Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

Articles avec #anecdotes

QUEEN : LE PLUS GRAND GROUPE DE ROCK EXPOSÉ EN 5 CHIFFRES

31 Mars 2019, 17:01pm

Publié par ANTHEVA

Queen est l’un des plus grands groupes de rock de l’histoire de la musique, aussi populaire en Grande-Bretagne que les Beatles ou les Rolling Stones. Focus sur 5 chiffres illustrant la folie Queen.

Queen est l’un des plus grands groupes de rock de l’histoire de la musique, aussi populaire en Grande-Bretagne que les Beatles ou les Rolling Stones. Focus sur 5 chiffres illustrant la folie Queen.

Queen a vendu plus de 300 millions de disques

Entre 1971, année de sa formation à Londres, et le décès de Freddie Mercury, fin 1991,Queen aura produit 14 albums studio, de « Queen » (1973) à « Innuendo » (1991). Sans oublier « Made in Heaven » (1995), opus constitué d’enregistrements datant d’avant la disparition du leader du groupe. Jusqu’en 2009, Queen aurait vendu près de 300 millions d’albums dans le monde.

Queen : le concert record d’Hyde Park

Durant l’été 1976, Queen réalise une tournée passant par Édimbourg et Cardiff, puis donne son désormais célèbre concert gratuit à Hyde Park, à Londres. L’événement est organisé par Richard Branson et la foule est estimée à plus de 150 000 spectateurs – certaines sources penchent d’ailleurs davantage pour 180 000 ! Quoi qu’il en soit, c’est un record pour un concert dans la capitale britannique. À ce jour, aucun enregistrement de qualité du concert n’a encore été diffusé officiellement.

25 millions d’unités écoulées du « Greatest Hits I »

Pour fêter les 10 ans du groupe, la première compilation de Queen sort en 1981 et réunit 17 tubes. « Greatest Hits I » sera suivi de deux autres best-of au fil des ans. Vendu à 25 millions d’exemplaires dans le monde, ce disque est le plus gros succès de Queen. En Grande-Bretagne, l’opus s’écoule à plus de 6 millions d’exemplaires et devient l’album le plus vendu de l’histoire du pays, devançant « Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band » des Beatles ou « ABBA Gold : Greatest Hits » du groupe suédois. 

Plus de 27 années cumulées dans les charts anglais

Queen possède d’autres records édifiants au Royaume-Uni. Mieux que le King Elvis Presley lui-même ou les Beatles, les tubes du groupe londonien et de son chanteur, Freddie Mercury, sont restés classés dans l’ensemble des charts 1422 semaines soit 27,3 ans ! Cela vaut à Queen d’être inscrit au Livre Guinness des records depuis 2005.

Queen et son « Magic Tour » : 1 million de spectateurs

En 1986, Queen se lance dans son « Magic Tour », une tournée à guichets fermés avec en conclusion majestueuse deux dates dans le mythique stade de Wembley. La demande est si forte que le groupe envisage un troisième Wembley de suite, mais doit se rabattre sur le parc de Knebworth qui accueillera 120 000 fans supplémentaires. Le « Magic Tour » constituera la tournée la plus faste de Queen, avec plus d’un million de spectateurs dans le monde, dont 400 000 rien qu’au Royaume-Uni.

Voir les commentaires

La voix de Freddie Mercury était extraordinaire, c'est la science qui le dit.

26 Mars 2019, 20:01pm

Publié par ANTHEVA

La voix de Freddie Mercury était extraordinaire, c'est la science qui le dit.

Des chercheurs européens ont cherché à percer les mystères de l'extraordinaire voix du chanteur de Queen grâce à une analyse acoustique complète.

Freddie Mercury était "une force de la nature" avec une voix possédant "la vélocité d'un ouragan". C'est la conclusion qu'a rendue une équipe de chercheurs européens dans une étude, publiée dans la revue Logopedics Phoniatrics Vocology, visant à percer les mystères de la voix du chanteur du légendaire groupe de rock Queen.  

Vibrations des cordes vocales et des bandes ventriculaires 

Pour y arriver, les chercheurs ont d'abord sélectionné de nombreux morceaux et six interviews réalisées entre 1984 et 1987. Ils ont aussi "utilisé un chanteur de rock" (dont ils ne précisent pas l'identité) pour "imiter l'ex-star", rapporte Science Daily

Ils ont ensuite filmé le larynx du chanteur "remplaçant" avec une caméra enregistrant 4132 images par secondes, tout en lui demandant d'imiter les techniques et "distorsions intentionnelles" que Freddie Mercury appliquait à sa voix, explique Christian Herbst, qui a dirigé l'étude. Ils ont découvert des "vibrations subharmonics" impliquant la vibration des cordes vocales, mais aussi "des plis (ou bandes) ventriculaires". 

