pedro' Bart, qui possédait un microphone Reslo. Ce même mois, Clive Castledine quitta le groupe laissant la place de bassiste vacante, place que John se dépêcha d'occuper, à l'occasion il acheta même sa première basse, une EKO, dans un magasin de musique pour 22 livres sterling, laissant Pedro prendre sa place à la guitare rythmique.

rock-my-world.fr

En mai 1966, ils devinrent "The New Opposition" en raison des remaniements internes du groupe. Le groupe jouait tous les week-ends et quelques soirs de semaines aussi dans des pubs, des clubs, des halls, lors de fêtes, de mariages, en première partie de groupes du coin ou en tête d'affiche. En août 1966, il eut une soirée mémorable, alors qu'ils jouaient à nouveau en première partie de The Rapids Rave, bien des gens dans le public trouvèrent que The New Opposition avait vraiment été bien meilleur que le groupe en vedette!

En septembre 1966, John entra à la Beauchamp Grammar School à Leicester. Il était toujours passionné par l'électronique et il démarra dans sa nouvelle école plein d'enthousiasme et de grandes idées pour l'avenir.

The New Opposition joua en octobre 1966 au Leicester Casino pour The Midland Beat Championships, l'autre groupe qui devait jouer, The Stray, n'arrivèrent pas, aussi, The New Opposition gagna sa participation aux demi-finales, et ils furent payés 5 livres sterling.

En janvier 1967, New Opposition pensait qu'il devait changer de nom. Plusieurs propositions furent faites, incluant The New Hood and Feelin'. Aucun de ceux-ci ne convenait, aussi, ils revinrent à leur appellation d'origine The Opposition. En février, une photo d'eux parut dans le journal "The Oadby and Wigston Advertiser" pour les féliciter ' the Oadby Beat Group' d'atteindre la finale du "Midland Beat Championships" qui devait se dérouler à the De Montfort Hall à Leicester, qui n'eut pas lieu, cependant, car personne n'avait pensé à louer la salle. Désormais, le groupe se composait de Nigel Bullen, Richard Young, Ronald Chester, David Williams et John Deacon.

Toute l'année 1967, the Opposition joua des concerts dans des clubs et des fêtes privées, dans des bases RAF et la base USAF à Molesworth. Leur spectacle sur scène comprenait désormais deux go-go danseuses, Jenny et Charmain, et le groupe soignait davantage son apparence, ils portaient tous des chemises de soie de différentes couleurs. Pour un groupe aussi jeune, ils gagnaient de bons salaires durant la tournée, de 10 à 15 livres sterling par soirée ou plus.

Au début 1968, The Opposition avait des réservations pour tous les week-ends à venir, et avait économisé assez d'argent pour penser à acquérir une camionnette, jusqu'à maintenant ils avaient dû compter sur les amis et les connaissances pour les emmener et les ramener des concerts. Durant l'entracte lors d'un concert au Roundhills Youth Centre, ils s'échappèrent pour acheter une camionnette Morris J2 1961 bleue d'occasion.

Ils changèrent à nouveau de nom en mars 1968, le groupe se mit d'accord à l'unanimité pour Art, suggéré par David Williams. Ils doivent avoir été un des premiers groupes locaux à utiliser leurs propres jeux de lumières pendant leurs concerts, assez puissants pour améliorer le spectacle. Les réservations de concerts venaient de plus en plus loin maintenant, St-Neots, Kettering, Melton, Nombray, mais les choses marchaient trop bien. En septembre 1968, Richard Young, un des plus anciens membres du groupe, les quitta. Il leur dit qu'il avait fondé lui-même un autre groupe.

rock-my-world.fr

John avait maintenant 17 ans, étudiant pour son A levels et faisant coïncider ses études avec les concerts. Il avait toujours pensé qu'il continuerait à Londres, et avait travaillé très dur à ses études entre les concerts. Son but était toujours de faire de l'électronique une carrière à plein-temps et, en juin 1969, il quitta Beauchamp Grammar School avec 8 O-Levels en English Language, English Literature, Maths, Physics, Chemistry, Biology, French, et Special Maths, plus 3 A-Levels en Maths, Further Maths, et Physics. Il fut admis au Chelsea College, Université de Londres, pour étudier l'électronique. Il devait débuter ses cours en octobre 1969, et, en août, il joua son dernier concert avec Art à The Great Glen Youth Club. Il détestait l'idée que quelqu'un allait le remplacer au sein du groupe, mais partir à Londres était plus important, et il les quitta en espérant que quelque chose de génial arrive dans The Big City. Art le remplaça rapidement par un bassiste appelé John Savage.

