Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
QUEENWORLD.FR

TEST : QUEEN - ROCK MONTREAL - BLU-RAY

, 09:29am




Synopsis/présentation:

Originellement appelé We Will Rock You, ce film a été réalisé en tournant deux concerts du légendaire groupe Queen, alors au sommet de sa gloire, au Forum de Montréal, les 24 et 25 Novembre 1981. Ce film était destiné à être diffusé comme une attraction ambulante, destinée à faire revivre l'ambiance des concerts dans des villes où le groupe ne se serait pas rendu. Ce film comporte des versions généralement plutôt rapides (comparativement aux versions sur album que l'on a l'habitude d'entendre) de 25 chansons, parmi lesquelles des classiques comme We Will Rock You, Bohemian Rhapsody, Another One Bites The Dust ou We Are The Champions.

Tourné à la fin de la tournée, ce film nous montre le groupe en grande forme malgré tout. On ressent tout de même une certaine impatience chez Freddie Mercury, qui nous est expliquée dans l'excellent commentaire audio proposé en bonus -les caméras massives utilisées pour le tournage avaient le don d'énerver le groupe au plus haut point.

Cette édition comporte aussi (en SD cette fois) une prestation légendaire du groupe, lors du concert Live Aid, le 13 Juillet 1985 à Wembley



Image:

L'image est proposée au format 1.78:1, d'après un transfertHD 1080p.
Tournée avec un système maintenant disparu utilisant deux pellicules 35mm afin d'en augmenter la définition, l'image offre une grande netteté et un très haut niveau de détail qui fait honneur à la haute définition.


La qualité est globalement d'un très bon niveau, et il est agréable de pouvoir regarder un concert aussi ancien avec une aussi belle qualité. La différence avec le concert de Wembley est criante, malgré le fait que ce dernier ait été tourné quelques années plus tard et par des Anglais -dont la compétence en vidéo est reconnue mondialement : la vidéo analogique de l'époque ne soutient pas la comparaison.


Son:

La bande sonore est proposée dans deux formats que l'on peut qualifier d'audiophiles (LPCM Stéréo et DTS HD 96/24 5.1), d'après un remixage fait récemment d'après les enregistrements multipistes d'époque. Il est à noter que les prises son ne proviennent pas toujours du même soir que les prises image, et on ne peut que tirer son chapeau à l'excellent travail des monteurs son, qui ont rendu ce détail tout à fait inaudible.

Les supléments:

Des bonus qui valent de l’or : L’intégral de la prestation du à Live Aid Wembley, un concert qui prouve que même au milieu de cet immense bazar inorganisé qu’était le Live Aid, Queen savait capter la foule et s’imposer comme étant toujours le plus grand groupe de l’époque. Puis les répétitions du concert qui montre à quel point les artistes travaillaient dans l’urgence et dans le désordre pour offrir ce show unique que fut Live Aid. Une interview inédite du groupe concernant leur prestation de Wembley, un portrait datant de 1982, mais surtout les commentaires audio sur les deux CD de Brian May et Roger Taylor qui, même s’ils sont parfois un peu techniques, n’oublient pas l’aspect nostalgique et tendre, particulièrement lorsqu’ils évoquent les prestations du chanteur Freddy Mercury. De l'or je vous dis !


Le concert :

le charisme du groupe est toujours aussi hypnotisant qu’à l’époque. Freddie Mercury fait preuve, une nouvelle fois, d’une énergie particulièrement débordante et communicative qui nous transporte du début à la fin sans possibilité de reprendre souffle.

Comme à leur habitude « Queen » arrive à grand renfort d’effets de lumière gargantuesque  pour l’époque, et l’apparition du groupe suffit à électriser l’audience, puis ce sont les premiers accords de « We will Rock you » en version accéléré qui met définitivement le feu aux poudres et entraîne les spectateurs dans l’univers du groupe. Freddie Mercury égraine les chansons ave la même dégaine et le même sens du show provoc qui lui allait si bien.

Le chanteur impose au fil des notes son style et sa force vocal indiscutable, sans oublier un petit peu de provocation, comme lorsqu’il demande aux garçons devant la scène de se déshabiller, ou même lorsqu’il finit une intervention par son habituel « Fuck you ». Seulement voilà, Freddie Mercury, ce n’était pas seulement un chanteur à la dégaine ouvertement gay, aux propos choquants ou à la démesure titanesque, c’était aussi un artiste particulièrement talentueux aux capacités vocales incroyables, au sens inné des textes et des musiques. Assisté en cela par le guitariste Brian May, son acolyte de toujours, la composition de Queen réussit à imposer un style ou le rock se mêle à la musique classique pour mieux en faire ressortir les aspects tragiques comme dans "Bohémian Rapsody", ou encore la style épuré de certains morceaux pour mieux renforcer l’union des spectateurs comme avec « We will Rock you ». Le groupe sut se créer un univers et le faire partager à la terre entière.

Responsable de titres planétaires autant qu’intemporels tels que « We will Rock you », « Bohémian Rapsodhy », « We are the Champions » et autres « Another one bite the dust », Queen fait résonner ses morceaux comme autant d’hymnes au rock ou à l’union des peuples. Bien au-delà du message qu’ils voulaient passer au début de leur carrière, Queen est entré dans le panthéon des groupes mythiques autant que références pour de nombreuses générations actuelles ou à venir.