Une technique permettant de mettre les harmoniques naturellement en évidence et de "donner l'impression de repousser les limites de la voix tout en chantant avec une grande finesse", ajoutent les chercheurs, que l'on peut entendre particulièrement dans Bohemian Rhpasody, ci-dessous, ou chez certains chanteurs extra-européens(Sibérie, Mongolie, Asie du sud-est). 

L'étude souligne également la capacité vibrato exceptionnelle de Freddie Mercury, à la fois dans son intensité et son irrégularité, que l'on retrouve chez les chanteurs de musique classique (opéra etc.). Il faut aussi noter les atouts physiques indéniables du leader de Queen, dont la capacité d'expulser énormément d'air, mais aussi les résonateurs naturels de son visage -une grande mâchoire, des pommettes saillantes- qui augmentent les capacités de résonance, l'intensité du vibrato et donc... Du son produit. Sans oublier sa voix naturellement bien placée, qui lui permettait de chanter avec une extrême justesse.  

Probablement baryton

Les scientifiques, qui ont utilisé le logiciel spécialisé Praat pour analyser la tessiture et la "fréquence fondamentale" de Freddie Mercury, n'ont pas réussi à déterminer s'il était vraiment capable de chanter sur quatre octaves -qualité que ses fans lui prêtent volontiers, notamment à cause de la présence des choeurs masquant sa voix sur les enregistrements. En se fondant donc sur les passages totalement exploitables (en solo) et les interviews les chercheurs ont tout de même estimé que le leader Queenavait une tessiture "normale pour un adulte en bonne santé, ni plus ni moins".  

Ils ont aussi pu déterminer que la fréquence médiane de Freddy Mercury -quand il parlait- était de 117.3 Hz, typique des voix de baryton. "Il était probablement baryton, mais chantait comme un ténor, avec un contrôle absolument exceptionnel de ses techniques de chant", souligne l'étude. Si tous les fans de Queen en étaient déjà persuadés, c'est désormais prouvé scientifiquement: Freddie Mercury avait une voix parfaitement extraordinaire... Raison pour laquelle il est si difficile de l'imiter

Voir les commentaires

FREDDIE MERCURY : UNE DESTINÉE HORS NORME

25 Mars 2019, 21:13pm

Publié par ANTHEVA

Freddie Mercury était un génie de la musique. Avec Queen, il a marqué l'histoire. Retour sur le parcours d'une icône !

Freddie Mercury était un génie de la musique. Avec Queen, il a marqué l'histoire. Retour sur le parcours d'une icône !

Freddie Mercury : son enfance

Freddie Mercury, de son vrai nom de Farrokh Bulsara, est né en 1946, dans le protectorat britannique de Zanzibar (aujourd'hui en Tanzanie) et est d'origines perse et indienne. Plongé très jeune dans la musique, Farrokh joue dans le groupe de rock de son école, The Hectics, en tant que pianiste, lui qui se trouve être d'une grande timidité. La Tanzanie devenue indépendante, il arrive en Angleterre avec sa famille, à 17 ans et découvre la musique des Beatles, de John Lennon, de Jimi Hendrix ou d'Elvis Presley. Le jeune Farrokh suit, alors, des études d'art.

Freddie Mercury avant Queen

Les premiers groupes du jeune Freddie se nomment Smile et Ibex. Le 23 août 1969, il se produit pour la toute première fois sur scène, comme chanteur, en reprenant des standards du rock. Fin 1969, Ibex devient Wreckage, mais se produit très peu et périclite. Le futur Freddie Mercury répond alors à une annonce d’une formation cherchant un interprète et intègre les Sour Milk Sea. Son arrivée et sa forte personnalité ont rapidement raison du band.

Freddie Mercury époque Queen

Celui que l'on appelle maintenant Freddie Mercury a toujours préservé ses liens avec le groupe Smile qui, début 1970, vient de signer chez Mercury Records pour enregistrer plusieurs morceaux. Le chanteur Tim Staffell délaisse alors l’ensemble et propose à Freddie de le remplacer. Ce dernier intègre la formation qui devient Queen à sa demande ; nous sommes fin 1970. En l'espace de 20 ans, le groupe va devenir une légende du rock, avec des albums et des chansons mythiques comme « Bohemian Rhapsody » (1975), « We Are the Champions » (1977), « Another One Bites the Dust » (1980), « I Want to Break Free » (1984), ou « A Kind of Magic » (1986).