Pendant sa première année au college, John n'était pas sur la scène musicale, bien qu'il ait emmené sa vieille guitare sèche avec lui, au cas où. Le temps passait sans que rien ne se passe, et il resta entièrement dévoué à ses études, consacrant tout son temps à son travail.

Néanmoins, il se rendait aux concerts qui avaient lieu dans son College et dans les autres aussi, et vit beaucoup de groupes du coin et de groupes qui faisaient la tournée étudiante. Un soir d'octobre 1970, il assista à un gig au College Of Estate Management à Kensington donné par un groupe appelé Queen. Il se souvient: " Ils étaient tous vêtus de noir et les lumières étaient très faibles également, alors tout ce que j'ai pu voir, en réalité ce sont quatre vagues silhouettes. Ils ne m'avaient pas fait très forte impression à l'époque."

Alors qu'il débutait sa seconde année au Chelsea College, John réalisait que la musique lui manquait ainsi que de faire partie d'un groupe, il avait fait partie d'un groupe depuis si longtemps qu'il trouvait trop dur de tout laisser tomber complètement. Il persuada sa mère de lui ramener tout son matériel à Londres, malgré qu'il n'eut aucune idée de ce qu'il allait en faire. Il partageait un appartement dans Queensgate avec Peter Stoddart, un copain étudiant guitariste, et, quelques fois, ils jouaient ensemble, histoire d'improviser et de pratiquer.

Ils joignirent leurs forces avec deux autres collègues étudiants, Don Carter à la basse, et Albert, guitariste également, et, ils faisaient des boeufs ensemble, jouant des covers de titres connus, aucun d'eux ne s'étant jamais aventuré à la composition. Ils n'avaient pas de nom, puisqu'ils n'avaient jamais joué de concert et qu'ils n'avaient jamais pensé à le faire, mais ils furent contactés et on leur demanda de jouer un concert au College avec deux autres groupes le 21 novembre 1970.

Comme ils allaient être annoncés, ils avaient besoin d'un nom et choisirent Deacon pour ce gig seulement. Le groupe joua du blues et des airs de type R&B, mais, même si John jouait à nouveau, il n'était pas heureux. Le groupe n'était pas très bon. Ils regardait régulièrement, dans les revues musicales, dans la rubrique ' On recherche musiciens' mais il ne se rendit qu'à une seule audition. Il n'eut pas la place, alors il passa tout l'été à travailler comme garçon de café pour The British Tourist Authority à Londres pour gagner un peu d'argent.

Début 1971, il se rendit à un bal avec Peter Stoddart et une de ses amis, Christine Farnell, au Maria Assumpta Teacher Training College. Christine présenta John à trois de ses amis, Roger Taylor, Brian May et John Harris. Roger et Brian étaient tous membres de Queen, le groupe que John avait vu sur scène récemment, et ils recherchaient un bassiste. Ils lui demandèrent s'il était intéressé par une audition.

Il se rendit quelques jours plus tard dans un amphithéâtre à l'Imperial College où Queen avait fait des installations pour répéter. Le matériel jonchait le sol, ils avaient des amplis AC30, un kit de batterie, et Freddie, le chanteur, avait un microphone et un petit ampli. John arriva avec sa guitare basse et un minuscule ampli, ' il devint connu sous le nom de

rock-my-world.fr

' Deacy Amp') et commença à apprendre ' Son & Daughter' et deux ou trois autres titres que Queen jouait à cette époque. L'audition se termina avec eux tous jouant du blues lors d'un boeuf interminable. John les quitta ce soir-là avec la promesse qu'il serait contacté bientôt, et le reste du groupe commença à discuter sérieusement à son sujet. Roger dit:" Nous trouvions qu'il était très bien. Nous étions tellement habitués les uns aux autres, et étions donc si excessifs, nous pensions que comme il était si tranquille, il s'intégrerait à nous sans trop de remue-ménage. C'était aussi un grand bassiste, et le fait qu'il soit un magicien en électronique fut le facteur déterminant et définitif!"