Un showman incroyable

Freddie Mercury s’est éloigné du jeune homme timide pour devenir l’un des plus grands showmen de l'histoire du rock. Chaque concert de Queen, il y en a eu environ 700, est un événement et le groupe anglais est l'un des premiers à remplir des stades dans le monde entier. Provocant, théâtral, charismatique au possible, le leader de Queen sait capter son auditoire, de la première à la dernière minute. Certaines tournées de la formation demeurent au panthéon du rock comme « The Works Tour » (1984-1985) ou « The Magic Tour » (1986). La performance du groupe au « Live Aid » au stade Wembley de Londres, au Royaume-Uni, en 1985, est considérée comme la plus grande de tous les temps.

Freddie Mercury : une voix en or

Freddie Mercury, c'était également une voix d'exception, l'une des plus célèbres et des plus reconnaissables de la musique. Particulièrement doué techniquement, il bénéficiait d'une très grande tessiture vocale lui permettant beaucoup de registres, dont celui de l'opéra. Puissante et juste dans les aigus, sa voix fut l'une des plus belles du rock. Malade du Sida, il disparaît à 45 ans, le 24 novembre 1991. Un biopic sur Freddie Mercury, signé Bryan Singer et intitulé « Bohemian Rhapsody », revient d’ailleurs sur son histoire, en 2018.

Voir les commentaires

5 erreurs du film "Bohemian Rhapsody"

24 Mars 2019, 20:47pm

Publié par ANTHEVA

Vous avez vibré lors de l'excellente interprétation de Freddie Mercury par Rami Malek dans "Bohemian Rhapsody". Vous avez ressenti l'adrénaline monter quand les acteurs sont entrés sur la scène mythique de Wembley. Et pourtant, pour réaliser ce biopic légendaire et un scénario qui prend aux tripes, vous serez surpris d'apprendre que de nombreuses erreurs se sont glissées dans le film.

Vous avez vibré lors de l'excellente interprétation de Freddie Mercury par Rami Malek dans "Bohemian Rhapsody". Vous avez ressenti l'adrénaline monter quand les acteurs sont entrés sur la scène mythique de Wembley. Et pourtant, pour réaliser ce biopic légendaire et un scénario qui prend aux tripes, vous serez surpris d'apprendre que de nombreuses erreurs se sont glissées dans le film.

La carrière solo
Le film qui comptabilise déjà des centaines de millions d'entrées nous fait croire que Freddie Mercury a été le seul à se laisser séduire par une carrière solo et que c'est cette envie égoïste qui aurait pu enterrer le groupe définitivement. La réalité est bien différente. C'est le batteur Roger Taylor qui a été le premier à débuter une carrière solo, en 1981, avec son album "Fun in Space". En 1982, l'album "Hot Space" de Queen était un échec commercial et les membres du groupe étaient épuisés par les tournées incessantes. C'est donc tous ensemble qu'ils ont décidé de faire une pause pour poursuivre chacun une voie différente. Mais ils reprirent rapidement contact pour écrire "The Works", en 1984, suivi de l'album "Kind of Magic", en 1986.


La rencontre
Brian May et Roger Taylor n'ont pas rencontré Freddie Mercury à la fin d'un concert. Le jeune chanteur les a rencontrés au collège et a partagé un appartement avec le guitariste avant d'intégrer le groupe Smile. De même, ce n'est pas à cette soirée que Mary est entrée dans la vie de Freddie Mercury. La jeune femme était en réalité la petite amie du guitariste et son ami lui aurait demandé de pouvoir la fréquenter, des mois après leur séparation.

Séropositif
Le Freddie Mercury interprété par Rami Malek apprend qu'il est malade peu de temps avant que Queen se réunisse pour participer au légendaire concert Live Aid, en 1985. Ce diagnostic va ensuite cimenter la nouvelle cohésion du groupe. Il est pourtant fort peu probable que le chanteur n'ait pris connaissance de son état avant 1987. Cette différence a valu de nombreuses critiques au réalisateur Bryan Singer, l'accusant ainsi de vouloir rajouter du mélodrame inutile à la vie du chanteur.

Live Aid
Ce concert mythique pour vaincre la famine en Afrique est présenté par Bryan Singer comme le concert qui a relancé la cohésion du groupe. Mais en 1985, le groupe vient de composer un nouvel album, "The Works" et ils ont déjà réalisé une tournée. Quand le concert arrive en juillet, les artistes sont donc habitués à jouer ensemble. Le film est également faux lorsqu'il sous-entend que c'est grâce au groupe Queen que les dons ont explosé. L'objectif du million de livres a été atteint bien après leur performance, quand David Bowie a pris le micro pour appeler les gens à faire un don.

L'assistant de Freddie Mercury
Parce qu'une bonne histoire a besoin de méchants et de gentils, l'assistant Paul Prenter isole complètement le chanteur et se fait finalement licencier pour avoir omis de lui parler du concert Live Aid. Dans la vraie vie, l'homme ne sera licencié que deux ans plus tard. Critiqué pour son influence sur leur musique, l'échec de "Hot Space" et surtout pour avoir laissé la maison du chanteur dans un désordre innommable après une fête, Freddie Mercury se séparera de lui, à bout de nerfs. En colère suite à son licenciement, Paul Prenter donnera bien par la suite une interview à la presse, livrant ainsi les premiers détails sur la vie privée du chanteur, en échange d'une grosse somme d'argent. C'est lui qui révèlera à la presse que deux de ses anciens amants sont morts du sida. Paul Prenter est décédé lui aussi de complications liées au sida, trois mois avant Freddie Mercury. 

Malgré tout cela, les membres du groupe ont marqué leur accord pour la réalisation du film et approuvé le contenu du scénario, qui comporte un bon nombre d'anecdotes véridiques. Si le récit n'est pas fiable à cent pour cent, les libertés des scénaristes ont permis la réalisation d'un très bon moment de cinéma.

Voir les commentaires

Freddie Mercury, Rod Stewart et Elton John ont failli monter un supergroupe

24 Mars 2019, 09:53am

Publié par ANTHEVA

Freddie Mercury, Rod Stewart et Elton John ont failli monter un supergroupe

Cela aurait pu être l'une des collaborations musicales les plus excitantes du XXe siècle, mais le destin en a voulu autrement.

Alors que le biopic "Bohemian Rhapsody" continue de battre des records et multiplie les récompenses (dont trois Golden Globes), le réalisateur Rudi Dolezal, l'un des amis de Freddie Mercury, s'est récemment confié au New York Post.

L'occasion pour celui qui a réalisé le clip du titre These Are The Days Of Our Lives paru en 1991 (il s'agit de l'ultime apparition du chanteur avec Queen), de révéler que Freddie Mercury aurait pu faire partie d'un supergroupe avec deux autres stars.

Nose, Teeth & Hair

Ce supergroupe aurait pu être composé de Freddie Mercury donc, mais aussi de deux autres Britanniques : Elton John et Rod Stewart. C'est ce qu'a expliqué Rudi Dolezal. "Freddie était un hôte génial, la meilleure maîtresse de maison qui soit", s'est-il remémoré avant de poursuivre : "Il m'invitait souvent à ses réceptions privées et, un soir, lors d'un dîner, Rod Stewart et Elton John étaient invités. Je me souviens qu'ils balançaient beaucoup de vannes sur d'autres artistes, comme sur eux-mêmes. Je pense que c'est Rod qui a eu l'idée de former un groupe baptisé Nose, Teeth & Hair, parce qu'il avait un gros nez, Elton avait des problèmes de cheveux et Freddie avait les dents qu'on lui connaît !"

Une version confirmée par Rod Stewart en personne dans son autobiographie parue en 2012 : "Queen louait une maison à Bel Air, à Los Angeles, et Elton et moi avons partagé une longue soirée avec Freddie, un homme doux, drôle, que j'adorais vraiment, et on a parlé de cette possibilité d'un groupe à trois. On avait pensé à Nose, Teeth & Hair, comme nom, en référence à nos attributs physiques. On pensait s'habiller comme les Beverley Sisters. Le projet n'a jamais abouti, ce qui est certainement une grande perte pour la musique contemporaine." On ne peut qu'acquiescer.

Voir les commentaires

"Bicycle Race" : quand le Tour de France inspirait Freddie Mercury

21 Mars 2019, 19:14pm

Publié par ANTHEVA

"Bicycle Race" : quand le Tour de France inspirait Freddie Mercury

L’histoire de la relation entre Queen et le sport n'est pas si limpide : We Are The Champions a été imaginée après que des supporters de Liverpool aient entonné l'hymne de leur club de foot, You'll Never Walk Alone, pendant un concert. Le tube deviendra des années plus tard le chant de victoire des clubs et des supporters en coupe d'Europe. Pourtant les membres du groupe n'ont jamais été très friands de football et même de sport en général.  