Quelques jours plus tard, ils lui téléphonèrent, et, ils lui demandèrent de se joindre à eux. Fin février 1971, John Deacon devint le quatrième et le dernier membre du groupe basé à Kensington appelé Queen. 

John fut diplômé en électronique en juin 1972 et commença la préparation d’un MSc. Mais il arrêta définitivement les cours en mars 1974, à mi-chemin de l’obtention de sa maîtrise, en raison du succès obtenu par Queen.

Plus tard grâce à sa formation en tant qu’ingénieur en électronique, il construira et adaptera des équipements pour le groupe. Sa plus célèbre invention reste le Deacy Amp, utilisé par lui-même et par Brian May comme par exemple sur le final de Bohemian Rhapsody.

Dans le premier album de Queen, on peut voir inscrit Deacon John au lieu de John Deacon. Mais plus tard il demanda que son nom soit remit dans le bon sens. En effet, John n’était pas d’accord avec ce changement que Roger Taylor et Freddie Mercury avaient décidé pour lui.

La première chanson qui a été créditée en partie John Deacon fut Stone Cold Crazy sur l’album Sheer Heart Attack, (cette musique est signée Queen). Mais sa première vraie composition personnelle est Misfire du même album. Il eut beaucoup plus de succès avec son deuxième titre You're My Best Friend, qui a été un tube international. En effet, c’était la première fois qu’une musique signée John Deacon sortait en single.

rock-my-world.fr

En plus de son travail de musicien, John Deacon s’était chargé des finances du groupe.

Le 24 novembre 1991, Freddie Mercury décède des suites du SIDA. Ceci annonce la fin du groupe Queen en tant que tel.

Le 20 avril 1992, John Deacon ainsi que les deux autres membres restants de Queen, participent au Freddie Mercury Tribute. En 1993, John et Roger Taylor firent une apparition lors du concert à Cowdray Ruins, interprétant six chansons. Entre 1993 et 1995, John Deacon travailla avec Brian May et Roger Taylor afin de terminer l’album Made in Heaven. En 17 janvier 1997 il fit sa dernière apparition publique avec Queen à l'occasion d'un Ballet de Maurice Béjart à Paris où le groupe joua The Show Must Go On avec Elton John au chant.

En octobre 1997 John Deacon fit son dernier enregistrement avec Queen, il s'agit No-One but You (Only Good Die Young). A partir de 1997 il prit définitivement sa retraite. Ceci est sûrement dû au fait que John a toujours pensé qu’il n’y avait pas de Queen sans Freddie. Ce dernier l’encourageait toujours à écrire et veillait toujours à ce qu’il apporte ses idées au groupe. Quand le chanteur mourut, John fut très affecté par sa disparition. Il choisit de ne pas collaborer avec Paul Rodgers, mais malgré cela, on peut voir sur l’album The Cosmos Rocks une petite note de remerciement à John Deacon. En effet, même s’il ne participa plus aux travaux de Brian May et Roger Taylor, John leur donna son approbation.

Mais il fut tout de même mécontent de la reprise de We are the champions par Brian May, Roger Taylor et Robbie Williams. Dans une interview au Sun il a dit :

« C'est l'une des meilleures chansons jamais écrites, et je pense qu'ils l’ont gâchée. Je ne veux pas être méchant, mais disons que Robbie Williams n’est pas Freddie Mercury. Freddie ne pourra jamais être remplacé - et certainement pas par lui. »

Aujourd’hui il vit à Putney dans le Sud-ouest de Londres avec Veronica Tetzlaff, qui est son épouse depuis le 18 janvier 1975. Ils ont eu six enfants : Robert (18 juillet 1975), Michael (3 février 1978), Laura (25 juin 1979), Joshua (13 décembre 1983), Luke (5 décembre 1992) et Cameron (7 novembre 1993).

Selon le The Sunday Times Rich List sa fortune était estimée à 65 millions de £ en 2008.

rock-my-world.fr