Certes, Freddie Mercury a grandi en jouant au ping-pong et a pratiqué la boxe, mais sa passion pour le sport s'arrête finalement à l'âge adulte... jusqu'à ce 19 juillet 1978. Ce jour-là, la 18e étape du Tour de France, reliant Morzine à Lausanne passe par Montreux sur les rives du Lac de Genève. Le groupe anglais Queen a pris ses quartiers dans la ville Suisse pour y enregistrer quelques chansons et participer au festival. Freddie Mercury assiste au passage du Tour. Fasciné par la course, il décide d'écrire Bicycle Race.

"Bicycle Race" : quand le Tour de France inspirait Freddie Mercury

Mercury y évoque son envie de faire du vélo au milieu de propos décousus sur la société, la politique et la pop culture. Les paroles fonctionnent sur un principe d'opposition (♪ You say blackI say white ♪) et Mercury rejette toute forme d'adulation, que ce soit pour Dieu, Frankenstein, _Peter Panou encore Star Wars_, dont il était pourtant fan dans la vie. Il ne veut qu'une chose, au milieu du chaos politique des années 1970 (le Vietnam et le Watergate) : c'est faire du vélo.

Enregistré à Montreux dès le mois de Juillet, Bicycle Race figure sur l'album Jazz et sort sous la forme d'un single couplé à Fat Bottomed Girls, autre titre de l'album lui-même évoqué dans les paroles de Bicycle Race

Cette année là, le français Bernard Hinault remporte son premier Tour de France, Freddie Mercury tombe amoureux de Montreux. On peut y admirer depuis 1996 une statue à son effigie surplombant le lac.

"Bicycle Race" : quand le Tour de France inspirait Freddie Mercury

Voir les commentaires

"Bohemian Rhapsody" : le monteur pense même que le film est mal monté

20 Mars 2019, 14:14pm

Publié par ANTHEVA

"Bohemian Rhapsody" : le monteur pense même que le film est mal monté

Bohemian Rhapsody n'a pas fini de faire parler. Récemment, c'est son montage qui a été critiqué. Ce film, qui retrace l'histoire de Queen, a gagné quatre Oscars dont celui du meilleur montage. John Ottman, le monteur du long-métrage, devrait être très fier de sa statuette mais ce n'est pas le cas. Bien au contraire. Il faut dire que l'aventure n'a pas été de tout repos puisque le réalisateur Bryan Singer n'a pas terminé le tournage. John Ottman, l'un de ses plus anciens collaborateurs a donc dû essayer de gérer la crise comme il l'a pu, avec les plans qu'il avait. Une chose est sûre, le montage n'est pas le point fort de Bohemian Rhapsody. Les spectateurs l'ont remarqué et bon nombre s'en sont moqués sur Twitter.

Interrogé par le Washington Post au début du mois de mars, John Ottman a compris pourquoi il était devenu la risée d'une partie des internautes, à cause notamment d'un passage précis (celui où le groupe rencontre son prochain manager) : "À chaque fois que je vois cette scène, j’ai envie de m’étouffer avec un sac plastique. Parce que ça ne ressemble pas à mon travail. S'il y a un jour une version longue du film qui me permettrait de réinsérer une ou deux scènes, j’en profiterai pour remonter celle-ci !" Si la rumeur se confirme et qu'une suite de Bohemian Rhapsody est à prévoir, John Ottman pourrait se rattraper.

Voir les commentaires

10 choses à savoir sur Freddie Mercury

16 Mars 2019, 19:27pm

Publié par ANTHEVA

Voir les commentaires

Highlander : Christophe Lambert se souvient de sa rencontre avec Freddie Mercury et le groupe Queen

11 Mars 2019, 20:22pm

Publié par Clément Cusseau(Allô Ciné) à la convention MAGIC le 9 mars 2019

Highlander : Christophe Lambert se souvient de sa rencontre avec Freddie Mercury et le groupe Queen

Who Wants to Live ForeverA King of MagicPrinces of the Universe… Plus que de simples chansons de Queen, ces tubes ont formé la bande-originale du film Highlander. Présent à la convention monégasque MAGIC ce week-end, son interprète principal Christophe Lamberts’est ainsi souvenu à notre micro de sa première rencontre avec le groupe de rock et son emblématique chanteur, Freddie Mercury"Ça s’est mal passé, car j’avais cinq heures de retard au rendez-vous à cause notamment d’un retard d’avion. J’étais contrarié, mais au final ce n’était pas grave, puisque le groupe a eu quinze heures de retard !"

Un souci de ponctualité, qui n’aura eu fort heureusement aucune incidence sur la suite des événements, bien au contraire. "A l’origine, Queen ne devait signer que la chanson d’ouverture du film, Princes of the Universe, nous explique Christophe Lambert. Mais ils ont tellement aimé le film qu’ils ont décidé de faire toute la B.O. Ils ont tout écrit et enregistré en quatre semaines. Et d’ailleurs, on peut entendre Who Wants to Live Forever dans Bohemian Rhapsody, au moment où Freddie Mercury apprend qu’il a le sida."

Parce qu’il a côtoyé le groupe intimement, nous avons ensuite demandé à Christophe Lambert ce qu’il avait pensé du film Bohemian Rhapsody, consacré à la vie de Freddie Mercury. "J’ai adoré le film, les interprètes sont incroyable ! Je dirais que le film est fidèle à 70 % à l’histoire de Freddy, car nous ne pouvons pas tout montrer ni tout raconter. J’ai le souvenir d’un homme très extraverti, mais surtout de très exigeant !"

Récompensé par quatre Oscars le 24 février dernier, dont celui du Meilleur Acteur pour Rami Malek, Bohemian Rhapsody est désormais disponible à la vente en coffrets DVD / Blu-ray.

Voir les commentaires

10 Things You Never Knew About Freddie Mercury

22 Décembre 2014, 20:12pm

Publié par ANTHEVA

10 Things You Never Knew About Freddie Mercury

As the flamboyant front man of Queen, Freddie Mercury toyed with hedonism amidst making timeless songs, which leaves plenty ammunition for these little tidbits...


Even his official passport read ‘Frederick Mercury’, despite the fact that his birth name was Farrokh Bulsara. Calling him anything but Freddie would not be well received, however - he started using the name ‘Freddie’ prior to ever arriving in England, and ‘Mercury’ when Queen first started.

Mercury didn’t consider himself a particularly great pianist. As a result, he always dreaded performing ‘Bohemian Rhapsody’ (video above) in concert because he worried he would mess up on the piano in the process. In future years, he started using the piano less on albums so he would be free to dance and run wildly during concerts.

In the final scene of Queen’s ‘It’s A Hard Life’ video, when Freddie sits down on the steps, he does so very gingerly, favouring one side over the other. At the time of filming, he had only just had a plaster cast removed, a souvenir after drunken horseplay went awry one night in the New York bar in Munich.

Mercury was always in his best form at concerts after emotional conflict. Before a show at the Milton Keynes Bowl, Mercury got into a massive argument with his current beau, Bill Reid, that culminated with Reid biting Mercury’s hand so hard that it left teeth marks and bled profusely. Another fight left their hotel room with a layer of broken glass and plaster on the carpet.

In another incident with Reid, the two of them yelled at each other for so many hours that Mercury woke up completely hoarse on the day that Queen was scheduled to perform live on Saturday Night Live, a hugely popular variety show in the USA. The entire day was spent trying remedies to get his voice back, which he was only barely able to do in time.

After boarding a flight to New York from Tokyo one day, Mercury discovered the plane was a DC10, a model that had had some problems in the past. “DC death more like!” Mercury remarked, before immediately gathering his things, exiting the plane, and taking the only available seat on the next flight 14 hours later - economy, as opposed to his first class seat on the DC10.

When Mercury was on tour in the United States, he found out the man he was seeing, Tony Bastin, had been seen out with someone else. For revenge, Mercury paid for Bastin to fly out to see him in the US under the pretense of visiting. Mercury met him immediately after his arrival, told him it was over and then put him on the next plane back to London that day. Mercury also kept Bastin’s cat, Oscar.

Mercury loved his cats, so much so that while on tour he would periodically call home to talk to them. His one-time girlfriend and long-time close friend Mary Austin would hold the cats up to the phone so they could listen to him speak. He also had portraits painted of them.

Mercury’s assistants were required to have a pen and paper on them at all times in case inspiration hit unexpectedly. Lyrics for ‘Life Is Real’ were started suddenly while flying over the Atlantic from New York, with what is now the classic line “guilt stains on my pillow” originally taken down as “c*nt stains on my pillow”.

A recreation of the statue created to honour Mercury, found on Lake Geneva in Montreaux, Switzerland, stands on top of the Dominion Theatre, just down Oxford Street from (the then) Clash HQ.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>